Votre météo par ville

Événement : En novembre, c’est le mois de la bio

03-11-2022

Actualité

Agenda

Proposer des rencontres, échanges, et découvertes : c’est l’ambition du Mois de la bio qui revient en novembre pour sa sixième édition.

En 2021, Jonathan Betermier ouvrait les portes de sa ferme située à Loison-sous-Lens. © Bio en Hauts-de-France

Les premières exploitations ont ouvert leurs portes, le Mois de la bio est officiellement lancé. Visites d’exploitations et d’entreprises, témoignages mais aussi randonnées et ciné-débats : une vingtaine de rendez-vous sont programmés en Hauts-de-France pendant un mois.

À Wallers (59), la ferme Miroux a ouvert la danse ce jeudi 3 novembre en parlant de vêlages groupés de printemps : comment travailler avec la nature pour améliorer sa qualité de vie et son revenu. Le même jour, dans l’Avesnois, la ferme Nuage à Beaurieux (59) se visitait pour témoigner de sa quête de la résilience via le pâturage et la transformation.

En plus des agriculteurs qui s’interrogent sur une éventuelle conversion, le rendez-vous se veut aussi l’occasion « d’aiguiller et d’accompagner les producteurs déjà bio à dénouer certains sujets », précise Tessa Durand, responsable de la communication de Bio en Hauts-de-France.

Comment les productions bio se valorisent-elles ? Comment les revenus sont-ils assurés ? Quels sont les résultats techniques ? Comment lever les freins à l’évolution de mon système ? Comment trouver de l’autonomie sur ma ferme ? « Autant de questions qui trouveront des réponses, au travers d’échanges en direct avec ceux qui font l’agriculture biologique, ajoute-t-elle, producteurs, techniciens spécialisés, collectivités locales et opérateurs économiques. »

Viser les consommateurs

De Béthune à Quaëdypre, de Wallers à Warlincourt-lès-Pas, l’événement à destination des agriculteurs se tourne aussi cette année vers le grand public. Une nouveauté cette année.

L’idée de s’adresser aussi aux consommateurs, pour qu’ils puissent mieux comprendre ce qu’est la bio, vient du réseau régional des territoires bio, qui rassemble des collectivités locales engagées en faveur de l’agriculture biologique et qui se sont associés à Bio en Hauts-de-France pour concocter la trame. « À l’origine, on s’adressait surtout aux agriculteurs tentés par la conversion, relate Tessa Durand. Cette année, les territoires veulent aller plus loin en se tournant vers les consommateurs. »

Dans l’Avesnois, le Béthunois, le Cambraisis et la région de Lille, des rendez-vous dédiés au grand public sont ainsi prévus, à l’initiative des territoires. 

Louise Tesse

Lire aussi : Diane Trolet : Itinéraire d’une artiste à la ferme

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Numéro 316 : 1 juin 2023

Numéro 315 : 26 mai 2023

Numéro 314 : 19 mai 2023

Raphaël Degenne : « Pour ne pas subir la science, il faut la comprendre »
Ombelliscience est une association fédérant une soixantaine d'acteurs scientifiques des Hauts-de-France. Son objectif [...]
Lire la suite ...

Sortie : À la découverte du cheptel d’Eden 62
Eden 62, le syndicat mixte en charge de la protection des espaces naturels sensibles, souffle sa 30 bougie cette année. [...]
Lire la suite ...

Damien Carlier : “Les changements climatiques remettent en cause la sécurité fourragère des exploitations”
Face aux conditions climatiques marquées par un printemps humide et froid, la pousse de l’herbe s’exprime t [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires