Votre météo par ville

Santé : « La France est l’un des rares pays à reconnaître Parkinson comme maladie professionnelle chez les agriculteurs »

24-04-2024

Actualité

C’est tout frais
Marie Fuzzati est directrice scientifique à France Parkinson

Marie Fuzzati est directrice scientifique à France Parkinson, elle explique ce qu’est la maladie.

Pouvez-vous nous expliquer ce qu’est Parkinson ? On l’appelle la maladie du mouvement parce qu’elle a trois principaux symptômes : la lenteur, la rigidité et les tremblements, auxquels on pense immédiatement, or 30 % des malades ne tremblent pas. À ces symptômes physiques s’ajoutent les autres, invisibles : une soixantaine de symptômes non-moteurs parmi lesquels l’anxiété, la dépression, les troubles du sommeil, de la digestion… L’apathie est aussi un symptôme récurrent, ce manque d’envie de faire des choses qui est souvent difficile, pour les aidants notamment, à conjuguer avec l’invitation à bouger faite aux malades. On sait que l’activité physique permet de préserver les fonctions, de ralentir la progression de la maladie sans oublier les bénéfices psychologiques et sociaux.

Comment agit la maladie et quels sont ses traitements ? Parkinson détruit progressivement les neurones en charge de la production de dopamine. Lors du diagnostic, ces cellules spécifiques sont détruites à 60 – 70 % en général. On ne sait pas arrêter la progression de la maladie mais améliorer les symptômes moteurs avec la prise régulière de précurseurs de dopamine, des médicaments qui favorisent l’augmentation de cette hormone ou en miment l’action. Le traitement est adapté à mesure que la maladie avance, jusqu’à devoir envisager souvent un traitement en continu via la stimulation cérébrale profonde ou la pose de pompe au niveau de l’intestin. S’ils ne sont pas suffisants, ces traitements sont nécessaires, adossés à un suivi kiné, orthophoniste…

Que savons-nous des causes de la maladie ? Dans 90 % des cas, l’apparition de la maladie résulte de la combinaison de facteurs environnementaux et génétiques, on parle de Parkinson idiopathique. Les facteurs extérieurs sont les pesticides, un rapport de l’Inserm identifie notamment les régions viticoles et arboricoles comme particulièrement touchées. La France est l’un des rares pays à reconnaître Parkinson comme maladie professionnelle chez les agriculteurs mais les données manquent sur la réelle nocivité des pesticides, notamment lorsqu’ils sont combinés : il faut une prise de conscience de tous et avant tout politique. Entrent aussi en jeu la pollution aux molécules fines ou aux nanoplastiques ainsi que le stress continu, qui pourrait causer des déséquilibres augmentant le risque sur la base d’un patrimoine génétique défavorable.

Quel est le profil des malades ? On parle de 270 000 malades de Parkinson et de ses maladies apparentées en France, avec une tendance toujours à la hausse. C’est la maladie neurodégénérative qui progresse le plus dans le monde et les pays les plus touchés sont ceux qui sont en plein boom industriel, comme la Chine. L’âge moyen de diagnostic est de 70 ans (avec 1,5 fois plus d’hommes que de femmes) même si 20 à 25 % des malades ont moins de 65 ans. Santé publique France évoque, pour 2020, 15 242 malades dans les Hauts-de-France, dont 3 828 cas dans le Pas-de-Calais et 6 196 cas dans le Nord.

On parle d’un traitement à base d’antidiabétique. Un espoir ? Rappelons que les espoirs ont été nombreux, souvent balayés. Dans ce cas, il est vrai que l’on connaît de mieux en mieux les mécanismes de Parkinson, dont certains se rapprochent du diabète. Une molécule a donné des essais cliniques prometteurs : prescrite à des malades diagnostiqués depuis moins de trois ans, elle a conduit à une stabilisation de l’évolution de la maladie après un an. D’autres molécules de la même famille iraient dans ce sens, donc l’espoir est réel. Il faudra attendre le résultat de deux autres essais, attendus pour 2024, pour confirmer ou non cette piste. 

Propos recueillis par Justine Demade Pellorce

Lire aussi le témoignage d’Hélène Blaevoet, malade de Parkinson

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Tags
Noël autrement (4/4). De garde avec les soignants
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Noël autrement (3/4). Une fête aux accents d’ailleurs
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Émilie roibet, itinéraire d’une reconversion bien pensée
Architecte paysagiste de formation, Émilie Roibet a quitté ses bureaux lillois pour créer sa ferme florale "À l'ombr [...]
Lire la suite ...

Une Cuma qui a le sens de l’accueil
Localisée à Bois-Bernard, la Cuma " L'accueillante " est confrontée aux départs en retraite de ses membres, souvent [...]
Lire la suite ...

DOSSIER ÉNERGIE. À la centrale de Lens, le bois devient énergies
Unique dans la région, par son genre et sa taille, la centrale de cogénération de Lens produit à la fois de l'élect [...]
Lire la suite ...

Inondations : après la pluie, se reconstruire
Une semaine après les premières crues, le Pas-de-Calais tente d'émerger peu à peu, malgré la menace de nouvelles in [...]
Lire la suite ...

Inondations : 50 millions d’euros pour les collectivités sinistrées
Le chef de l'État en déplacement à Saint-Omer et à Blendecques, le mardi 14 novembre, a annoncé un plan d'aide pou [...]
Lire la suite ...

À la ferme du Major, “on crée de l’énergie”
La ferme d'insertion du Major, à Raismes, emploie 40 hommes et femmes éloignés de l'emploi pour leur permettre, en ac [...]
Lire la suite ...

Jean-Marie Vanlerenberghe : « L’attentat à Arras a souligné les failles du dispositif »
Ancien maire d'Arras et doyen du Sénat, Jean-Marie Vanlerenberghe réclame « une réponse ferme » mais dans le resp [...]
Lire la suite ...

Changer de goût et agir pour le futur
Plus saine, plus durable, plus accessible, l'alimentation de demain doit répondre à d'innombrables défis. À l'occasi [...]
Lire la suite ...

Retour sur la première édition du championnat international de la frite
Le premier championnat international de la frite s'est déroulé à Arras le samedi 7 octobre 2023. Soleil et ambiance [...]
Lire la suite ...

Jean-Paul Dambrine, le patron sensas’
Il est l'icône de la frite nordiste. À 75 ans, Jean-Paul Dambrine, fondateur des friteries Sensas et président du jur [...]
Lire la suite ...

Quatre lycéennes d’Anchin à la conquête de l’Andalousie
Iris, Angèle, Louise et Eulalie, lycéennes à l'Institut d'Anchin, ont passé trois semaines caniculaires près de Sé [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Nord, plusieurs nuances de rose, plusieurs nuances de bleu : l’éparpillement façon puzzle
Avec 11 sièges à pourvoir, c’est le département à renouveler le plus grand nombre de sièges derrière Paris : le [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Pas-de-Calais, la droite (presque) unie, la gauche en ordre dispersé et l’éventualité du Rassemblement National :
Pour les prochaines élections sénatoriales, les gauches ne font pas bloc dans le Pas-de-Calais. La droite, elle, table [...]
Lire la suite ...

Concours : Mélodie Lehoucq, jeune championne de dessert
À 18 ans, Mélodie Lehoucq a terminé 5 du championnat de France du dessert catégorie juniors. La championne régional [...]
Lire la suite ...

Plan Bio : Rencontre entre acteurs des territoires
Organisée par la région Hauts-de-France et la Draaf, une rencontre des territoires bio s'est tenue le mardi 21 mai dan [...]
Lire la suite ...

Sélection : Le Boulonnais comme passion
Marie-Laure et Jean-Pierre Longueval élèvent et sélectionnent des moutons du Boulonnais depuis un peu plus d'une déc [...]
Lire la suite ...

Portrait : Julien Tourtelot, le footballeur maraîcher
À 27 ans, Julien Tourtelot porte plusieurs maillots. Celui de footballeur à l'US Vimy en Nationale 3, la sixième divi [...]
Lire la suite ...

Portrait : Gregory Nocqs, agriculteur traileur
Agriculteur installé à Thiant, près de Valenciennes, Gregory Nocqs est un passionné de trail qui court pour le plais [...]
Lire la suite ...

Événement : à Tilloy-lès-Mofflaines, Terres en fête se prépare
Terres en fête débute vendredi prochain mais, depuis plusieurs semaines déjà, organisateurs et entreprises prestatai [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires