Votre météo par ville

Lucullus fait peau neuve

11-12-2019

Actualité

Terre à terre

L’entreprise Lucullus, qui produit le fameux millefeuille de foie gras et de langue de bœuf fumée dans le Valenciennois (59), va s’agrandir dès 2020. Reportage au cœur de son bâtiment, encore en construction, et à la pointe de la technologie.

L’entreprise Lucullus compte actuellement deux unités de production : une première à Marly (59) pour la fabrication de la langue de bœuf fumée et du fois gras, et une autre à Valenciennes même pour les confitures et confits.

Mais la célèbre entreprise régionale est en plein essor et manque désormais de place. La construction d’une nouvelle unité de production est en cours à Prouvy (59). Le déménagement devrait commencer dès le mois de février 2020, pour une ouverture officielle en avril. Immersion.

Lire aussi notre article sur l’évolution de l’entreprise avec une interview de son PDG: La Lucullus de Valenciennes a la langue bien pendue !

Visite du futur site de l’entreprise Lucullus - Terres et Territoires
Pour la construction, Lucullus a fait appel au cabinet d’ingénierie Idec agro & Factory, spécialisé en agroalimentaire. Elle a investi six millions d’euros dans un nouveau bâtiment de 3 000 m2, sur un terrain de 2 ha. ©DR
Visite du futur site de l’entreprise Lucullus - Terres et Territoires
Le déménagement va permettre de réunir toute l’activité sur un seul site : partie administrative, zone de production, zone de stockage… © DR
Visite du futur site de l’entreprise Lucullus - Terres et Territoires
Les lisérés de couleur au plafond vont permettre aux salariés de s’orienter dans le bâtiment, selon l’étape de fabrication du produit (jaune pour la cuisson, vert pour le nettoyage, rouge pour le produit cuit, bleu pour le cru). © DR
Visite du futur site de l’entreprise Lucullus - Terres et Territoires
Une belle hauteur sous plafond va permettre d’augmenter la capacité de stockage. Un couloir réfrigéré séparera la salle de conservation de la Lucullus et du foie gras, de celle des confitures et des confits à température ambiante. © DR
Visite du futur site de l’entreprise Lucullus - Terres et Territoires
Station d’épuration sur place : le nouveau site sera équipé d’une installation d’assainissement autonome. Jusqu’à présent, l’entreprise devait se tourner vers la collectivité pour la gestion des eaux usées. © DR
Visite du futur site de l’entreprise Lucullus - Terres et Territoires
Une salle sera entièrement dédiée au sucre. Celui-ci sera amené directement dans
des « big bags » de une tonne. © DR
L’entreprise dispose désormais de 1000 m2 supplémentaires… de quoi produire encore plus de Lucullus, pour le plaisir de chacun ! © DR

Texte et photos de Lauren Muyumba

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Fung feed va faire manger des insectes à vos animaux de compagnie
Alors que la start-up Ynsect est en train de construire en périphérie d'Amiens, à Poulainville, ce qui deviendra la p [...]
Lire la suite ...

Textile : « On a perdu le sens du prix »
Qui dit février dit Salon de l'agriculture et... fashion week. Sarah Bourgois, fille d'agriculteur, a lancé sa marque [...]
Lire la suite ...

Le meilleur du Salon de l’agriculture en images
Rencontre au détour d’un stand, situation cocasse, instant mignon… Le meilleur du Salon. La rédaction [...]
Lire la suite ...

Sucre : un marché haussier malgré la morosité ambiante
Le prix du sucre blanc a franchi la barre des 420 $/t (387 euros) sur le marché londonien cette semaine. De bonne augur [...]
Lire la suite ...

La vraie vie de Cyrille, éleveur, se dévoile en grand
Cyrille n'est pas acteur, mais éleveur en Auvergne. Un jour sa route croise celle de Rodolphe Marconi, réalisateur. C [...]
Lire la suite ...

Agriculteurs retraités : porte fermée pour le projet de loi de retraites
Lors de sa visite au Salon de l’agriculture, le 22 février, le président de la République Emmanuel Macron est r [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires