Votre météo par ville

En agriculture, le besoin de main-d’œuvre se fait ressentir

25-03-2020

Actualité

C’est tout frais

Plus de 200 000 emplois saisonniers seraient à pourvoir en France entre mars et mai 2020.

Le manque de main-d’œuvre saisonnière va se faire encore plus sentir dès la récolte de fraises. © Pixabay

Le 24 mars 2020, le ministre de l’Agriculture a lancé un appel. Il a invité « toutes celles et ceux qui n’ont pas d’activité, à rejoindre la grande armée de l’agriculture française. Il y a la possibilité d’avoir 200 000 emplois directs dans l’agriculture. ».

De plus, Didier Guillaume a ajouté que les salariés « seront payés par les agriculteurs ». Il estime que « le problème en agriculture n’est pas de payer la main-d’œuvre mais d’en trouver ».

Un plan de soutien

Pour faciliter l’embauche de main-d’œuvre en agriculture et en agroalimentaire, les ministères de l’Économie et de l’Agriculture ont présenté, le même jour, un plan de soutien spécifique.

Principale mesure :  » Il sera permis à un salarié de cumuler une indemnité de chômage partiel avec un salaire provenant de la filière agroalimentaire. »

Seule condition :  » Obtenir un accord des deux entreprises sur un délai de prévenance de sept jours avant la fin du contrat et la reprise de son travail initial. « 

Par ailleurs, le ministère du Travail va mettre en place, avec Pôle emploi, une « plateforme dédiée aux secteurs qui ont, dans cette période, des besoins particuliers de recrutement ».

Une plateforme spécifique

Christiane Lambert, de son côté, a précisé le chiffre de 200 000 avancé par le ministre de l’Agriculture. Il recouvre « 45 000 saisonniers nécessaires en mars, 80 000 en avril et à peu près autant en mai », a-t-elle détaillé.

La FNSEA a également partagé l’initiative « Mobilisons-nous pour sécuriser nos assiettes », initiée par Wizifarm Mission et dont la plateforme met en relation agriculteurs et salariés potentiels.

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Les dons alimentaires des entreprises de l’alimentation en hausse de 32 %
En 2020, les entreprises de l’alimentation ont fait preuve d’une générosité record auprès des banques al [...]
Lire la suite ...

L’exploitation du lycée agricole de Sains-du-Nord teste le fourrage ligneux
À la ferme du Défriché, à Sains-du-Nord (59), la pratique de l’affouragement par les arbres est venue un peu p [...]
Lire la suite ...

Une semaine pour découvrir les métiers qui recrutent
La Semaine de l'orientation est organisée du vendredi 25 au mardi 29 janvier, avec en point d'orgue le salon Proch'Or [...]
Lire la suite ...

Un nouveau site internet pour recenser les initiatives agroécologiques
Depuis le 18 janvier 2021, le site giee.fr est devenu collectifs-agroecologie.fr. Il permettra «de trouver facilement l [...]
Lire la suite ...

Phytos : les ventes de substances actives ont chuté d’un quart en 2019
Les quantités de substances actives phytosanitaires vendues en 2019 ont baissé d’un quart, a indiqué le 20 janvier [...]
Lire la suite ...

La médiation version rurale pour résoudre ou prévenir les conflits
Faire appel à un médiateur pour résoudre ou même prévenir un conflit n'est pas forcémentun réflexe. Pourtant, dan [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires