Votre météo par ville

« Mon hangar » devient ton hangar

26-08-2021

Actualité

C’est tout frais

« Mon hangar » est une plateforme en ligne permettant aux agriculteurs de se créer un revenu complémentaire en stockant des véhicules de loisirs sous leur hangar inoccupé. Le nouvel outil digital attire, notamment sur la côte d’Opale.

Un hangar vide ? Il peut servir à d’autres pour garer leurs véhicules.

Des bateaux au milieu des tracteurs ? Une caravane juste derrière la charrue ? C’est possible pour les agriculteurs qui louent une partie de leurs bâtiments de stockage.

Monhangar.fr propose ainsi de répertorier l’offre et la demande en stockage.

Diversification

Mon hangar est une plateforme de mise en relation entre les exploitants agricoles qui disposent d’espaces inexploités, et les professionnels ou les particuliers qui souhaitent stocker leurs caravanes, camping-cars, bateaux, motos ou voitures dans un lieu sécurisé sur une longue durée.

En s’y inscrivant, les agriculteurs peuvent proposer leurs espaces de stockage à la location. Ils peuvent ainsi se constituer un complément de revenu et diversifier leurs activités. L’outil s’adresse aux « agriculteurs qui souhaitent compléter leur retraite ou avoir des revenus additionnels à leur activité principale », indique Joris Baco, fondateur de Mon hangar.

Comment ça marche ?

Les agriculteurs s’inscrivent gratuitement sur la plateforme en indiquant des informations sur leurs hangars ou espaces de stockage : surface, dimension, accès à l’eau et à l’électricité, type de bâtiment, type et nombre de véhicules à stocker, emplacement, etc. Photographies à l’appui.

Les futurs locataires peuvent ensuite échanger avec le propriétaire pour réserver l’emplacement.

Les agriculteurs bénéficient d’un accompagnement par un conseiller. Celui-ci s’occupe, notamment, de la rédaction des contrats. Les exploitants conservent le contrôle sur les prix, les conditions de stockage de la flotte de véhicules à gardienner et le choix des futurs locataires, en autonomie via le site web. La plateforme sécurise les paiements et le reversement des revenus générés. 

« Notre société est basée à Orléans mais notre service est disponible pour les agriculteurs et les particuliers dans les Hauts-de-France, souligne Joris Baco. Il y a du côté de la demande de nombreux camping-caristes et de propriétaires de bateaux à la recherche d’emplacements
économiques et sécurisés, principalement à Calais et à Boulogne-sur-Mer
. »

Mon hangar peut intéresser les professionnels de plusieurs secteurs d’activité : concessionnaires et revendeurs automobiles qui ont des stocks de véhicules, entreprises de location, et entreprises du bâtiment qui souhaitent entreposer leurs véhicules de chantier. Qui veut se faire une place à la ferme ?

Simon Playoult

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Zones humides : attention fragiles !
La journée mondiale des zones humides a lieu le 2 février, date de la signature à Ramsar (Iran) de la convention qui [...]
Lire la suite ...

Éthanol : la consommation d’E85 en forte hausse en 2021 
La consommation d'E85 (éthanol à 85% dans l'essence) a grimpé de 33% en 2021, atteignant 468 000 m3, contre 351 800 m [...]
Lire la suite ...

Lait : pas de baisse de prix chez Sodiaal, rectifie Damien Lacombe 
"Notre différent avec la FNPL porte uniquement sur un indicateur faisant référence au prix FranceAgriMer", a réagi l [...]
Lire la suite ...

CBD : le Conseil d’État suspend l’interdiction de la vente de fleur brute 
Par une décision en référé rendue publique le 24 janvier, le Conseil d'État a suspendu, à titre provisoire, l'arr [...]
Lire la suite ...

Aider les agriculteurs à développer leurs savons locaux
Depuis quatre ans, Bérénice Lemaitre produit des savons artisanaux à partir de différents laits : jument, vache, c [...]
Lire la suite ...

Nord : Le département mise sur la nature
Abbaye de Vaucelles, terril des Argales ou marais d’Aymeries… Une vingtaine d’espaces naturels sont class [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires