Votre météo par ville

La France, leader mondial des exportations de semences

15-12-2021

Actualité

Culture

Malgré une campagne 2020/2021 en période de pandémie de Covid-19, la dynamique de la filière semences s’est maintenue vers de nombreuses destinations.

© Pixabay

En 2021, la France reste le leader mondial des exportations de semences de grandes cultures devant les USA. Cette filière continue ainsi de dégager un solde bénéficiaire, mais surtout d’assurer ainsi la disponibilité et la fourniture de semences et de plants de qualité non seulement en France et en Europe, mais également sur de nombreux pays de la planète.

La balance commerciale 2020/2021 du commerce extérieur de la France semences et plants progresse de 6 ,7 % et atteint le nouveau record de 1,106 M€ sous l’effet conjoint d’une hausse des exportations de 3% et d’un recul des importations de 2 %. La filière semences et plants permet ainsi, indirectement, au commerce extérieur des produits de l’agriculture, de la sylviculture et de la pêche, de dégager un solde bénéficiaire de 1 M€.

La croissance de la balance commerciale tirée par les filières maïs-sorgho, potagères et oléagineux

La croissance de la balance commerciale est tirée par la filière maïs-sorgho, qui atteint le nouveau record de 556 M€ grâce à un total exporté de 712 M€ (+7,5%). Les filières potagères-florales et plantes oléagineuses ne sont pas en reste et affichent des performances remarquables avec des excédents respectifs de 286 M€ (+12%) et 273 M€ (+10%). Les filières betteraves et fourragères voient de nouveau leur déficit s’accentuer sous l’effet d’une baisse des exportations de 7 % pour les premières, et d’une augmentation de 12 % des importations pour les secondes. Quant à la filière pomme de terre, la balance commerciale régresse de 12 % à 73 M€ sous l’effet d’un recul des exportations de 10 % à 95 M€ et d’une légère hausse de 1,4 % des importations à 22 M€.

Solde de la balance commerciale avec l’Europe en légère hausse

Le solde de la balance commerciale de la France avec ses partenaires européens évolue modérément pour atteindre 752 M€ (+1,2%) sous l’effet d’un léger recul des importations à 578 M€ (-1%), car les exportations restent stables à 1 330 M€. La part de l’UE sur le total des exportations perd 1,3 points à 69,3 %. L’Allemagne reste le premier partenaire à l’export avec un total de 268 M€, suivie de l’Espagne (191 M€), l’Italie (137 M€) et la Roumanie (107 M€).

En Allemagne, le solde de la balance commerciale affiche un rebond de 16% à 145 M€ sous l’effet conjugué d’une baisse de 7 % des importations à 123 M€ et d’une progression des exportations de 5 % à 268 M€.

Solde excédentaire des échanges de la France avec les pays tiers


Le solde excédentaire des échanges de la France avec les pays tiers atteint son plus haut niveau à 354 M€ grâce à une progression de 9 % des exportations à 588 M€ face à une baisse de 4,5 % des importations à 234 M€. La hausse des exportations de 9 % est principalement portée par la CEI Occidentale et l’Amérique du Sud qui affichent une croissance respective de 15 % à 233 M€ et de 58,5 % à 55 M€. A cela s’ajoute une baisse sensible des importations en provenance d’Amérique du Sud et des USA. Vers l’Afrique du Nord, la tendance reste baissière (-8%) pour atteindre 81 M€ alors que vers l’Afrique subsaharienne, les exportations continuent de progresser sensiblement (+13 %) pour atteindre 50 M€. Vers les pays du Proche et Moyen Orient, les exportations régressent de 11 % à 64 M€.

Les potagères et les oléagineux restent les deux premiers groupes d’espèces exportés vers les pays tiers. Les premières progressent de 28,5 % à 208 M€ et les seconds de 6 % à 158 M€. A l’inverse, les plants de pommes de terre et les betteraves accusent une baisse respective de 13 % à 54 M€ et de 26 % à 29 M€.

Les pays de la Communauté des Etats Indépendants occidentale : première destination des semences françaises sur les pays tiers

Les pays de la CEI occidentale restent la première destination des semences françaises sur les pays tiers, et ce, en dépit de la complexité des procédures d’importation des pays de la zone, notamment la Russie. En 2020/21, les exportations continuent de suivre un rythme soutenu de progression pour atteindre 233 M€ (+15%), soit une hausse de 21 % en volumes à 31 920 t. Les importations restant marginales, le solde de la balance commerciale progresse de 15 % pour atteindre le niveau record de 233 M€.

La croissance bénéficie à l’ensemble des pays de la zone, mais cette année, elle est portée par l’Ukraine vers laquelle les exportations bondissent de 32 % à 103 M€. Vers la Russie, qui reste la première destination sur la zone, les exportations progressent de 3,5 % à 116 M€. La croissance reste forte vers la Biélorussie (+34 % : 8,7 M€) qui sert de voie de passage vers la Russie. Vers la Moldavie, la croissance des exportations accuse un net ralentissement (+2 %
à 5 M€).

En 2020/21 la tendance est principalement portée par le maïs dont la valeur progresse de 54 % à 63 M€ partagés entre la Russie et l’Ukraine, soit 11 260 t (+37 %). Les oléagineux restent le premier groupe d’espèces exporté à hauteur de 136 M€ (+ 10 %), l’équivalent de 15 750 t. Le tournesol y reste, de loin, la première espèce exportée sur la région et progresse de 14 % à 121 M€ et de 19 % en volumes à 13 370 t. La Russie est le 4ème pays client de la France avec 116 M€ de semences exportées et le premier sur les pays tiers devant l’Ukraine (103 M€) et la Turquie (36 M€).

Avec 1,9 Milliard d’€ sur un chiffre d’Affaires de 3,5 Milliards d’€, l’importance de l’exportation pour la filière a conduit SEMAE, dans le cadre de son projet stratégique, à maintenir une présence forte à l’international compte tenu, à la fois, des enjeux réglementaires, mais également de la présence des semenciers français à l’étranger ainsi que des barrières non tarifaires.

Lire aussi : Exportations céréalières : le retour de la France confirmé

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Noël autrement (4/4). De garde avec les soignants
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Noël autrement (3/4). Une fête aux accents d’ailleurs
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Émilie roibet, itinéraire d’une reconversion bien pensée
Architecte paysagiste de formation, Émilie Roibet a quitté ses bureaux lillois pour créer sa ferme florale "À l'ombr [...]
Lire la suite ...

Une Cuma qui a le sens de l’accueil
Localisée à Bois-Bernard, la Cuma " L'accueillante " est confrontée aux départs en retraite de ses membres, souvent [...]
Lire la suite ...

DOSSIER ÉNERGIE. À la centrale de Lens, le bois devient énergies
Unique dans la région, par son genre et sa taille, la centrale de cogénération de Lens produit à la fois de l'élect [...]
Lire la suite ...

Inondations : après la pluie, se reconstruire
Une semaine après les premières crues, le Pas-de-Calais tente d'émerger peu à peu, malgré la menace de nouvelles in [...]
Lire la suite ...

Inondations : 50 millions d’euros pour les collectivités sinistrées
Le chef de l'État en déplacement à Saint-Omer et à Blendecques, le mardi 14 novembre, a annoncé un plan d'aide pou [...]
Lire la suite ...

À la ferme du Major, “on crée de l’énergie”
La ferme d'insertion du Major, à Raismes, emploie 40 hommes et femmes éloignés de l'emploi pour leur permettre, en ac [...]
Lire la suite ...

Jean-Marie Vanlerenberghe : « L’attentat à Arras a souligné les failles du dispositif »
Ancien maire d'Arras et doyen du Sénat, Jean-Marie Vanlerenberghe réclame « une réponse ferme » mais dans le resp [...]
Lire la suite ...

Changer de goût et agir pour le futur
Plus saine, plus durable, plus accessible, l'alimentation de demain doit répondre à d'innombrables défis. À l'occasi [...]
Lire la suite ...

Retour sur la première édition du championnat international de la frite
Le premier championnat international de la frite s'est déroulé à Arras le samedi 7 octobre 2023. Soleil et ambiance [...]
Lire la suite ...

Jean-Paul Dambrine, le patron sensas’
Il est l'icône de la frite nordiste. À 75 ans, Jean-Paul Dambrine, fondateur des friteries Sensas et président du jur [...]
Lire la suite ...

Quatre lycéennes d’Anchin à la conquête de l’Andalousie
Iris, Angèle, Louise et Eulalie, lycéennes à l'Institut d'Anchin, ont passé trois semaines caniculaires près de Sé [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Nord, plusieurs nuances de rose, plusieurs nuances de bleu : l’éparpillement façon puzzle
Avec 11 sièges à pourvoir, c’est le département à renouveler le plus grand nombre de sièges derrière Paris : le [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Pas-de-Calais, la droite (presque) unie, la gauche en ordre dispersé et l’éventualité du Rassemblement National :
Pour les prochaines élections sénatoriales, les gauches ne font pas bloc dans le Pas-de-Calais. La droite, elle, table [...]
Lire la suite ...

Bonne fête à toutes les mares !
Du 1e au 9 juin, dans le cadre de la fête des mares, plusieurs évènements sont organisés dans le Nord et le Pas-de-C [...]
Lire la suite ...

Recyclage : Bons élèves les agriculteurs ?
Films plastiques, ficelles, bidons vides, big-bags, produits hors d'usage, ferrailles, huiles usagées, déchets de soin [...]
Lire la suite ...

La nature colorée du Jardin des Lianes
Du 31 mai au 2 juin, les Rendez-vous aux jardins proposent à tous de visiter les jardins et parcs du Nord et Pas-de-C [...]
Lire la suite ...

Lait prairies du Boulonnais : Les secrets d’un fromage blanc médaillé
Créée en 2014, la coopérative Lait prairies du Boulonnais ne cesse d'étendre sa gamme de desserts laitiers. Du yaour [...]
Lire la suite ...

Adivalor : Objectif 100 % de déchets collectés et recyclés d’ici 2030
Adivalor est l'acteur incontournable en matière de collecte et valorisation des déchets agricoles. L'éco-organisme s' [...]
Lire la suite ...

Numéro 365 : 17 mai 2024

Au cœur des terres

#terresetterritoires