Accueil/Actualité, brèves/Peste porcine africaine : le ministre condamne des actes de vandalisme contre la clôture

Peste porcine africaine : le ministre condamne des actes de vandalisme contre la clôture

Érigée dans le Nord-Est de la France, sur la frontière avec la Belgique, pour éviter la traversée de sangliers vecteurs de peste porcine africaine, la clôture de 110 km2 a été vandalisée en Meurthe-et-Moselle. 

Des actions condamnées le 22 août 2019 par le ministre de l’Agriculture, Didier Guillaume, qui « s’insurge fermement contre ces actes de vandalisme qui compromettent les efforts collectifs menés et l’efficacité du plan d’action du ministère ». Dans un communiqué, il rappelle que le coût de ces mesures s’élève à 8 millions d’euros. 

Il précise aussi que si aucun cas de peste porcine africaine n’a été détecté en France, « la situation reste cependant évolutive en Belgique et la vigilance de tous les acteurs doit être maintenue ».

© DR
Laura Béheulière 2019-08-22T13:17:52+00:00 22 août 2019|Categories: Actualité, brèves|Mots clés: , , |