Votre météo par ville

Influenza aviaire : un premier foyer détecté en élevage de volailles dans le Nord

29-11-2021

Actualité

Élevage

La France a détecté le 26 novembre un foyer dû à une souche hautement pathogène (IAHP) dans un élevage de poules pondeuses situé sur la commune de Warhem.

Volailles poulet élevage © Adobe
© Adobe

Alors que des virus de l’influenza aviaire circulent activement en Europe par l’intermédiaire des oiseaux migrateurs, un premier foyer en élevage vient d’être mis en évidence en France. Situé sur la commune de Warhem, dans le Nord, « c’est le premier depuis l’épizootie de l’hiver dernier », indique un communiqué de la préfecture du Nord daté du 27 novembre.

La suspicion d’infection fait suite à un constat de mortalités anormales parmi les volailles de l’élevage. Des investigations sont en cours pour identifier l’origine de la contamination.

Surveillance

Conformément aux règles de gestion sanitaire, des mesures de surveillance et de lutte ont immédiatement été prises :

  • le foyer sera dépeuplé et désinfecté sans délai ;
  • Une zone de protection (3 km autour du foyer) et une zone de surveillance (10 km) ont été instaurées par le Préfet, conformément à la réglementation. Afin de maîtriser le risque de diffusion du virus, les mouvements de volailles sont interdits dans ces zones où des mesures sanitaires strictes doivent être observées.

Lire aussi : Influenza aviaire : quelles mesures prendre dans mon poulailler ? (contenu interactif)

Appel à la vigilance

« La France a déclaré depuis la fin de l’été quatre cas en faune sauvage (H5N1) et trois cas en basses-cours (H5N8) sur le territoire métropolitain« , rappelle la préfecture. En Europe (géographique), 26 pays sont aujourd’hui touchés par les virus influenza, concernant plus de 400 foyers en élevage et 600 cas en faune sauvage.

« Les acteurs de l’élevage ont été informés de la situation« , assurent les autorités. Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture, appelle l’ensemble des filières professionnelles, les chasseurs et les particuliers détenteurs d’oiseaux à respecter strictement les mesures de protection contre l’influenza aviaire et à déclarer sans délai toute suspicion, dont des mortalités anormales en élevage, aux autorités sanitaires de leur département.

Pour rappel, la consommation de viande, foie gras et œufs – et plus généralement de tout produit alimentaire à base de volaille – ne présente aucun risque pour la santé humaine.

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Salaires : nouvelle revalorisation en agriculture, avancée dans l’industrie de la volaille 
Les partenaires sociaux se sont mis d'accord pour augmenter de 0,9 à 1% les salaires minimaux de la branche production [...]
Lire la suite ...

Chambres d’agriculture : une ordonnance crée un nouveau modèle de réseau régional 
Une ordonnance parue au Journal officiel le 21 janvier permet la création d'un nouveau modèle d'organisation dans le r [...]
Lire la suite ...

Le loup présent dans la Somme
Plusieurs brebis ont été blessées par un loup dans la nuit du 20 au 21 janvier dans la commune de Lasfresguimont-Sain [...]
Lire la suite ...

Egalim 2 : le médiateur « enquête » sur la légalité des baisses de prix chez Sodiaal 
Le ministère de l'Agriculture confirme la saisie en début de semaine du médiateur des relations commerciales pour "en [...]
Lire la suite ...

Bio : le taux de déconversions pourrait atteindre 5% en 2021 (Agence bio)
En 2021, selon les chiffres provisoires de l’agence bio publiés le 21 janvier, près de 4% des exploitations convert [...]
Lire la suite ...

Protéines animales : Ÿnsect démarrera sa ferme verticale au second semestre
Entreprise de production de protéines et d’engrais naturels d’insectes fondée en 2011, Ÿnsect a annoncé [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires