Accueil/Actualité, Magazine/Pommes de terre. La Belgique célèbre la frite fraîche

Pommes de terre. La Belgique célèbre la frite fraîche

Du 3 au 9 décembre, « La semaine de la frite » est portée par l’Agence wallonne pour la promotion d’une agriculture de qualité (APAQ-W), avec le soutien de l’Union nationale des frituristes et de la fédération des hôteliers, restaurateurs et cafés de Wallonie (HoReCa).

La semaine de la frite est surtout l’occasion de mettre en avant le label « Friterie de chez nous » qui garantit le service d’une frite fraîche, fabriquée à partir de pommes de terre cultivées localement. ©Pixabay

L’initiative arrivera-t-elle à faire oublier la sécheresse de l’année 2018 qui impacte les rendements de pommes de terre destinées à la fabrication des frites ? Pas si sûr, mais en attendant, elle est surtout l’occasion de mettre en avant le label « Friterie de chez nous » qui garantit le service d’une frite fraîche, fabriquée à partir de pommes de terre cultivées localement.

Des frites, des frites, des frites

Pour bénéficier du logo « Friterie de chez nous », les professionnels de la restauration doivent répondre à un certain nombre de critères, dont le principal est de « vendre principalement des frites ». Ainsi, détaille le cahier des charges de la démarche, « au moins 75% des produits à la carte doivent être liés à l’activité de la friterie (…) et au moins 75% des plats doivent être accompagnés de frites ».

Les frites servies doivent être réalisées sur place ou par un fournisseur, à partir de pommes de terre fraîches, présentées en cornet ou en barquette en carton, et enfin garanties de provenir de pommes de terre « de chez nous », autrement dit cultivées en Wallonie.

D’après l’APAQ-W et ses partenaires, quelque 140 établissements pourraient prétendre à cette labellisation. Sur le site Internet de l’opération, les trois principales étapes de la fabrication sont décrites, avec en prime, un focus variétal.

On apprend ainsi que si la variété Fontane, « de gros calibre, de teneur en matière sèche plus élevée, plus stable et de couleur de friture plus homogène » séduit d’abord l’industrie de la frite surgelée, « la Bintje reste la préférée des frituristes et autres utilisateurs de frites fraîches ».

La pomme de terre, « pilier » de l’agriculture belge

« Pour faire des frites, il faut des pommes de terre », rappelle l’APAQ-W qui vante cette production comme « un pilier de l’agriculture belge et wallonne ». La pomme de terre est cultivée en Belgique sur environ 95 000 hectares, dont 45 000 en Wallonie. La production annuelle de tubercules que l’on estime chaque année entre 4 et 5 millions de tonnes est réalisée pour environ la moitié sur le sol wallon puisque cette région en accueillerait entre 2 et 2,5 millions de tonnes, par quelque 500 producteurs (sur 2 000 en Belgique).

Vincent Fermon

 

 

Vincent Fermon 2018-12-03T14:15:47+00:00 3 décembre 2018|Categories: Actualité, Magazine|Mots clés: , , , , , |