Accueil/Actualité/Cultiv’actrices. Deux agricultrices du Nord et Pas-de-Calais à soutenir

Cultiv’actrices. Deux agricultrices du Nord et Pas-de-Calais à soutenir

Le 1er septembre 2019, l’association La Cagnotte des champs a lancé le programme « Les Cultiv’actrices » pour soutenir 20 femmes qui portent un projet d’agriculture durable en France. Deux d’entre elles sont installées en Nord et Pas-de-Calais. Particuliers et entreprises sont invités à participer au financement de leurs projets !

Justine, maraîchère à Hermelinghen dans le Pas-de-Calais, et Céline, apicultrice à Cassel dans le Nord (copie d'écran du site La Cagnotte des champs.)

Aujourd’hui en France, seulement 25 % des personnes à la tête d’exploitations agricoles sont des femmes. Les obstacles sont parfois nombreux pour celles qui souhaitent s’installer : accès au foncier ou au crédit, légitimité dans la profession… « Pourtant, elles portent des projets nouveaux et alternatifs qui font avancer l’agriculture durable en France », souligne La Cagnotte des champs dans un communiqué. 

Alors pour montrer que les femmes ont toute leur place dans l’agriculture, l’association a sélectionné 20 projets d’agricultrices françaises. Le but : financer et accompagner pendant six mois les projets de cette toute première promotion de Cultiv’actrices.

Comment participer ? 

Rendez-vous sur le site La Cagnotte des champs pour découvrir tous les projets et participer en ligne. 

Créée par deux jeunes ingénieurs agronomes, La Cagnotte des champs implique les entreprises et le grand public dans le financement de projets agricoles sélectionnés autour de six catégories : agriculture biologique, conservation des sols, protection de la biodiversité, énergies renouvelables et biosourcées, bien-être animal et productions bas-carbone.

L’objectif pour le programme les Cultiv’actrices, est de donner un « coup de pousse » de 5 000 à 10 000 euros à chacun des projets. Les dons démarrent à partir de 5 euros, à verser à la cultiv’actrice de son choix. 

Deux projets en Nord et Pas-de-Calais

Parmi les participantes, une agricultrice est installée dans le Nord, tandis qu’une seconde exerce dans le Pas-de-Calais (il y en a aussi une dans la Somme). 

Céline Clénet était créatrice de bijoux à Paris, la voilà maintenant apicultrice à Cassel (59) ! Son projet, que le public peut financer en partie, est de « créer un hectare d’oasis de biodiversité ouvert au visiteurs pour servir de refuge aux pollinisateurs mais également sensibiliser le grand public sur leur importance dans les écosystèmes. »

Dans le Pas-de-Calais, Justine Bertoux, jeune maraîchère à Hermelinghen (62), fait appel aux dons pour déménager son exploitation maraîchère pendant l’hiver 2019-2020 sur une nouvelle parcelle de 5 ha. L’objectif sera d’y pratiquer l’agriculture de conservation. 

Laura Béheulière 2019-09-10T13:54:34+00:00 10 septembre 2019|Categories: Actualité|Mots clés: , , , , |