Votre météo par ville

FDSEA : mobilisation à Lille le mardi 22 février

21-02-2022

Actualité

C’est tout frais

Les FDSEA du Nord et du Pas-de-Calais appellent à la mobilisation d’un maximum d’agriculteurs ce mardi 22 février à Lille pour exprimer le ras-le-bol généralisé de la profession.

La dernière grande manifestation à Lille remonte au 22 janvier 2020, une protestation contre les zones de non-traitement qui avait rassemblé plusieurs centaines de tracteurs. © L.DG

Face à la hausse des charges, à l’augmentation des contraintes réglementaires et à la baisse des prix, les FDSEA du Nord et du Pas-de-Calais lancent un appel à la mobilisation ce mardi 22 février à Lille (59). Un message porté par Lucie Delbarre, secrétaire générale adjointe de la FDSEA 62, Matthieu Willemetz et Simon Ammeux, respectivement secrétaires généraux des Jeunes agriculteurs du Nord-Pas de Calais et de la FDSEA 59 : « Trop c’est trop ! Les agriculteurs des Hauts-de-France en ont plein les bottes ! »

« Nous, agriculteurs, subissons depuis plusieurs mois une hausse des charges sans précédent », détaillent-ils, en égrenant des exemples : multiplication par trois du prix de l’engrais liquide azoté en un an, hausse de 50 % du prix du tourteau de colza pour l’alimentation animale, de 40 % du prix du GNR…

En parallèle, les contraintes administratives et réglementaires se multiplient : complexification des zones de non-traitement à peine mises en place et déjà, retour de la jachère dans la nouvelle PAC qui « pénalise notre productivité et ouvre la voie aux importations. C’est un non-sens pour notre alimentation et notre souveraineté alimentaire. »

Face à ces charges et contraintes, « les prix des produits ne suivent pas et sont en baisse dans certaines filières », dénoncent les responsables syndicaux. Malgré des avancées, la loi Egalim peine à être appliquée concrètement : « Les transformateurs et les distributeurs ne jouent pas le jeu de la transparence et de la prise en compte des hausses de matières premières agricoles. Hausse des charges et baisse des prix : l’effet ciseaux est dévastateur pour le revenu des paysans ! »

Les FDSEA 59 et 62, les JA se mobilisent le 22 février, rejoints par l’association départementale des producteurs de lait du Pas-de-Calais, la Confédération générale des planteurs de betteraves du Nord-Pas de Calais et le syndicat des endiviers. « Nous nous rendrons à Lille, en tracteur, pour faire entendre la détresse du monde agricole et aller réaffirmer nos revendications en préfecture. Pour continuer à nourrir la population, pour que la France reste une grande nation agricole, les agriculteurs ont besoin de visibilité. » 

Fdsea 59 et 62

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Le job est dans le pré !
Terres et Territoires c’est aussi l’emploi agricole, bientôt retrouvez toutes les offres de la région ! Mais en at [...]
Lire la suite ...

Betterave : Alors, ça donne quoi cette bataille contre les pucerons ?
Pour réduire l'usage des pesticides, Martin Gosse de Gorre a confié une partie de sa production à l'Institut techniqu [...]
Lire la suite ...

Mérite agricole : Une conférence sur la PAC
Pour sa conférence annuelle, l'Amicale des membres du mérite agricole accueille Philippe Tabary. Le spécialiste des q [...]
Lire la suite ...

MSA, « l’amortisseur social »
La Mutualité sociale agricole Nord-Pas de Calais tenait son assemblée générale vendredi 16 septembre sur fond de cri [...]
Lire la suite ...

L’ONF réitère l’opération « Tous en forêt ! »
Les forestiers se rendent tous sur le terrain et invitent les usagers à venir les rencontrer mercredi 28 septembre à p [...]
Lire la suite ...

Frappadingue : une course de collégiens dédiée aux abeilles à la Casseline
Vendredi 23 septembre de 8h30 à 17h00, La Frappadingue traversera le site de La Casseline située sur le flanc sud du M [...]
Lire la suite ...

Numéro 280 : 16 septembre 2022

Au cœur des terres

#terresetterritoires