Accueil/Vivre/INNOVATION. OPHÉLIE, DROITE DANS SES BOX

INNOVATION. OPHÉLIE, DROITE DANS SES BOX

Originaire de Rumegies (59), Ophélie Verse Vandesompele se lance dans la conception de box spécialement dédiées aux produits locaux des Hauts-de-France et de Belgique.

Locavores à vos claviers… et tabliers ! Un coffret rempli de gourmandises et d’objets artisanaux en tous genres pourrait prochainement faire son apparition dans votre boîte aux lettres. Ces petits plaisirs de la table (que nous garderons en partie secrets) ont été sélectionnés par Ophélie Verse Vandesompele, une jeune entrepreneuse qui sillonne le nord de la France et la Wallonie depuis plus d’un an à la recherche de produits insolites.

Après dix années passées au poste de responsable qualité au sein d’entreprises agroalimentaires et en grande distribution, c’est un changement de vie radical qu’opère la nordiste de 35 ans. « Je souhaitais être au plus près de ma famille et de mes valeurs, confie-t-elle. Consommer local a toujours fait partie de mes habitudes. Avec les box, je veux prouver que l’on peut trouver de tout près de chez soi ! ». Ophélie Verse Vandesompele commence donc l’aventure seule à son domicile, approfondit son projet puis se rapproche de la chambre de commerce et d’industrie (CCI) Grand Lille et de l’espace coworking (Esco) de Tournai. « C’est très important d’être suivi par ces structures, souligne celle qui ambitionne de proposer ses box de part et d’autre de la frontière. Travailler aux côtés d’autres créateurs d’entreprises permet d’échanger et d’éclaircir la réflexion ».

La semaine dernière, Ophélie Verse Vandesompele a d’ailleurs été sélectionnée dans la start-up « camp automne 2017 », un programme d’accélération financé par la région wallonne et animé par Entreprendre. wapi (agence de stimulation économique de Wallonie picarde). Elle va être guidée durant six semaines, trois jours par semaine, par des coaches- entrepreneurs expérimentés. L’occasion de booster sa démarche.

« Un acte d’achat responsable »

À ce jour, la petite entreprise se nomme « Box locavore et autres pépites des Hauts-de-France » ; une appellation encore susceptible d’évoluer. Le projet d’Ophélie compte déjà de nombreux fans sur les réseaux sociaux. Sous la forme de petites vidéos et de photos, elle raconte son parcours au quotidien et met en avant les personnes qu’elle croise. « J’ai choisi d’aller à la rencontre des agriculteurs et des artisans, de visiter les fermes et les ateliers de fabrication, explique Ophélie Verse Vandesompele. J’ai découvert le savoir-faire de chacun des producteurs avec qui je passe un partenariat ».

La passionnée a à cœur de valoriser l’engagement et le travail des professionnels. « Je porte une attention particulière à leurs actions envers l’environnement (tri des déchets, éthique, gestion raisonnée…), assure-t-elle. Il faut communiquer sur ces bonnes pratiques et les mettre à l’honneur ». Entre 20 et 30 producteurs ou fabricants sont aujourd’hui motivés pour rejoindre l’aventure et fournir des produits pour les box d’Ophélie. « Quelques-uns fabriquent des produits similaires, mais comme certains ont une production limitée, les boîtes seront ainsi garnies à l’identique tout en ayant un caractère exclusif ». Parmi les mets et objets présents dans les premières box, on peut citer le miel de « Marie Miel » à Saméon (59), les préparations salées et sucrées de la ferme des 3 terres à Sorel (80), les porte-clés de Boizimut à Aniche ou encore les confitures et sirops de la ferme Vandesompele à Rosult (celle des beaux-parents de notre entrepreneuse).

Des biscuits, de la farine, de la bière, des cosmétiques ainsi que des bijoux, des articles en tissu et beaucoup d’autres surprises devraient s’ajouter à la liste. « Je n’ai plébiscité que des produits alimentaires 100 % régionaux, les plus naturels possible et surtout assemblés au maximum avec des ingrédients locaux, précise Ophélie. Commander une de mes box est un acte d’achat responsable ». Des fiches présentant les pro- duits et ceux qui les font agrémenteront les écrins.

L’objectif final d’Ophélie Verse Vandesompele est de fédérer l’ensemble de l’offre composée de produits alimentaires et non alimentaires sur une plateforme de e-commerce. « Mon leitmotiv est de favoriser l’accès au circuit court et pourquoi pas susciter l’envie chez des clients plus loin- tains qui souhaiteraient découvrir les talents de nos territoires », résume-t-elle. Encore un peu de patience avant de vous régaler les papilles, les premières com- mandes pourront être réalisées dès le début de l’année 2018. À inscrire sur la liste de vos bonnes résolutions.

Simon Playoult

Retrouvez « Box locavore et autres pépites des Hauts-de-France » sur Facebook ou au 06 08 78 12 46
2017-11-16T15:42:12+00:00 11 novembre 2017|Categories: Vivre|Mots clés: , , |