Accueil/Actualité, brèves/La production laitière ralentit dans les grands bassins exportateurs

La production laitière ralentit dans les grands bassins exportateurs

© Jerome CHABANNE

« La sécheresse freine la production [laitière, ndlr] dans plusieurs bassins exportateurs de l’hémisphère 
sud », témoigne Benoît Rouyer, économiste au Cniel (interprofession laitière) le 29 avril 2019 dans une note de conjoncture. 

C’est le cas en Nouvelle-Zélande, dont la collecte a très fortement baissé en mars, mais aussi « de façon amplifiée en Australie et en Argentine ». Une situation qui devrait tourner à l’avantage des produits laitiers européens dont les exportations s’en trouveront dynamisées. 

« L’année 2019 se présente globalement dans un contexte d’offre et de demande beaucoup plus favorable qu’en 2017 et 2018 », estime l’économiste. Les moindres disponibilités entraînant une orientation à la hausse des prix des produits industriels. Seul bémol : les incertitudes liées au Brexit.

Laura Béheulière 2019-04-30T07:40:47+00:00 30 avril 2019|Categories: Actualité, brèves|Mots clés: , , , , |