Votre météo par ville

Dans les Hauts-de-France, la permaculture « fait partie des pistes d’avenir »

15-07-2020

Actualité

C’est tout frais

Peu développée de manière professionnelle dans la région, la permaculture trouve sa place en milieu urbain.

permaculture © DR
Dans le Nord et le Pas-de-Calais, des initiatives locales existent : particuliers ou d'associations s'attachent à cultiver fruits et légumes en permaculture. © DR

Difficile de connaître la place prise par la permaculture dans les Hauts-de-France et de chiffrer le nombre d'adeptes. La pratique fait figure d'ovni pour certains et est même difficile à définir (lire la définition proposée par Wikipédia).

« Je n'ai connaissance que de deux sites où la permaculture est mise en place et testée durablement : au siège de la chambre de métiers et de l'artisanat des Hauts-de-France, à Lille (59), et au Min (marché d'intérêt national, ndlr) de Lomme (59), indique Pierre Varlet, délégué régional Hauts-de-France d'Interfel. La permaculture peut y être définie comme de l'agriculture urbaine et est utilisée pour former des personnes. Dans la région, je ne connais pas de professionnels installés en permaculture, ni de projets indépendants viables. » 

Dans le Nord et le Pas-de-Calais, des initiatives locales existent néanmoins. Un certain nombre de particuliers ou d'associations s'attachent à cultiver fruits et légumes en permaculture.

Observer et expérimenter la méthode

Le représentant des professionnels en fruits et légumes ne néglige d'ailleurs pas le développement de cette pratique. « Il ne faut avoir d'idées préconçues sur la permaculture, insiste Pierre Varlet. C'est une tendance et des méthodes nouvelles qu'il est important d'observer, d'expérimenter sur le terrain avant d'en tirer des conclusions. »

Des grandes écoles d'agriculture, comme l'Institut supérieur d'agriculture de Lille (Isa), s'intéressent de près à la permaculture, comme à l'agriculture urbaine, et organisent régulièrement des conférences sur ces sujets actuels. D'autres institutions s'en préoccupent.

« Il ne faut avoir d'idées préconçues sur la permaculture. C'est une tendance et des méthodes nouvelles qu'il est important d'observer, d'expérimenter sur le terrain avant d'en tirer des conclusions. »

Pierre Varlet

Pour la Commission européenne, par exemple, la permaculture était considérée, en 2016, comme l'un des « prototypes de systèmes agroécologiques durables » à soutenir dans le plan de recherche Horizon 2020. Une institution onusienne comme l'UNCCD (lutte contre la désertification), en fait l'une des « activités permettant de limiter la dégradation des sols ».

Pour Pierre Varlet, la permaculture est véritablement bien un pan du monde agricole. « L'agriculture est constamment en mouvement. Elle évolue. Si la permaculture peut apporter des solutions aux défis qui attendent l'agriculture dans les années à venir et répondre aux attentes de certains consommateurs, elle fait partie des pistes d'avenir à suivre. »

Simon Playoult

...

Pour accéder à cet article, connectez-vous ou abonnez vous :

S'abonner
Face à la sécheresse, la FNSEA demande « un geste exceptionnel » du gouvernement
Lors d’un entretien à la radio le 11 août 2020, la présidente de la FNSEA Christiane Lambert a demandé un plan d [...]
Lire la suite ...

Témoignage vidéo : Les Incroyables Comestibles
Cet été, un potager partagé a poussé à Villeneuve-d’Ascq (59), initié par l’association Les Incroyables Co [...]
Lire la suite ...

Canicule : épisode de pollution à l’ozone dans le Nord et le Pas-de-Calais
Quand les grosses chaleurs arrivent, de l’ozone se forme dans l’atmosphère, jusqu’à provoquer des pi [...]
Lire la suite ...

L’allocation de rentrée scolaire versée le 18 août
L’allocation de rentrée scolaire (ARS) sera versée le 18 août prochain aux familles adhérentes à la MSA. L&rsquo [...]
Lire la suite ...

Nord : Une fin de moisson « historique » à Chemy
Faire le lien entre l’appel à la Résistance du général de Gaulle et la résilience des agriculteurs ? C’ [...]
Lire la suite ...

Sécheresse : le report de l’implantation des cultures dérobées est autorisé
« Face à l’épisode de sécheresse en cours, le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, Julien Denorman [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires