Votre météo par ville

Lucullus fait peau neuve

11-12-2019

Actualité

Terre à terre

L’entreprise Lucullus, qui produit le fameux millefeuille de foie gras et de langue de bœuf fumée dans le Valenciennois (59), va s’agrandir dès 2020. Reportage au cœur de son bâtiment, encore en construction, et à la pointe de la technologie.

L’entreprise Lucullus compte actuellement deux unités de production : une première à Marly (59) pour la fabrication de la langue de bœuf fumée et du fois gras, et une autre à Valenciennes même pour les confitures et confits.

Mais la célèbre entreprise régionale est en plein essor et manque désormais de place. La construction d’une nouvelle unité de production est en cours à Prouvy (59). Le déménagement devrait commencer dès le mois de février 2020, pour une ouverture officielle en avril. Immersion.

Lire aussi notre article sur l’évolution de l’entreprise avec une interview de son PDG: La Lucullus de Valenciennes a la langue bien pendue !

Visite du futur site de l’entreprise Lucullus - Terres et Territoires
Pour la construction, Lucullus a fait appel au cabinet d’ingénierie Idec agro & Factory, spécialisé en agroalimentaire. Elle a investi six millions d’euros dans un nouveau bâtiment de 3 000 m2, sur un terrain de 2 ha. ©DR
Visite du futur site de l’entreprise Lucullus - Terres et Territoires
Le déménagement va permettre de réunir toute l’activité sur un seul site : partie administrative, zone de production, zone de stockage… © DR
Visite du futur site de l’entreprise Lucullus - Terres et Territoires
Les lisérés de couleur au plafond vont permettre aux salariés de s’orienter dans le bâtiment, selon l’étape de fabrication du produit (jaune pour la cuisson, vert pour le nettoyage, rouge pour le produit cuit, bleu pour le cru). © DR
Visite du futur site de l’entreprise Lucullus - Terres et Territoires
Une belle hauteur sous plafond va permettre d’augmenter la capacité de stockage. Un couloir réfrigéré séparera la salle de conservation de la Lucullus et du foie gras, de celle des confitures et des confits à température ambiante. © DR
Visite du futur site de l’entreprise Lucullus - Terres et Territoires
Station d’épuration sur place : le nouveau site sera équipé d’une installation d’assainissement autonome. Jusqu’à présent, l’entreprise devait se tourner vers la collectivité pour la gestion des eaux usées. © DR
Visite du futur site de l’entreprise Lucullus - Terres et Territoires
Une salle sera entièrement dédiée au sucre. Celui-ci sera amené directement dans
des « big bags » de une tonne. © DR
L’entreprise dispose désormais de 1000 m2 supplémentaires… de quoi produire encore plus de Lucullus, pour le plaisir de chacun ! © DR

Texte et photos de Lauren Muyumba

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Rencontre avec Christian Huyghe, le directeur scientifique agriculture de l’Inrae
Originaire des Flandres, le directeur scientifique de l’Inrae Christian Huyghe fait le lien entre injonctions ét [...]
Lire la suite ...

Institut de Genech : les élèves formés au risque électrique
La MSA, RTE et Enedis sont intervenus à l’Institut agricole de Genech (59) mercredi 24 novembre pour sensibiliser [...]
Lire la suite ...

La chicorée : une boisson vintage ?
Traditionnelle boisson de la région, la chicorée souffre d’une image désuète. Et pourtant, elle n’en reste p [...]
Lire la suite ...

Viande : Le logo rouge pour garantir le local et la qualité 
Agriviandes, société de transformation de viande basée à Haut-Lieu, dans l'Avesnois, vend sur le marché de la resta [...]
Lire la suite ...

La chicorée, une alliée pour affronter l’hiver 
Si la chicorée s'apprécie en boisson chaude, pour remplacer la café par exemple, elle peut aussi se consommer en d [...]
Lire la suite ...

Démodée, la chicorée ?
Traditionnelle boisson de la région, la chicorée souffre d'une image désuète. Mais la racine n'a pas dit son dernier [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires