Accueil/Environnement/Énergies renouvelables. Éolien et solaire dans les pales de la Cour européenne des comptes

Énergies renouvelables. Éolien et solaire dans les pales de la Cour européenne des comptes

La Cour des comptes européenne réalise actuellement un audit afin de vérifier si l’aide apportée par l’UE et les États membres en faveur de la production d’électricité d’origine éolienne et solaire photovoltaïque est efficace.

 La production d’électricité est le secteur qui consomme le plus d’énergie provenant de sources renouvelables. L’éolien et le solaire photovoltaïque, les deux principales sources d’énergie renouvelable utilisées actuellement à cet effet, sont en passe de devenir les modes de production d’électricité les moins onéreux.

Les auditeurs analyseront la conception, la mise en œuvre et le suivi des stratégies établies aux niveaux nationaux et européen en matière d’éolien et de solaire photovoltaïque depuis 2009, ainsi que les fonds consacrés par l’UE et par les États membres à leur développement.

« L’éolien et le solaire photovoltaïque sont de loin les deux sources renouvelables de production d’électricité dont le développement a été le plus dynamique ces dix dernières années », a déclaré George Pufan, membre de la Cour des comptes européenne et responsable de l’audit. « Ils jouent un rôle fondamental dans notre bouquet énergétique et il est très important de savoir si la stratégie et le soutien en la matière sont efficaces ».

Pour la période de programmation 2014-2020, 45 milliards d’euros provenant de l’ensemble des Fonds structurels et d’investissement européens ont été alloués au soutien à la transition vers une économie sobre en carbone, y compris les investissements dans les énergies renouvelables, l’efficacité énergétique et la mobilité urbaine durable. Un montant supplémentaire de 58,5 milliards d’euros a été affecté aux systèmes intelligents de distribution, de stockage et de transport d’énergie.

La France exclue de l’audit

Les auditeurs se rendront dans quatre États membres : l’Allemagne, l’Espagne, la Grèce et la Pologne. Le rapport d’audit devrait être publié début 2019.

On entend par sources d’énergie renouvelables celles qui peuvent se reconstituer en l’espace d’une vie humaine, contrairement aux sources fossiles (charbon, uranium, pétrole et gaz naturel) qui sont épuisables.

L’énergie renouvelable peut être produite à partir d’une grande variété de sources, comme l’hydraulique, le solaire, l’éolien, la biomasse, la valorisation des déchets, l’houlomoteur, le marémoteur, l’océanothermie et la géothermie.

En produisant davantage d’énergie renouvelable pour répondre à ses besoins, l’UE réduit sa dépendance aux combustibles fossiles importés et rend sa production d’énergie plus durable.

Selon les estimations, la contribution des énergies renouvelables aux économies sur l’importation de combustibles fossiles s’est élevée à 16 milliards d’euros en 2015 et devrait atteindre 58 milliards d’euros en 2030.

2018-02-12T10:27:52+00:00 12 février 2018|Categories: Environnement|Mots clés: , , , , , |