Accueil/Actualité, Cultiver, Élever, S’équiper/AGROÉQUIPEMENT. LE MARCHÉ REPREND

AGROÉQUIPEMENT. LE MARCHÉ REPREND

L’agroéquipement reprend des couleurs. Les stocks sont revenus à la normale et plus de la moitié des entreprises prévoient une hausse de leur chiffre d’affaires en 2018.

67% des industriels estiment que leurs stocks sont normaux et 21 % qu’ils sont supérieurs à la normale contre 33 % en 2016. © DR

Le 18 octobre, Axema, syndicat français des acteurs de la filière des agroéquipements et de l’agro-environnement, a présenté les chiffres de son étude annuelle de conjoncture du secteur de l’agroéquipement*. Frédéric Martin, président d’Axema depuis avril dernier, a également mis en avant sa volonté de « travailler avec tous les acteurs de la filière et de trouver des moyens de faire avancer le secteur ensemble ».

57 industriels ont participé à cette étude, soit 31 % des sociétés membres d’Axema représentant 49 % du chiffre d’affaires du secteur et 46 % des emplois. Axema a interrogé ses adhérents sur leur perception de la santé du secteur agricole. En 2016, 76 % des industriels indiquaient percevoir un moral mauvais ou très mauvais chez les agriculteurs, ils sont aujourd’hui 66 % à déclarer percevoir un moral moyen à bon chez les exploitants. D’après le baromètre Ifop-FNSEA, la santé financière des exploitations agricoles a cessé de se dégrader. En un an, on est ainsi passé de 53 % des exploitations agricoles avec une santé financière qui se dégradait, à 35 %.

En 2017, 27 % d’entre eux se projettent dans une situation plus favorable dans les deux ou trois ans à venir, contre 22 % en 2016. Ainsi, même si la santé financière des exploitations reste fragile, les industriels espèrent voir une augmentation des capacités d’investissement. Le secteur des agroéquipements est en crise depuis trois ans, mais pour Frédéric Martin « la conjoncture de cette année prouve une possible sortie de crise pour fin 2017 et 2018, mais le prix des matières premières qui continue d’évoluer à la hausse reste cependant un problème de taille pour le secteur ».

Un secteur qui recrute avec difficulté

Les entreprises du secteur se sont ainsi attachées à maintenir des relations saines et durables avec leurs fournisseurs et leurs clients. Les créances clients et les dettes fournisseurs se stabilisent à près de 50 jours, en phase avec les obligations de la loi LME. Les stocks des entreprises ont tendance à baisser, preuve d’une amélioration de la situation ; ainsi en 2017, 67 % des industriels estiment que leurs stocks sont normaux et 21 % estiment qu’ils sont supérieurs à la normale contre 33 % en 2016. Axema a aussi observé un redressement des capacités de production qui sont suffisantes pour 58 % des industriels, contre 37 % en 2016. Letaux de marge des industriels adhérents d’Axema était de 23 % en 2016, contre 39 % pour l’in- dustrie en général. La hausse attendue des volumes devrait contribuer à redresser les niveaux de marges du secteur. Pour 2018, les besoins en recrutement se portent principalement sur les techniciens itinérants et les com- merciaux. Les industriels font cependant face à des difficultés pour recruter (manque de candi- dats et manque d’attractivité du secteur).

Robagri : un nouvel acteur de la robotique agricole

À l’initiative d’Axema, 50 acteurs de la robotique agri- cole, issus des univers de l’industrie, de la recherche et des laboratoires de robotiques, se sont rassemblés afin de créer RobAgri. Objectif ? Fédérer les efforts de ces membres en matière de R&D, de tests et de certification afin d’intensifier la conception, la fabrication et la mise sur le marché de robots agricoles. L’association va travailler, à partir du 20 octobre (date de son lancement officiel), sur cinq thèmes clés pour le développement de la robotique agricole ; la mise en place de veille scientifique et technique, l’identification de projet de R&D, la qualification des performances et la certification et enfin sur l’expertise réglementaire et normative.

*Résultats établis à partir de données officielles (Insee, Agreste) et des bilans des adhérents du syndicat.
2017-10-20T08:32:26+00:00 20 octobre 2017|Categories: Actualité, Cultiver, Élever, S’équiper|Mots clés: , , |