Votre météo par ville

Paille : des agriculteurs apprentis constructeurs

12-06-2019

Actualité

Culture

Une dizaine d’agriculteurs de la région ont suivi une formation sur la paille de blé comme isolant dans la construction, marquant la création du premier réseau de producteurs de bottes de paille « qualité bâtiment » en Hauts-de-France.

Pour la construction, une botte de paille doit être « bien formée, rectangulaire et aux angles vifs ». © LB

Le temps de monter un pan de mur, ils sont entrés dans la peau de constructeurs, afin d’appréhender les contraintes de ces derniers sur les chantiers et ainsi pouvoir leur fournir les bottes les plus adaptées. Pour ces agriculteurs, la paille comme isolant représente une diversification intéressante, tout en leur donnant l’opportunité de participer à des projets territoriaux respectueux de l’environnement.  

Organisée par le CD2E (Centre de développement des écoentreprises) en lien avec la chambre d’agriculture, cette formation s’est déroulée vendredi 7 juin 2019 à Auchy-lès-Hesdin (62). Taille, poids, densité… elle a permis aux agriculteurs fournisseurs de paille d’apprendre à réaliser des bottes conformes aux règles professionnelles de la construction. 

Paille régionale de qualité

À l’issue de cette journée, les participants ont signé une charte qui reprend tous les éléments techniques nécessaires à la transformation de la paille en isolant. Ils sont désormais référencés pour être mis en relation avec les acteurs de la construction. 

« Nous sommes encore dans une phase de test, mais on sent un réel engouement, précise Stéphane Théophile, consultant bâtiment durable au CD2E. Selon l’évolution de la demande, nous ferons une autre formation l’année prochaine. »  Ce réseau devrait ainsi permettre de proposer des bottes de qualité et locales aux porteurs de projets dans la région. 

Mais au fait, c’est quoi une botte de paille « qualité bâtiment » ?

Une botte « qualité bâtiment » respecte le cahier des charges des Règles professionnelles de la construction paille CP 2012. Elle doit être sèche : son humidité relative doit être inférieure à 20 %. La masse volumique de la botte de paille doit être au minimum de 80 kg/m3 sur base sèche. La botte doit être « bien formée, rectangulaire et aux angles vifs » Elle doit être maintenue avec de la ficelle polypropylène type 350. Les dimensions de la botte destinée à l’isolation sont 36 cm x 46 cm x 90 cm (mais la longueur peut varier en fonction des projets). Les performances thermiques de la paille dépendent de la longueur des fibres : plus une paille est longue, plus elle contient d’air et plus elle est isolante. Enfin, les dimensions des bottes n’étant pas standardisées, il importe à l’entreprise qui va mettre en œuvre la paille de réaliser un test de calepinage en amont du chantier.

Laura Béheulière

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Organisation : Être actif dans le changement
Organiser son travail, ça s'apprend mais cela demande de changer ses habitudes et de se remettre en question. À condit [...]
Lire la suite ...

Dephy : Quel avenir pour la réduction des phytos ?
Dans le cadre du dispositif Dephy Hauts-de-France, partie intégrante du plan Ecophyto II du gouvernement se tenait, mar [...]
Lire la suite ...

Méthanisation : Simple comme un jeu de piste
Élèves au lycée agricole de Tilloy-lès-Mofflaines, les cinq membres de l'équipe « Clémentine » ont remporté l [...]
Lire la suite ...

Publireportage : la chips au chaudron made in Hauts-de-France
Fondée en 2018 par Julie et Stéphane Gérard, l'entreprise So Chips, installée dans l'Oise à Longueil-Sainte-Marie, [...]
Lire la suite ...

L’ostéopathie met la patte sur les bovins 
Élodie Landure est vétérinaire équin à Frencq (62). Récemment diplômée d'ostéopathie, elle prodigue des soins d [...]
Lire la suite ...

Sapins : Une seconde vie après Noël 
Chaque année, Gaëtan Doisy, agriculteur aux Rues-des-Vignes (59), propose aux particuliers de replanter leurs sapins d [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires