Accueil/Magazine/Douaisis. Une expo “à boire !”

Douaisis. Une expo “à boire !”

Au cœur d’une des régions les plus brassicoles de France, une exposition inédite et insolite sur le thème de la bière a pris place au musée de la Chartreuse de Douai (59).

Terres de brasseurs, le Nord et le Pas-de-Calais comptaient près de 2 000 brasseries au début du XXe siècle. Richesse indissociable du terroir nordiste, la bière y a toujours occupé une place de premier choix, entre autres à Douai où près de 30 brasseries étaient en activité durant la seconde moitié du XIXe siècle.

Si la tradition des bières artisanales s’est un temps perdue, elle revient en force dans toute la région avec la renaissance de microbrasseries ces dix dernières années. Avec l’exposition « À boire ! Quand la bière s’invite au musée », celui de la Chartreuse propose, depuis le 20 mars et jusqu’au 15 septembre 2019, un voyage dans le temps, à la croisée de l’art, du goût et du patrimoine. 

Le temps d’une visite, le public, averti ou non, peut découvrir la manière dont la bière a pu être évoquée dans les œuvres d’arts au fil des siècles. Représentée tour à tour dans les portraits ou scènes de genre, suggérée en peinture dans des objets variés (pichets, chopes, carafes, verres, etc.), cette boisson populaire a connu son heure de gloire dès le XVIe siècle dans toute la région septentrionale. 

« Les incompris » d’André Devambez date de 1904. © RMN-Grand Palais, M. Rabeau

Des œuvres venues du monde entier 

À sa manière, la bière est présente dans les collections des musées du monde entier. Dans les tableaux, les gravures mais aussi sur d’anciens objets du quotidien. C’est la première fois qu’ une exposition réunit un corpus d’œuvres traitant uniquement de cette boisson maltée. Pour cela, le musée de la Chartreuse est parvenu à rassembler des œuvres venues des États-Unis, des Pays-Bas, de Belgique mais aussi de plusieurs villes de France (Strasbourg, Paris, Quimper…). L’exposition permet ainsi de traverser les périodes, en confrontant des œuvres d’artistes variés et reconnus tels que Teniers le Jeune, Rombouts, Brouwer ou encore Claesz et Van Velde. 

Les œuvres de différents musées régionaux et internationaux (le Louvre, le Petit Palais, Orsay…) prennent donc place pour offrir un éclairage sur la fonction occupée par cette boisson sur les tables des régions du monde. Tantôt synonyme d’un art de vivre où elle a pu être associée à la consommation du tabac, la bière a par ailleurs été traitée par certains artistes comme le produit de consommation des sociétés paysannes et populaires, à l’occasion de grands rassemblements. Elle a pu alors incarner la fête et la convivialité, mais aussi les excès, parfois les dérives.

Parallèlement, une section du musée invite le public à comprendre les évolutions qui ont marqué la fabrication et la distribution de la bière. Des affiches publicitaires conçues par des artistes tels qu’Alfons Mucha sont le reflet de l’industrialisation de cette production et d’une plus grande consommation en France, et ailleurs en Europe. Le parcours se veut ludique et, contrairement à la boisson, accessible aux petits comme aux grands. 

Simon Playoult

Laura Béheulière 2019-04-04T08:54:31+00:00 4 avril 2019|Categories: Magazine|Mots clés: , , , , |