Votre météo par ville

Fragilisée par la crise sanitaire, la pintade veut relancer la consommation

28-10-2020

Brèves

C’est tout frais

La pintade a «besoin du soutien des consommateurs français» pour passer le cap de la crise sanitaire, a fait savoir l’interprofession de la pintade (CIP) lors d’une conférence de presse le 27 octobre.

pintades volailles Pixabay
Une baisse de 20 % des commandes de découpes de pintades sur les sept premiers mois de 2020 a été constatée par rapport à 2019.

La crise de la Covid-19 a fait plonger les ventes de la volaille en restauration (plus de la moitié du marché). Une baisse de 20 % des commandes de découpes sur les sept premiers mois de 2020 (par rapport à 2019) a été constatée.

Les autres débouchés sont aussi en fort recul : -14,6 % pour les achats des ménages, -29,4 % pour les exportations, sur la même période. « Les abatteurs ont congelé beaucoup de pintades. L’objectif maintenant est de sortir ces produits pour les valoriser», indique le président du CIP Jean-Louis Zwick.

Rebond en juillet

L’interprofession tire la sonnette d’alarme, prévenant que «bon nombre [des] 926 éleveurs pourraient abandonner leurs activités, puisque les pintades ne relèvent pas, la plupart du temps, de leur activité principale». Alors qu’une campagne de communication est en cours, un rebond a été observé en juillet, avec +21,1 % de ventes en magasins par rapport à 2019. Ce qui fait dire à Jean-Louis Zwick que «quand on met la pintade en avant, les consommateurs l’achètent».

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Le job est dans le pré !
Terres et Territoires c’est aussi l’emploi agricole, bientôt retrouvez toutes les offres de la région ! Mais en at [...]
Lire la suite ...

Nord-Pas de Calais : Succès pour l’opération d’abandon simplifié d’armes
Le bilan de l’opération nationale d’abandon simplifié d’armes à l’Etat est positif pour le No [...]
Lire la suite ...

Sécheresse : fin des mesures de restriction dans le Pas-de-Calais
Compte tenu des pluies parfois importantes de ces dernières semaines, le préfet du Pas-de-Calais a décidé de lever t [...]
Lire la suite ...

Numéro 290 : 25 novembre 2022

Sapins : Une saison qui se joue en un mois
C'est officiel : la saison des fêtes a commencé. Après les cadeaux, il est temps de penser au menu et au sapin. À l [...]
Lire la suite ...

Porcs : Une période compliquée dans les Hauts-de-France
L'Union régionale des groupements de producteurs de porcs et Interporc Nord-Picardie ont tenu leur assemblée général [...]
Lire la suite ...

Comment imaginer l’élevage porcin de demain ?
L’assemblée générale de l’Union régionale des groupements de producteurs de porcs et Interporc Nord-Pica [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires