Accueil/"%s"prairies permanentes

Retournements de prairies. Fin des restrictions en Normandie, pas dans les Hauts-de-France

Laura Béheulière 2018-11-19T11:10:10+00:00 19 novembre 2018|Categories: Actualité|Mots clés: , , , |

Dans un arrêté paru mi-novembre, le ministre de l'Agriculture met fin aux restrictions concernant les retournements de prairies permanentes en Normandie. Elles sont en revanche reconduites dans les Hauts-de-France. Une autorisation préalable est donc toujours imposée avant toute conversion de prairies permanentes. ©Luc DELABY /Inra « Le maintien des prairies permanentes est l’un des trois critères en faveur de l’environnement permettant aux agriculteurs de bénéficier du « paiement vert » de la PAC, rappelle la Préfecture des Hauts-de-France [...]

Prairies permanentes. La région reste sous surveillance

Virginie Charpenet 2018-06-01T09:55:52+00:00 1 juin 2018|Categories: Actualité|Mots clés: , , |

À la lumière des déclarations PAC, il est quasiment certain que la région sera cette année encore dans un régime très encadré d’autorisation, voire d’interdiction, de retournement des prairies permanentes. Tout retournement effectué à partir du 16 mai 2018 doit faire l’objet d’une autorisation (sous réserve que la région ne passe pas en régime d’interdiction). © G.Coisel Cette année, les pouvoirs publics, à travers un communiqué diffusé par la préfecture des Hauts-de-France, prennent les devants [...]

PRAIRIES PERMANENTES. LES HAUTS-DE-FRANCE PASSENT EN RÉGIME « D’AUTORISATION »

La Rédaction 2017-11-07T08:58:09+00:00 7 novembre 2017|Categories: Actualité, Cultiver|Mots clés: , , |

Le maintien des prairies permanentes est l’un des trois critères en faveur de l’environnement permettant aux agriculteurs de bénéficier du « paiement vert » de la PAC. Un ratio régional est calculé chaque année pour suivre et piloter l’évolution des surfaces en prairies permanentes. Il permet de constater l’évolution de la part de surfaces en prairies permanentes par rapport à la surface agricole totale entre l’année de référence (2012) et l’année en cours. Si le [...]