Accueil/Actualité/Prévention. La moisson enflamme l’été

Prévention. La moisson enflamme l’été

La période de récolte des fourrages et des grains est particulièrement sensible pour les pompiers qui multiplient les interventions dans les champs ou les bâtiments de stockage.

Malgré un certain nombre de recommandations sur la récolte des fourrages et des céréales, comme sur les conditions de stockage, la période estivale reste particulièrement sensible avec des départs de feu plus nombreux qu’en d’autres périodes de l’année.

Déjà 29 feux de champs dans le Pas-de-Calais

Dans le département du Pas-de-Calais, les pompiers du Service départemental d’incendie et de secours du Pas-de-Calais (SDIS 62) sont intervenus à 29 reprises pour des départs de feu dans les champs entre le 1er janvier 2019 et le 16 juillet. Le SDIS 62 recense également quelque 22 incendies de bâtiments agricoles sur la même période.
En 2018, 277 feux de champs ont été maîtrisés sur l’ensemble de l’année, contre 78 pendant la période s’étalant du 1er janvier au 16 juillet. Les feux de bâtiments agricoles ont également été nombreux puisqu’on en a recensé 57 sur l’ensemble de l’année 2018, dont 33 entre le 1er janvier et mi-juillet 2018.

Intervention d’une équipe du SDIS 59 à Niergnies, dans le Cambrésis, le 17 juillet 2018. © SDIS59/Pascal Rossignol

Vigilance accrue avec le risque canicule

Dans le département du Nord, d’après les chiffres du SDIS 59, les interventions des pompiers ont porté sur quatre feux de forêt entre le 1er janvier et le 16 juillet dernier, huit feux de cultures et 653 feux de broussailles et d’herbe. Depuis la même date, six engins agricoles, six corps de ferme et 16 hangars agricoles ont également été la proie des flammes ; des chiffres qui, s’ils impressionnent le profane, sont néanmoins en baisse par rapport à 2018, sur la même période, selon le SDIS 59, à l’exception des feux de broussailles et d’herbe (713). En 2018, on recensait en effet 33 feux de végétation et de cultures, quatre feux de ferme, 17 feux de hangars et locaux agricoles.

Alors qu’un nouvel épisode de canicule est annoncé à partir du lundi 22 juillet sur la quasi-totalité de l’hexagone, la vigilance est plus que jamais de mise.

Vincent Fermon

Vincent Fermon 2019-07-17T15:53:20+00:00 17 juillet 2019|Categories: Actualité|Mots clés: , , , , , , , |