Accueil/Actualité, Magazine/JA. Terre en folie revient pour fêter le savoir-faire des agriculteurs

JA. Terre en folie revient pour fêter le savoir-faire des agriculteurs

L’événement Terre en folie se tient cette année 2019 les 31 août et 1er septembre à Deûlémont (59). La finale régionale du concours de labour sera l’occasion de valoriser l’image de l’agriculture et les compétences de ceux qui la font.

© JA

Une centaine de gros bras s’attellent à l’organisation depuis une semaine. Rendez-vous devenu incontournable pour les Jeunes agriculteurs (JA), Terre en folie se tiendra du samedi 31 août 2019 à midi jusqu’au dimanche 1er septembre au soir à Deûlémont. « C’est avant tout la finale régionale du concours de labour, explique Émilie Girard, animatrice des JA Nord-Pas de Calais. Pour la première fois, Terre en folie propose la finale à l’échelle du Nord-Pas de Calais le samedi et celle des Hauts-de-France le dimanche. »

Le premier jour, seul le pôle enfants sera accessible et une soirée festive est prévue avec un repas et un DJ. Le dimanche la totalité des activités et des stands seront ouverts.

        | Lire aussi notre article sur Quentin Destombes, président des Jeunes agriculteurs de Quesnoy-sur-Deûle : Engagé pour préserver l’agriculture en zone périurbaine

© JA

Communiquer positivement

Tous les ans, le groupe des JA de Quesnoy-sur-Deûle (59) organise un concours cantonal de labour. Mais cette année, un groupe d’organisateurs a voulu voir les choses en grand. « C’était notre tour, reconnaît Quentin Destombes, agriculteur et président du groupe JA de Quesnoy-sur-Deûle. Nous avons tout à gagner à organiser ce type d’événement : communiquer avec nos voisins, apprendre à s’organiser, manager, gérer les démarches administratives notamment. Nous pouvons bien prendre le temps de le faire un week-end chaque année. Heureusement, je peux m’appuyer sur une équipe motivée. »

Une journée et demie pour porter haut les couleurs de l’agriculture des Hauts-de-France. L’enjeu est de taille. « C’est l’occasion de communiquer positivement sur notre métier, souligne Quentin Destombes. L’objectif est de regagner la confiance des voisins. » Car dans cette zone périurbaine, les modes de vie diffèrent entre agriculteurs et riverains. La pression foncière et l’installation de nouveaux ateliers de production sont au cœur des préoccupations des agriculteurs. Avec cet événement, les jeunes agriculteurs espèrent « montrer à leurs voisins qu’ils ne doivent pas avoir peur lorsqu’ils voient un agriculteur dans un champ. »

Deux jours d’animations

Les organisateurs ont prévu de nombreuses animations. Le site qui s’étale sur plus d’une dizaine d’hectares accueille de nombreux exposants : concessionnaires de matériel agricole, marché du terroir, pôle méthanisation, stands d’organisations agricoles et pôle enfants avec sa mini-ferme. « On y trouvera tous les animaux de la ferme, des promenades à poney, des labours avec des chevaux ou encore des baptêmes en tracteurs, illustre Émilie Girard. Des activités auront lieu toute la journée avec les mythiques courses de moiss’ batt’ cross et de garden cross, des baptêmes en hélicoptère, une course d’ânes et même un parcours du combattant pour les ados. »

Le groupe des JA de Quesnoy-sur-Deûle attend entre 10 000 et 15 000 personnes. Mais Terre en folie n’est pas qu’une fête. C’est aussi un symbole. « Cela montre que les jeunes et les agriculteurs sont capables d’organiser un gros évènement prouvant notre sérieux et notre professionnalisme. Nous ne sommes pas des amateurs », illustre Simon Ammeux

Lucie Debuire

Programme et infos pratiques: 

⊲ Samedi 31 août

– Concours de labour Nord-Pas de Calais ;

– jeux pour enfants ;

– mini-ferme ;

– restauration et buvette ;

– après 19 h : repas sous chapiteau (nombre limité) et soirée.

⊲ Dimanche 1er septembre

– 10 h : Ouverture et animations toute la journée ;

– 10 h 30 : messe sous le chapiteau ;

– 11 h 30 : inauguration ;

– 14 h : concours de labour Hauts-de-France ;

– 18 h 30 : remise des prix.

Route de Comines à Deûlémont
Samedi 31 août de 14 h à 19 h.
Entrée : 2 euros (gratuit pour les moins de huit ans).
Dimanche 1er septembre de 10 h à 19 h.
Entrée : 5 euros (gratuit pour les moins de huit ans).

Laura Béheulière 2019-08-29T14:35:25+00:00 29 août 2019|Categories: Actualité, Magazine|Mots clés: , , , |