Accueil/Élever/VOLAILLES. ÉLEVER DES VOLAILLES DE CHAIR BIO, POURQUOI PAS MOI ?

VOLAILLES. ÉLEVER DES VOLAILLES DE CHAIR BIO, POURQUOI PAS MOI ?

Deux réunions d’information sont organisées dans le Pas-de-Calais les 13 et 15 novembre autour du développement de la production de volailles de chair bio.

En réaffirmant lors de son assemblée générale sa volonté de développer l’élevage de volailles de chair bio, le groupement des producteurs de volailles de Licques (GPVL) a en quelque sorte devancé l’association des producteurs de volailles biologiques des Hauts de France. Cette dernière organise les lundi 13 et mercredi 15 novembre deux réunions d’information sur le lancement d’une filière de production de volailles de chair bio. La première de ces rencontres a lieu à la Chambre régionale d’agriculture, salle du Général de la Brétesche, à Saint-Laurent-Blangy, de 14h à 16h30. La seconde aura lieu mercredi, de 14h à 16h30, à la Maison du Parc naturel des caps et marais d’Opale, 36 avenue du Maréchal Joffre, à Saint-Martin-les-Tatinghem, dans l’Audomarois. En France, la consommation de volailles de chair bio ne cesse de progresser avec une demande qui reste supérieur à l’offre. Il y a quelques mois, le Syndicat national des labels avicoles de France rappelait que le bio n’est aujourd’hui « plus une niche » sur le marché national, avec un progression de 6% en 2016.

Une production encore mineure

D’après les chiffres de l’Agence bio, l’élevage de volailles de chair bio représentait 1,1% du cheptel national de volailles en France en 2015. Les élevages les plus importants sont situés dans les régions Pays-de-la-Loire et Aquitaine-Limousin-Poitou Charentes, représentant pas moins des deux tiers des mises en place de poulets de chair bio en France. Dans les Hauts de France, en 2016, la production s’élevait autour de 61 500 têtes, avec d’importantes disparités entre chaque département. La Somme remporte ainsi la palme avec 35 673 animaux certifiés, suivie par l’Oise (9300), l’Aisne (7240), le Nord (5745) et le Pas-de-Calais (3580).

Monter un projet de A à Z

Les deux rencontres organisées ces jours-ci vont permettre de rencontrer des opérateurs de la filière – groupement de producteurs, fabricants d’aliments et abattoirs -, de découvrir l’organisation de la filière et plus particulièrement la possibilité de faire cohabiter vente de proximité et circuit classique ; d’évoquer le projet de création d’un atelier volailles biologiques, les aspects réglementaires, ainsi que les aides à l’investissement disponibles.

Contact et inscriptions : 02.35.56.84.55 ou contact@norvolailles.fr

Vincent Fermon

 

2017-11-16T15:42:52+00:00 13 novembre 2017|Categories: Élever|Mots clés: , , , |