Accueil/Actualité, Cultiver/Betteraves. Des rendez-vous techniques et syndicaux pour les planteurs

Betteraves. Des rendez-vous techniques et syndicaux pour les planteurs

Deux rencontres techniques sont programmées dans les prochains jours avec l’ITB et la Chambre d’agriculture Nord-Pas de Calais, entrecoupées de réunions plus politiques et syndicales.

Alors que le plus gros de la campagne betteravière 2018-2019 est maintenant derrière eux, les producteurs de betteraves du Nord-Pas de Calais sont attendus lors de plusieurs rendez-vous techniques.

À Vimy, le 9 janvier

Comme chaque année, l’Institut technique de la betterave (ITB) investit en cette période la salle des fêtes de Vimy pour l’un de ses comités techniques régionaux. Rendez-vous est donné le mercredi 9 janvier, à partir de 9h.

L’ordre du jour prévoit une présentation des orientations de l’ITB par son directeur général, Vincent Laudinat. Suivront les « essentiels » de la campagne 2018, des présentations sur l’implantation (sans labour, strip-till, comparaison d’écartements), sur l’épineux dossier des néonicotinoïdes et les alternatives, le rôle de la génétique face aux agressions du milieu ou encore la gestion des maladies du feuillage.

Le comité technique régional organisé à Vimy le 9 janvier est le cinquième rendez-vous proposé par l'ITB à travers la France betteravière.

Dans les Flandres le 14 janvier

Lundi 14 janvier, c’est le Groupe d’études et de développement agricole (Geda) des Flandres qui se penche sur la production betteravière en faisant de ce thème le cœur de son assemblée générale. A partir de 13h30, à l’Institut d’enseignement technologique (IET) de Hoymille, les adhérents du Geda sont invités à suivre les explications de Vincent Delannoy, délégué de l’ITB en Nord-Pas de Calais, sur l’impact des nouvelles réglementations phytosanitaires en production betteravière.

Agronome à la Chambre d’agriculture Nord-Pas des Calais, Pierre Mortreux évoquera également les conséquences sur le sol d’arrachages de plus en plus tardifs.

© Vincent Marmuse

La CGB Nord-Pas de Calais laboure le terrain

Depuis le 7 janvier dernier, la CGB Nord-Pas de Calais, affiliée à la CGB (FNSEA) organise une série de rencontres avec ses adhérents pour évoquer l’actualité betteravière. Les prochains rendez-vous sont le :

– jeudi 10 janvier (9h30) à Bissezelle, salle des fêtes
– jeudi 10 janvier (14h30) à Nordausques, salle des fêtes
– vendredi 11 janvier (9h30), à Tincques, salle des fêtes
– vendredi 11 janvier (14h30), à Bouin-Plumoison, salle des fêtes

Les betteraviers de la CR se réorganisent

Affiliée à la Coordination rurale (CR), l’Organisation des producteurs de grains devrait quant à elle profiter de son congrès le 10 janvier prochain, à Poitiers, pour engager sa transformation, laquelle se mettre véritablement en marche « courant 2019 ».

L’association qui revendique 3 000 membres, va en effet changer de nom pour devenir France grandes cultures, et intégrer la production de betteraves. Une section betteraves sucrières existe à la Coordination rurale depuis 2016. Considérant que les producteurs de betteraves de la CR n’étaient pas représentés de manière impartiale lors des négociations d’organisation de filière post quota, ces derniers ont décidé de lancer leur propre organisation.

Pour le président de l’OPG, Nicolas Jaquet, changement de nom et intégration de la betterave sucrière au sein d’une section « grandes cultures » au sens large s’inspirent du prochain regroupement au sein de FranceAgriMer des conseils spécialisés pour les filières céréales, sucre, oléoprotéagineux.

Vincent Fermon

Vincent Fermon 2019-01-14T11:06:52+00:00 8 janvier 2019|Categories: Actualité, Cultiver|Mots clés: , , , , , |