Accueil/Actualité, Cultiver/Lin. Le brûlage des pailles temporairement autorisé dans le Pas-de-Calais

Lin. Le brûlage des pailles temporairement autorisé dans le Pas-de-Calais

En réaction aux vents violents du week-end du 10 août 2019, la préfecture du Pas-de-Calais autorise, pour un mois, les liniculteurs à procéder au brûlage des pailles endommagées.

De nombreuses parcelles de lin du Pas-de-Calais ont été endommagées par les rafales. © DR

C’est peu dire que les champs de lin des Hauts-de-France ont souffert le week-end des 10 et 11 août 2019. Les tiges, sous l’effet des rafales, ont été soulevées, entremêlées, devenant ainsi inutilisables. 

En conséquence, le préfet du Pas-de-Calais, Fabien Sudry, a autorisé par un arrêté du 14 août 2019, le brûlage, sur place, des pailles concernées, ces dernières ne pouvant être détruites par voie mécanique.

Encadrement strict

L’autorisation s’applique à l’ensemble du territoire du département, et court du 14 août au 14 septembre 2019. Chaque agriculteur souhaitant brûler ses pailles doit en avertir la Direction départementale des territoires et de la mer (DDTM), le maire de la commune où se situe la parcelle, le chef du Service départemental d’incendie et de secours (SDIS) et le commandant de la brigade de gendarmerie locale. Et ce 48 h avant la date prévue de l’opération. Un formulaire à cet effet est disponible sur le site de la préfecture.

Enfin, le brûlage ne doit pas être effectué par temps de brouillard, de nuit, à moins de 200 mètres d’une forêt, si le vent rabat la fumée vers une zone habitée ou de circulation, ou encore s’il excède 20 km/h.
Les liniculteurs du Nord ont également sollicité cette autorisation auprès de leur préfecture, et sont pour l’heure en attente de la réponse.

Clément Peyron

Clément Peyron 2019-08-19T12:03:02+00:00 14 août 2019|Categories: Actualité, Cultiver|Mots clés: , , , |