Votre météo par ville

Horticulture : 7 % des producteurs mettraient la clé sous la porte en 2020

15-10-2020

Actualité

C’est tout frais

Une étude de l’interprofession de l’horticulture sur l’état de la filière au sortir du confinement vient de sortir. Et les chiffres ne sont pas encourageants.

Terres et Territoires - horticulture
©Pixabay

L’interprofession Val’hor a présenté le 14 octobre les résultats d’une étude réalisée en juin-juillet auprès des entreprises de l’ensemble de la filière horticulture/paysage. Elle conclut que 4 % des producteurs ont cessé leur activité sur la période allant de mars à juin. 3 % supplémentaires anticipaient une cessation d’ici la fin de l’année 2020.

« Nous attendons un arbitrage ministériel, ça devient urgent. »

Mikaël Mercier, PRÉSIDENT DE VAL’HOR,

Selon le président de Val’hor, Mikaël Mercier, l’horticulture et les pépinières perdent «entre 3 et 4% des producteurs par an depuis une dizaine d’années». Avec toutefois «une embellie depuis deux ans».

1000 emplois perdus sur mars à juin

Les mesures de confinement du printemps pourraient donc causer jusqu’à un doublement des cessations d’activité habituellement constatées chez ces producteurs. Dans le même mouvement, 1000 emplois auraient été perdus sur la période mars/juin. Et 530 pertes supplémentaires sont attendues d’ici fin 2020.

Ecoutez aussi : notre Podcast sur un couple d’horticulteur qui a trouvé un repreneur sur le web

Pour limiter ce chiffre, la filière horticole négocie encore les modalités d’application du plan sectoriel de 25 millions d’euros annoncé en juin par le ministère de l’Agriculture. «Nous attendons un arbitrage ministériel. Ça devient urgent», a alerté Mikaël Mercier.

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Rencontre avec Christian Huyghe, le directeur scientifique agriculture de l’Inrae
Originaire des Flandres, le directeur scientifique de l’Inrae Christian Huyghe fait le lien entre injonctions ét [...]
Lire la suite ...

Institut de Genech : les élèves formés au risque électrique
La MSA, RTE et Enedis sont intervenus à l’Institut agricole de Genech (59) mercredi 24 novembre pour sensibiliser [...]
Lire la suite ...

La chicorée : une boisson vintage ?
Traditionnelle boisson de la région, la chicorée souffre d’une image désuète. Et pourtant, elle n’en reste p [...]
Lire la suite ...

Viande : Le logo rouge pour garantir le local et la qualité 
Agriviandes, société de transformation de viande basée à Haut-Lieu, dans l'Avesnois, vend sur le marché de la resta [...]
Lire la suite ...

La chicorée, une alliée pour affronter l’hiver 
Si la chicorée s'apprécie en boisson chaude, pour remplacer la café par exemple, elle peut aussi se consommer en d [...]
Lire la suite ...

Démodée, la chicorée ?
Traditionnelle boisson de la région, la chicorée souffre d'une image désuète. Mais la racine n'a pas dit son dernier [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires