Accueil/Magazine/Énergie. Un nouveau dispositif pour les habitants

Énergie. Un nouveau dispositif pour les habitants

La Région expérimente un nouveau dispositif d’aide directe pour les habitants des Hauts-de-France : l’aide à la rénovation énergétique des logements privés.

aide régionale, énergie, consommation energétique
© DR

Isolation de toiture, des murs, remplacement des fenêtres, changement de système de chauffage… Le conseil régional des Hauts-de-France met en place une aide à la rénovation énergétique pour les propriétaires pouvant aller jusqu’à 2 000 €.
Dans la région, les besoins en rénovation sont importants : sur les 2 760 000 logements individuels et collectifs que comptent les Hauts-de-France, détenus à 82 % par des propriétaires privés, la majeure partie a été construite avant 1990 et est aujourd’hui considérée comme énergivore. C’est pourquoi la Région a décidé de mettre en place une aide pour faciliter la réhabilitation
de ce parc immobilier.
Pour la première phase expérimentale, qui s’étendra jusqu’au 31 décembre 2018, la Région envisage d’aider 3 000 à 4 000 bénéficiaires.

Des enjeux multiples
Avec ce nouveau dispositif, la Région va permettre à chaque propriétaire habitant les Hauts-de-France de réaliser jusqu’à 2 000 € d’économie. Trois forfaits sont ainsi proposés :
– 1 000 € d’économies pour les logements situés hors communes rurales et dont le montant de travaux est inférieur ou égal à 30 000 € ;
– 1 500 € d’économies pour les logements situés dans les communes rurales et dont le montant de travaux est inférieur ou égal à 30 000 € ;
– 2 000 € pour les projets de rénovation nécessitant des travaux supérieurs à 30 000 €.
Avec cette nouvelle aide directe, la Région multiplie les enjeux :
– énergétiques, tout d’abord avec la diminution de la consommation énergétique des logements concernés ;
– économiques également en soutenant la filière professionnelle du bâtiment
 ;
– sociaux, par la diminution « du reste à charge du coût des travaux » par les propriétaires ;
– et, enfin, territoriaux, puisqu’il concerne l’ensemble du territoire régional.

Comment en bénéficier ?
Dès le 16 avril, une plateforme en ligne sera disponible pour déposer les demandes. Quelques conditions sont à remplir :
– être propriétaire (occupant ou bailleur) ou syndicat de copropriétaires ;
– le logement doit être localisé sur le territoire régional
 ;
– bénéficier d’une aide de l’Agence nationale de l’habitat ;
– réaliser des travaux permettant une baisse de la consommation énergétique d’au moins 35 % ;
– faire réaliser les travaux par au moins une entreprise RGE (reconnue Grenelle de l’environnement) ;
– le logement, après travaux, doit répondre à l’obligation de décence selon les dispositions fixées par le décret du 30 janvier 2002. 

2018-04-13T15:28:09+00:00 14 avril 2018|Categories: Magazine|Mots clés: , , |