Votre météo par ville

Coronavirus : l’agriculture relève le défi

01-04-2020

Grand format

Terre à terre

Malgré les difficultés liées à la crise sanitaire actuelle, l’agriculture est sur le front pour continuer à nourrir la population. Analyse et outils pour faire face à la crise.

ferme jean louis maillard, hesdin l abbe vacher laitière © Anne-Sophie Flament
Les travailleurs du secteur agricole font partie des personnes qui continuent à travailler, puisqu’ils fournissent un service essentiel. © Anne-Sophie Flament

Janvier 2020 : les premiers cas de coronavirus sont recensés en France. Depuis, la maladie ne cesse de se propager sur le territoire. Lundi 16 mars, le président de la République annonce, sans le dire, le début d’une période de confinement pour la population. Une période d’une durée inconnue. Les réactions en chaîne ne se font pas attendre et c’est tout un pays qui est touché.

Les travailleurs du secteur agricole font partie des personnes qui continuent à travailler, puisqu’ils fournissent un service essentiel. Le hashtag ‪#‎OnVousNourrit‬ fleurit sur les réseaux sociaux où l’on voit agriculteurs et agricultrices à pied d’oeuvre. Tout comme les salariés de la grande distribution, du transport, et bien sûr des services de santé.

Un rôle stratégique

Dans un communiqué, l’Académie d’agriculture de France s’interroge : « Les agriculteurs et la production alimentaire pourraient-ils être considérés comme encore plus stratégiques dans la crise que nous vivons? » L’avenir le dira sûrement.

Pour prendre du recul sur la situation, nous avons interviewé un doctorant en sociologie de l’Université de Lille (59). Selon Alexandre Guérillot, le secteur agricole est l’un des moins déstabilisés par cette crise sans précédent.

Lire notre article : « Le secteur agricole s’est adapté à la crise comme les autres, peut-être même mieux »

Soutien aux entreprises

Toutefois l’agriculture rencontre de nombreuses difficultés, parfois préexistantes et exacerbées aujourd’hui : manque de main-d’oeuvre, fermeture partielle des marchés, soucis de logistique… et forcément, des problèmes de trésorerie pour une partie des entreprises de la région.

En réponse à cette situation, de nombreux acteurs des Hauts-de-France, en parallèle de l’État, ont mis en place des aides ou des aménagements.

Retrouvez, dans cette boîte à outils, tous les éléments pour : vous protéger, vous faire aider et vous adapter face à la crise.

Laura Béheulière

Facebook Twitter LinkedIn Google Email

Au cœur des terres

#terresetterritoires