Accueil/Uncategorized/LOUVRE-LENS. PLONGEZ AU COEUR DU MYSTÈRE DES FRÈRES LE NAIN

LOUVRE-LENS. PLONGEZ AU COEUR DU MYSTÈRE DES FRÈRES LE NAIN

Les tableaux les plus fameux montrent des paysans représentés avec une grande puissance d’émotion et une complète originalité.

Originaires de Laon en Picardie, les frères Le Nain figurent parmi les artistes les plus talentueux du XVIIe siècle. Plusieurs de leurs tableaux sont devenus de véritables icônes de l’histoire de l’art et sont à découvrir au musée du Louvre-Lens jusqu’au 26 juin.

Les tableaux des frères Antoine, Louis et Mathieu Le Nain sont connus et reconnus. Pourtant, leur attribution et leur significa­tion restent souvent énigmatiques et constituent l’un des plus grands mystères de la peinture française. Une exposition leur est consacrée au Louvre-Lens jusqu’au 26 juin.

Découvrez Louis le génie méconnu, Antoine le portraitiste et Mathieu l’ambitieux. Explorez les archives historiques, retrouvez des portraits cachés sous d’autres peintures, et découvrez les secrets de fabrication des frères Le Nain.

Les frères Le Nain sont trois : Antoine l’aîné, Louis, son cadet, et Mathieu, le plus jeune. Origi­naires de Laon, ils sont formés par un artiste nordiques mais dont l’identité n’est pas connue. Ils s’installent à Paris en 1629, dans l’enclos privilégié de l’ab­baye Saint-Germain-des-Prés, où logent les peintres provin­ciaux et étrangers désireux d’échapper aux contraintes de la corporation parisienne.

Leurs compositions les plus fameuses montrent des paysans représentés avec une grande puissance d’émotion et une com­plète originalité. Ces scènes ren­versent les hiérarchies admises. Elles montrent les plus humbles avec une vérité humaine et une dignité sans précédent. Les frères Le Nain ont créé un genre nou­veau en appliquant à la représen­tation du peuple les règles du portrait de groupe fondées sur l’absence de narration et sur la profondeur psychologique : les visages sont tournés vers le spec­tateur avec des regards intenses, ou bien les expressions sont rêveuses et mélancoliques.

Une exposition bâtie en cinq temps

L’exposition bâtie en cinq temps propose de partir à la découverte des univers de chacun des trois frères Le Nain. À cela s’ajoutent un travail autour de leurs oeuvres et des questions disputées autour de l’oeuvre des artistes picards.

Louis est le plus mystérieux des frères Le Nain. Son nom est le moins fréquemment cité dans les sources anciennes. Pourtant, c’est lui qui est considéré comme le génie artistique de la famille, l’auteur de la plupart des scènes paysannes. On lui attribue un ensemble cohérent de peintures au coloris froid et restreint.

Vient ensuite le tour d’Antoine, le portraitiste et miniaturiste. En tant qu’aîné de la fratrie, c’est lui qui obtient le droit d’ouvrir un atelier lorsque les frères le Nain s’installent dans l’enclos de l’ab­baye de Saint-Germain-des- Prés.

Mathieu est sans conteste le plus ambitieux des trois frères. En 1633, il devient peintre ordi­naire de la ville de Paris, puis lieutenant dans une milice bour­geoise. À partir de 1658, il se pare du titre de « sieur de La Jumelle » du nom d’une ferme qui lui appartient près de Laon. Les compositions religieuses prédo­minent dans son art. C’est un éclectique aux sources d’inspirations multiples, et en particu­lier caravagesques.

Le succès que les frères Le Nain ont rencontré au XVIIsiècle, et en particulier celui de leurs scènes paysannes, est attesté par le nombre important de leurs sui­veurs et imitateurs.

La Rédaction 2019-05-17T12:57:02+00:00 7 avril 2017|Categories: Uncategorized|Mots clés: , , |