Votre météo par ville

PAC : de nombreuses FDSEA et FRSEA appellent à manifester pour peser sur le PSN

01-04-2021

Actualité

C’est tout frais

En réaction aux propositions du ministère de l’Agriculture pour la déclinaison française de la future PAC, des fédérations locales de la FNSEA appellent à une mobilisation dans la France entière. Dans les Hauts-de-France, une action pourrait avoir lieu le vendredi 2 avril.

manifestation 27 novembre paris
Selon le syndicat, les consultations sur le PSN présentent «des incertitudes qui génèrent du mécontentement». © LB

De nombreuses fédérations locales de la FNSEA appellent à manifester dans les prochains jours pour s’opposer aux hypothèses envisagées par le gouvernement pour le PSN (déclinaison française de la future PAC). Une semaine après le Massif central, la FRSEA du grand Bassin parisien (12 départements) battra le pavé le 2 avril. Un mot d’ordre régional relayé en Seine-et-Marne et dans l’Eure.

Lire aussi : Réduction potentielle des aides couplées de la PAC : la filière bovine inquiète

Dans les Hauts-de-France le 2 avril

Autres départements mobilisés le même jour: Haute-Garonne et Calvados. En Bourgogne-Franche-Comté, la FRSEA a appelé sur Twitter à une action le 6 avril à Dijon pour «des mesures concrètes pour les zones intermédiaires». Des mobilisations sont aussi prévues dans la Marne et les Hauts-de-France le 2 avril, puis dans le Centre-Val de Loire le 6 avril, indique le secrétaire général de la FNSEA Jérôme Despey à Agra Presse.

Le syndicat n’a pas lancé de mot d’ordre national, indique-t-il. Les consultations sur le PSN présentent selon lui «des incertitudes qui génèrent du mécontentement» sur plusieurs sujets: aides couplées, zones intermédiaires, 2d pilier, etc. Un thème fait l’objet d’une «inquiétude totalement partagée» par les régions: le niveau d’exigence des éco-régimes, qui «pourrait exclure plus d’un tiers des agriculteurs». «Nous réunirons très prochainement nos présidents de région, vraisemblablement la semaine prochaine, pour discuter des suites à tenir», précise M. Despey.

Sur le même sujet : Déclinaison française de la prochaine PAC : la filière grandes cultures inquiète des propositions

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Le job est dans le pré !
Terres et Territoires c’est aussi l’emploi agricole, bientôt retrouvez toutes les offres de la région ! Mais en at [...]
Lire la suite ...

Betterave : Alors, ça donne quoi cette bataille contre les pucerons ?
Pour réduire l'usage des pesticides, Martin Gosse de Gorre a confié une partie de sa production à l'Institut techniqu [...]
Lire la suite ...

Mérite agricole : Une conférence sur la PAC
Pour sa conférence annuelle, l'Amicale des membres du mérite agricole accueille Philippe Tabary. Le spécialiste des q [...]
Lire la suite ...

MSA, « l’amortisseur social »
La Mutualité sociale agricole Nord-Pas de Calais tenait son assemblée générale vendredi 16 septembre sur fond de cri [...]
Lire la suite ...

L’ONF réitère l’opération « Tous en forêt ! »
Les forestiers se rendent tous sur le terrain et invitent les usagers à venir les rencontrer mercredi 28 septembre à p [...]
Lire la suite ...

Frappadingue : une course de collégiens dédiée aux abeilles à la Casseline
Vendredi 23 septembre de 8h30 à 17h00, La Frappadingue traversera le site de La Casseline située sur le flanc sud du M [...]
Lire la suite ...

Numéro 280 : 16 septembre 2022

Au cœur des terres

#terresetterritoires