Votre météo par ville

Peste porcine africaine  : l’aide régionale mobilisable

18-10-2019

Actualite

Élevage

Annoncé début septembre 2019, le dispositif financier du conseil régional des Hauts-de-France pour accompagner les éleveurs porcins de la région dans leurs investissements en matière de biosécurité peut désormais être mobilisé par les éleveurs.

La Région accorde un budget de 1 650 000 € pour soutenir les éleveurs porcins dans la lutte contre la peste porcine africaine (PPA). Les investissements éligibles sont les suivants :
– aménagement, modernisation ou relocalisation d’un sas sanitaire (à l’interface entre la zone professionnelle et la zone d’élevage) ;
– aménagement des quais d’embarquement et des aires de stockages ;
– aménagement, modernisation ou relocalisation d’une quarantaine ;
– aménagement et/ou relocalisation d’une aire d’équarrissage ;
– les systèmes de protections des élevages, clôtures, grillages, murets.

Les dépenses éligibles sont comprises entre 5 000 € et 20 000 €. Le taux de subvention est de l’ordre
de 20 %, soit une subvention comprise entre 1 000 € et 4 000 € par exploitation.

L’Union régionale des groupements de producteurs de porcs Nord-Picardie (URGPP), est le guichet unique pour la réception et à la présélection des dossiers. Ces deniers sont téléchargeables sur le site internet de la Région Hauts-de-France. La date limite de dépôt des dossiers est fixée au 29 février 2020.

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Le chlorpyrifos interdit dans l’UE dès 2020
Les États membres de l’Union européenne ont décidé d’interdire l’usage du chlorpyrifos, un insecti [...]
Lire la suite ...

La Région au grand galop avec la filière équine
Le conseil régional des Hauts-de-France a voté, fin septembre 2019, un ambitieux Plan cheval. 5,3 millions d’eur [...]
Lire la suite ...

Retraites : qui appelle à manifester et pourquoi ?
Une très grosse mobilisation est prévue dans toute la France ce jeudi 5 décembre 2019 pour protester contre la réfor [...]
Lire la suite ...

Pour emballer, ils se plient en quatre
Arnaud Noiret et Rémy Denecker ont une marotte, l’usage multiple d’un même objet pour éviter son gaspillage. Alor [...]
Lire la suite ...

Rev3. « Être les premiers sur le biométhane »
Au cœur de la troisième révolution industrielle, les projets de méthanisation sont de plus en plus nombreux dans les [...]
Lire la suite ...

Un Premier ministre à l’écoute
Après les mobilisations du 27 novembre 2019, Édouard Philippe a reçu la FNSEA et les Jeunes agriculteurs le mardi 3 d [...]
Lire la suite ...

Restez informé en recevant votre newsletter Terres et Territoires

Au cœur des terres

#terresetterritoires