Accueil/Actualité, brèves/Cannabis thérapeutique. Édouard Philippe juge «absurde de ne pas se poser la question»

Cannabis thérapeutique. Édouard Philippe juge «absurde de ne pas se poser la question»

@Christian Gloria

En déplacement le 5 avril 2019 dans la Creuse, Édouard Philippe a jugé « absurde de ne pas se poser la question » des possibilités offertes par le cannabis thérapeutique. Le Premier ministre venait assister à la signature du « plan particulier pour la Creuse », un programme initié par Emmanuel Macron en octobre 2017 et comprenant plusieurs projets de revitalisation de l’emploi dans ce département rural, dont le développement d’une filière de cannabis thérapeutique.

« Il y a beaucoup de pays qui travaillent là-dessus, beaucoup de pays qui le permettent. Il serait absurde de ne pas se poser la question et c’est dans cet esprit que nous voulons travailler avec les porteurs du projet », a indiqué Édouard Philippe, rapporte l’AFP.

« On doit pouvoir réfléchir à innover, à expérimenter en le faisant de façon très encadrée », a-t-il expliqué, en assurant que « l’avis des plus hautes autorités qui encadrent l’utilisation des médicaments est indispensable ».

Un avis de l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) est attendu d’ici l’été sur une éventuelle expérimentation. L’agence souhaite disposer avant l’été d’un avis précisant «les modalités de prise en charge médicale et de suivi des patients ».

En mars, plusieurs députés de la majorité, menés par Jean-Baptiste Moreau (LREM), avaient appelé à la création d’une mission d’information parlementaire à l’Assemblée nationale, consacrée au cannabis dit « bien-être ».

Laura Béheulière 2019-04-08T08:43:41+00:00 8 avril 2019|Categories: Actualité, brèves|Mots clés: , , , |