Votre météo par ville

« Nuit de boue » pour les agriculteurs du Nord et du Pas-de-Calais

06-02-2020

Actualité

C’est tout frais

Sans réponse à l’ultimatum lancé au préfet du Nord il y a quinze jours, les agriculteurs ont remis le couvert dans la nuit du 5 au 6 février 2020. Ils sont allés déverser terre et fumier dans plusieurs endroits du Nord et du Pas-de-Calais.

manif JA nuit de boue fumier 6 février 2020
À Douai, une vingtaine de bennes ont été déversées. © JA NPDC

Après une manifestation d’une ampleur inédite à Lille le 22 janvier, avec plus de 500 tracteurs, après les mobilisations à Arras et à Saint-Omer le 3 février, les agriculteurs du Nord et du Pas de Calais ont remis ça dans la nuit du 5 au 6 février.

Terre, fumier, et même ordures issues des décharges sauvages qu’ils retrouvent régulièrement dans leurs champs, ont été déversées au petit matin à plusieurs endroits des deux départements. Organisées par les FDSEA 59 et 62 et les Jeunes agriculteurs du Nord-Pas de Calais, les actions ont visé « les symboles de l’État, pour protester sur la manière de faire du gouvernement sur le sujet des ZNT ».

Ultimatum

« Il y a quinze jours lors de notre manifestation à Lille, un ultimatum avait été lancé au préfet, explique Simon Ammeux, président des Jeunes agriculteurs Nord-Pas de Calais. Une réponse claire à la question de l’application des ZNT était attendue. Le préfet n’a semble-t-il pas répondu.

manif JA nuit de boue fumier 6 février 2020
Tourcoing. © JA NPDC

« Nous n’avons rien de personnel contre le préfet, nous travaillons souvent avec lui, précise Quentin Destombes, président de canton des JA du Quesnoy. Mais de par la densité de population de nos départements, nous sommes l’une des régions les plus concernées par les ZNT. Nous attendons une réponse de l’État. Tant qu’on ne l’aura pas, on continuera… »

Ce que l’on sait des actions

Il est difficile de répertorier les actions de façon exhaustive. Voici cependant ce que nous savons ce matin sur les actions menées dans la nuit :

À Saint-Pol-sur-Ternoise (62) : fumier et résidus de décharges sauvages déversés devant le centre des impôts ;

Dans la Métropole lilloise (59) : 40 bennes ont été déversées à Lille même, devant la DDTM (Direction départementale des territoires et de la mer) ainsi que la préfecture. Une dizaine de bennes ont été vidées devant la mairie de Tourcoing ;

À Valenciennes (59) : 12 bennes devant la DDTM, le centre des impôts et la station d’épuration.

Dans Béthune (62) : une vingtaine de bennes devant la sous-préfecture, le tribunal, le commissariat, la prison ainsi que devant la maison de la sous-préfète.

À Douai (59) : une vingtaine de bennes.

Dans Orchies (59) : quelques bennes déversées sur le rond point.

manif JA nuit de boue fumier 6 février 2020
Valenciennes. © JA NPDC

Lucie De Gusseme

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Avec « Ferdinand » le van, ils prennent la clé des champs
Albane Delacommune et Simon Borelle, nordistes de 27 ans, ont tout plaqué cet été pour partir sur les routes de Franc [...]
Lire la suite ...

Sucre: Tereos voit son activité se redresser depuis juin
Tereos, qui a vu ses ventes reculer de 4 % au 1er trimestre 2020-21 du fait de la crise sanitaire, estime le 30 juillet [...]
Lire la suite ...

Sécheresse : les éleveurs autorisés à utiliser leurs jachères
La France autorise l’utilisation des jachères pour les éleveurs des départements touchés par la sécheresse. [...]
Lire la suite ...

Sécheresse : le Pas-de-Calais maintenu en vigilance
Fabien Sudry, préfet du Pas-de-Calais, a décidé de maintenir le département du Pas-de-Calais en situation de vigilan [...]
Lire la suite ...

Covid-19 : des mesures pour éviter de reconfiner dans le Nord
La menace d’une forte recrudescence des cas de coronavirus dans le Nord oblige la préfecture du Nord à imposer d [...]
Lire la suite ...

Orage : vigilance orange dans les Hauts-de-France
Météo France a placé le département du Nord et celui du Pas-de-Calais notamment en vigilance orange orage, [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires