Votre météo par ville

Fragilisée par la crise sanitaire, la pintade veut relancer la consommation

28-10-2020

Brèves

C’est tout frais

La pintade a «besoin du soutien des consommateurs français» pour passer le cap de la crise sanitaire, a fait savoir l’interprofession de la pintade (CIP) lors d’une conférence de presse le 27 octobre.

pintades volailles Pixabay
Une baisse de 20 % des commandes de découpes de pintades sur les sept premiers mois de 2020 a été constatée par rapport à 2019.

La crise de la Covid-19 a fait plonger les ventes de la volaille en restauration (plus de la moitié du marché). Une baisse de 20 % des commandes de découpes sur les sept premiers mois de 2020 (par rapport à 2019) a été constatée.

Les autres débouchés sont aussi en fort recul : -14,6 % pour les achats des ménages, -29,4 % pour les exportations, sur la même période. « Les abatteurs ont congelé beaucoup de pintades. L’objectif maintenant est de sortir ces produits pour les valoriser», indique le président du CIP Jean-Louis Zwick.

Rebond en juillet

L’interprofession tire la sonnette d’alarme, prévenant que «bon nombre [des] 926 éleveurs pourraient abandonner leurs activités, puisque les pintades ne relèvent pas, la plupart du temps, de leur activité principale». Alors qu’une campagne de communication est en cours, un rebond a été observé en juillet, avec +21,1 % de ventes en magasins par rapport à 2019. Ce qui fait dire à Jean-Louis Zwick que «quand on met la pintade en avant, les consommateurs l’achètent».

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Les grains 2021 passés au peigne fin
Terminée il y a seulement deux semaines, la moisson 2021 restera dans les annales mais pour de mauvaises raisons. Peu d [...]
Lire la suite ...

Un besoin «urgent» de hausse du prix du lait, selon la FNPL
«Des hausses de prix significatives sur les produits laitiers sont urgentes !», clame la FNPL (producteurs laitiers, F [...]
Lire la suite ...

Influenza aviaire: vigilance dans le Nord de la France
Mis à jour le 17 septembre 2021 Après le Nord et l’Aisne, c’est au tour du Pas-de-Calais de prendre des me [...]
Lire la suite ...

Alimentation animale :  » L’augmentation doit se répercuter en cascade jusqu’au prix au consommateur »
Gaël Peslerbe, président de Nutiarche, association qui regroupe les fabricants d'aliments du bétail au Nord de Paris, [...]
Lire la suite ...

La chasse et ses actions environnementales
Dimanche 19 septembre, c’est l’ouverture générale de la chasse. L’occasion de mettre en lumièr [...]
Lire la suite ...

Meunerie : « Une qualité des blés régionaux correcte, mais disparate »
Meunier et PDG des Moulins du Nord, situés à Aire-sur-la-Lys (62) et Leforest (59), Olivier Dubois subit de plein foue [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires