Votre météo par ville

Mérite agricole : Une conférence sur la PAC

23-09-2022

Actualité

Organisations agricoles

Pour sa conférence annuelle, l’Amicale des membres du mérite agricole accueille Philippe Tabary. Le spécialiste des questions agricoles interviendra le 29 septembre à Douai sur la Politique agricole commune (PAC).

Jacques Dazin, président de l’amicale, espère recruter de nouveaux membres. © V.Ch.

Après deux années perturbées par le Covid, l’association amicale des membres de l’ordre du mérite agricole du nord de la France (AAMOMA) se relance avec sa conférence annuelle, jeudi 29 septembre. L’événement, qui se déroulera au lycée agricole de Douai Wagnonville (59), accueille l’auteur Philippe Tabary. Ancien chargé de l’information à la Commission européenne de Bruxelles, le Nordiste intervient sur les nouveaux défis de la PAC.

La conférence fait partie des rendez-vous qui font vivre l’amicale. Son président, Jacques Dazin, refuse de baisser les bras face au repli sur soi. « Notre but, c’est d’entretenir la solidarité des adhérents qui continuent à œuvrer pour le monde agricole. » L’amicale compte 300 adhérents dans quatre départements (Nord, Pas-de-Calais, Somme et Aisne). Et les nouvelles têtes se font rares. « Je déplore qu’il y ait plus de décès que de nominations. »

L’amicale compte 300 adhérents dans quatre départements du nord de la France

Car oui, pour devenir membre de l’amicale, il faut bien évidemment avoir reçu l’ordre du mérite agricole. « Ceux qui le reçoivent, ce sont des personnes qui ont donné de leur temps à la collectivité. Des personnes qui se sont engagées dans des Cuma, des coopératives, des associations… ». Au sein de l’amicale, on ne trouve « pas que des paysans ». Le monde para-agricole, l’enseignement agricole, l’industrie y sont bien représentés.

Durant l’année, les membres de l’AAMOMA du nord de la France se retrouvent également à l’occasion d’un voyage. Le 17 décembre, ils visiteront la Maison de l’Europe à Bruxelles. Une autre façon d’entretenir cette solidarité chère à Jacques Dazin. Président depuis un an, le militant entend bien recruter de nouveaux adhérents en misant sur des rendez-vous conviviaux, comme ce voyage en Bourgogne prévu en 2023. 

Nicolas De Ruyffelaere

Lire aussi : MSA, « l’amortisseur social »

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Le job est dans le pré !
Terres et Territoires c’est aussi l’emploi agricole, bientôt retrouvez toutes les offres de la région ! Mais en at [...]
Lire la suite ...

Sécheresse : fin des mesures de restriction dans le Pas-de-Calais
Compte tenu des pluies parfois importantes de ces dernières semaines, le préfet du Pas-de-Calais a décidé de lever t [...]
Lire la suite ...

Numéro 290 : 25 novembre 2022

Sapins : Une saison qui se joue en un mois
C'est officiel : la saison des fêtes a commencé. Après les cadeaux, il est temps de penser au menu et au sapin. À l [...]
Lire la suite ...

Porcs : Une période compliquée dans les Hauts-de-France
L'Union régionale des groupements de producteurs de porcs et Interporc Nord-Picardie ont tenu leur assemblée général [...]
Lire la suite ...

Comment imaginer l’élevage porcin de demain ?
L’assemblée générale de l’Union régionale des groupements de producteurs de porcs et Interporc Nord-Pica [...]
Lire la suite ...

Betteraves : On attend du soleil et du vent
Après le soleil, la pluie est aujourd'hui le problème. Dans les temps pour le moment, la récolte de betteraves dans l [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires