Accueil/Actualité/Sanitaire. Deux cas de peste porcine africaine sur des sangliers en Belgique

Sanitaire. Deux cas de peste porcine africaine sur des sangliers en Belgique

Deux cas de peste porcine africaine détectés sur des sangliers en Belgique ont été confirmés par les autorités sanitaires belges, à 10 km de la frontière française.

La peste porcine africaine est un enjeu sanitaire mondial. Six foyés ont été détectés en Chine ces derniers mois et 40 000 porcs ont été abattus dans le pays. Crédit: DR

Les autorités sanitaires belges ont confirmé, le 13 septembre, l’infection par le virus de la peste porcine africaine (PPA) de deux sangliers sauvages dans la commune d’Etalle, située à une dizaine de kilomètres de la France, rapporte le ministère de l’Agriculture dans un communiqué.

La maladie était jusqu’ici présente en Europe de l’Est au portes de l’Allemagne, son arrivée en Belgique est une surprise. « La confirmation ce jour de la présence du virus en Belgique constitue une progression inédite de la maladie qui exige une réponse à la hauteur des enjeux économiques considérables pour les filières agroalimentaires françaises », commente le ministère.

Les préfets des Ardennes, de la Meuse, de la Moselle et de la Meurthe et Moselle doivent mettre en place un « plan d’action renforcé spécifique à cette maladie, sous la coordination de la DGAL afin de prévenir l’introduction du virus sur notre territoire ».

Ce plan comprends « des mesures de zonage, de restrictions de certaines activités comme la chasse et de surveillance renforcée des élevages et de la faune sauvage soient mises en place dans quatre départements frontaliers avec la Belgique ». Mais également « le renforcement des mesures de biosécurité pour éviter l’introduction du virus dans les élevages porcins et des mesures de surveillance en abattoir ».

Virginie Charpenet 2018-09-14T07:58:30+00:00 14 septembre 2018|Categories: Actualité|Mots clés: , , , |