Votre météo par ville

Des bovins au pied des terrils du 9-9 bis

01-03-2021

Actualité

Élevage

Eden 62 recherche un ou des éleveurs pour faire pâturer des bêtes sur les pelouses schisteuses minières des espaces sensibles au pied des terrils du 9-9 bis, dans le Pas-de-Calais.

Le syndicat mixte cherche un troupeau de 5 à 8 bovins au total. © DR

Imaginer faire pâturer vos vaches au cœur d’un site patrimonial minier. Près du carreau de la fosse 9-9 bis, au pied des terrils, sur les pelouses schisteuses de cet espace naturel sensible classé, situées sur les communes de Oignies, Dourges et Hénin-Beaumont, dans le Pas-de-Calais. C’est ce que propose Eden 62, gestionnaire du site, propriété du Département. L’objectif est de restaurer les conditions de pâturage extensif les plus favorables à cette végétation rare et menacées.

Le syndicat mixte cherche donc à constituer un troupeau de cinq à huit bovins, de race rustique, de préférence ; en se liant avec un éleveur qui placerait ses animaux pour la saison de pâturage sur le site du 9-9 bis. Et cela pendant trois ans. Le cheptel sera a minima de cinq bovins (jeunes bœufs) dès le 1er avril et pourra monter jusqu’à huit. Il pourra appartenir à un ou plusieurs éleveurs.

« Priorité sera accordée aux bovins de races rustiques capables de rester dehors en pâturage la quasi totalité de l’année et bien adaptés aux conditions climatiques« , note Eden 62 dans son appel à manifestation d’intérêt ouvert jusqu’au 26 mars 2021.

Retrouvez toute l’actualité de l’élevage dans les Hauts-de-France ici.

Modalités

L’ensemble des bovins devra être obligatoirement présent, chaque année, sur le site  entre le 1er avril et le 15 novembre, de 2021 à 2024. Le départ des bovins pourra s’étaler ; en fonction des conditions climatiques et de la végétation disponible à compter du 15 octobre.

Une convention de type autorisation d’occupation temporaire pour la mise en pâturage des bovins liera le ou les éleveur(s) à Eden 62 jusqu’en 2024. « Elle sera conclue sans rémunération« , précise Eden 62. Ajoutant que l’éleveur restera responsable des problèmes liés aux animaux sur la parcelle, et des prophylaxies et frais vétérinaires.  « Les vermifuges utilisés seront de rémanence faible ou nulle (de préférence bio). » L’entretien des clôtures, des parcs de contention et la coupe des chardons seront assurés par Eden 62. Eden 62 prend également en charge, avec l’aide de l’éleveur dans certains cas l’eau nécessaire à l’abreuvement du troupeau (tonne à eau).

À noter que la déclaration des parcelles départementales pâturées ne pourront pas être déclarées à la PAC par l’éleveur.

Date limite de réception des offres le 26 mars 2021. Si vous êtes intéressés, vous pouvez télécharger le dossier de candidature sur  le site de la chambre d’agriculture du Nord-Pas de Calais. Le dossier sera à renvoyer à l’attention de Stéphane Lion, à Eden 62. Plus d’informations au 03 21 32 13 74 ou 06 80 22 56 71.

Claire Duhar

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Zones humides : attention fragiles !
La journée mondiale des zones humides a lieu le 2 février, date de la signature à Ramsar (Iran) de la convention qui [...]
Lire la suite ...

Éthanol : la consommation d’E85 en forte hausse en 2021 
La consommation d'E85 (éthanol à 85% dans l'essence) a grimpé de 33% en 2021, atteignant 468 000 m3, contre 351 800 m [...]
Lire la suite ...

Lait : pas de baisse de prix chez Sodiaal, rectifie Damien Lacombe 
"Notre différent avec la FNPL porte uniquement sur un indicateur faisant référence au prix FranceAgriMer", a réagi l [...]
Lire la suite ...

CBD : le Conseil d’État suspend l’interdiction de la vente de fleur brute 
Par une décision en référé rendue publique le 24 janvier, le Conseil d'État a suspendu, à titre provisoire, l'arr [...]
Lire la suite ...

Aider les agriculteurs à développer leurs savons locaux
Depuis quatre ans, Bérénice Lemaitre produit des savons artisanaux à partir de différents laits : jument, vache, c [...]
Lire la suite ...

Nord : Le département mise sur la nature
Abbaye de Vaucelles, terril des Argales ou marais d’Aymeries… Une vingtaine d’espaces naturels sont class [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires