Accueil/Actualité, brèves/Endives. Une production grevée par la sécheresse, mais un prix soutenu

Endives. Une production grevée par la sécheresse, mais un prix soutenu

Selon les dernières estimations du ministère de l’Agriculture publiées le 20 février, la production de chicons ou endives se replierait de 4 % à 145 545 tonnes pour la campagne 2018-2019, qui bat actuellement son plein. Toutefois les prix sont « très soutenus depuis le début de la campagne en dépit d’une inflexion observée depuis décembre 2018 ».

La campagne a été marquée par la sécheresse estivale en 2018 qui a grevé les rendements de racines (arrachées à partir de l’automne, pour être ensuite forcées jusqu’en sortie d’hiver) jusqu’en Europe du nord. La production de racines d’endives est en baisse de 5 % par rapport à l’an passé, malgré des surfaces stables. Si bien qu’en début de campagne, les apports de chicons « résultaient principalement du forçage de l’ancienne récolte des racines. »

© Vincent Motin
Laura Béheulière 2019-02-21T11:03:29+00:00 21 février 2019|Categories: Actualité, brèves|Mots clés: , , , |