Votre météo par ville

Comptes de l’agriculture : une baisse des résultats particulièrement sensible dans les Hauts-de-France en 2020

04-10-2021

Actualité

C’est tout frais

En 2020, même si l’agriculture résiste mieux que les autres secteurs de l’économie, les résultats agricoles sont en baisse dans la majorité des régions françaises. En Hauts-de-France, le recul est davantage marqué que la moyenne nationale.

Terres et territoires - betteraves tereos © CGB (1)
Les Hauts-de-France se classent troisième derrière le Grand-Est et la Normandie parmi les régions les plus impactées par la baisse des résultats du secteur agricole en 2020. © CGB

Dans sa dernière publication économique, la chambre d’agriculture des Hauts-de-France dresse un bilan des comptes de l’agriculture en 2020 (chiffres d’Agreste, le service statistique du ministère de l’Agriculture). La baisse des résultats pour les exploitations est particulièrement marquée dans la région.

Du fait de ses spécialisations agricoles, les résultats des Hauts-de-France sont particulièrement impactés par la mauvaise moisson. « Pour rappel, un hectare sur deux de SAU régionale est consacré à la culture de céréales (contre environ 35% en moyenne en France) et la région concentre la moitié de la production betteravière française », indique la chambre d’agriculture.

Au total, la valeur de la production agricole régionale recule de près de 400 M€ en 2020, soit une baisse de 5,8%.

Comme au niveau national, le recul est bien plus marqué pour les productions végétales (-7,7%) que pour les productions animales (-1,2%).

La ferme France

Au niveau national, la production en valeur de la « ferme France » diminue de plus de 1,5 Md€ par rapport à 2019 (-1,9%). Les raisons ? Des conditions météorologiques défavorables (sécheresse et fortes chaleurs) et, dans une moindre mesure, de la crise sanitaire.

La hausse des prix pour les productions végétales (+2,5% dont +12,2% pour les céréales) ne suffit pas à compenser la baisse des volumes (-4,8% dont -18,8% pour les céréales).

La production de betteraves, affectée par la jaunisse, est également en chute (-30,8%).

Du côté des productions animales, les volumes produits augmentent (+0,4%), en particulier pour les porcins (+1,6%).

En revanche, les prix baissent pour la quasi-totalité des productions animales (- 1.3 %) exceptés les ovins-caprins (+ 5.9 %) du fait d’une consommation dynamique et d’une baisse des importations.

Source : chambre d’agriculture des Hauts-de-France.

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Numéro 262 : 13 mai 2022

Bio : Une microsucrerie made in Hauts-de-France
La Fabrique à sucres a été officiellement créée ce lundi 16 mai lors de l'assemblée générale de Bio en Hauts-de- [...]
Lire la suite ...

La saison des fraises est (déjà) lancée
Avec deux semaines d'avance, les fraises démarrent une saison qui s'annonce compliquée pour les producteurs. Le point [...]
Lire la suite ...

Sécheresse et agriculture : Frédéric Denhez, journaliste et écologue, répond à nos questions
La sécheresse et ses conséquences sur l'agriculture étaient au cœur d'un billet du blog du chroniqueur et journalist [...]
Lire la suite ...

Sécheresse : Ne pas céder à la panique
Cela fait bien longtemps que nous n'avons pas vu l'eau ruisseler dans les champs. Le Nord et le Pas-de-Calais viennent a [...]
Lire la suite ...

Louvre-Lens : Des produits « design » au service du territoire
Dix ans après l'ouverture du Louvre-Lens, la dynamique insufflée continue de porter ses fruits. La société coopérat [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires