Votre météo par ville

Moisson : l’AGPB réclame un plan d’urgence pour soutenir les céréaliers

07-08-2020

Actualité

C’est tout frais

Face à une moisson jugée « catastrophique », l’Association générale des producteurs de blé (AGPB) vient d’adresser une requête auprès du ministre de l’Agriculture, pour l’adoption d’un plan de mesures exceptionnelles.

Terres et Territoires - moisson - blé
Moisson ©Pixabay

Alors que les céréaliers bouclent une moisson 2020 « catastrophique » selon l’AGPB (Association générale des producteurs de blé), son président Éric Thirouin a demandé « l’adoption sans attendre d’un plan de mesures exceptionnelles », d’après un communiqué du 6 août 2020.

Une requête formulée au ministre de l’Agriculture Julien Denormandie, lors d’un déplacement dans une exploitation céréalière du Cher (18) le 5 août 2020.

Attendue en dessous de 30 Mt, la récolte 2020, « peut-être l’une des pires depuis 30 ans », arrive après « six années extrêmement difficiles qui ont déjà fortement pesé sur les revenus« , rappelle l’AGPB.

Soutenir un secteur stratégique

L’association spécialisée de la FNSEA veut la création de cellules de crise dans les départements les plus touchés.

Autres mesures réclamées par l’AGPB : « le déblocage du fonds d’allègement des charges, l’exonération de la taxe sur le foncier non bâti, l’allégement des charges sociales et une avance des aides de la Pac majorée à 80% au plus tard le 15 octobre 2020 ».

« Nous demandons au gouvernement d’agir vite pour soutenir un secteur stratégique pour notre souveraineté alimentaire et l’économie de notre pays », martèle Éric Thirouin, cité dans le communiqué. Par ailleurs, lors de sa visite dans le Cher (18), le ministre de l’Agriculture « a pu constater la situation particulièrement difficile des céréaliers en zone intermédiaire », ajoute l’AGPB.

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Aker : retour sur huit ans de recherche (vidéo)
Le programme Aker, qui avait pour but de booster la recherche en betteraves sucrières, s’est clôturé le 18  [...]
Lire la suite ...

Carbone : lancement d’un programme européen de rémunération en grandes cultures
Avec un prix minimal de 27,50 euros la tonne de carbone, Soil Capital souhaite « rémunérer les pratiques qui réduise [...]
Lire la suite ...

La cantine à l’heure des hauts-de-France
Du 28 septembre au 2 octobre, dans le cadre de l'opération Invitez les saveurs des Hauts-de-France à votre table, Séb [...]
Lire la suite ...

Des solutions pour limiter la pollution. Les images des essais Épand’air.
La chambre d'agriculture Nord-Pas de Calais et Atmo Hauts-de-France ont présenté, après trois années d'études, le b [...]
Lire la suite ...

Cévinor renforce son partenariat avec Bigard
Lors de son assemblée générale du 24 septembre 2020, la coopérative Cevinor a annoncé son rapprochement avec l&rsqu [...]
Lire la suite ...

Néonicotinoïdes : un amendement vise la création d’un conseil de surveillance
En commission des Affaires économiques, les députés ont voté le 23 septembre pour la création d’un conseil de [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires