Votre météo par ville

Paris-Roubaix. Une course en pleins champs

11-04-2019

Actualité

Hors-champ

Le saviez-vous ? Le monde rural se mobilise en masse pour faire vivre et suivre la « Reine des classiques » qui traversera la région dimanche 14 avril 2019. Levons le voile sur la facette agricole de cette épreuve mythique.

© A.S.O

Le côté artiste des paysans

Long de 257 km, le Paris-Roubaix offre à voir la diversité des paysages du Nord de la France. Entre plaines agricoles (Aisne, Cambrésis…), forêts (Mormal, Wallers…) ou anciens sites miniers (Douchy, Arenberg…), une poignée d’agriculteurs n’hésitent pas à créer des structures de pailles ou autres tracteurs décorés pour indiquer leur présence sur la course. Durant le Tour de France, un concours national est même organisé en partenariat avec la FNSEA pour élire le plus beau visuel.

Un agriculteur vainqueur en vélodrome !

En avril 1981, Bernard Hinault remporte la 79e édition du Paris-Roubaix. Surnommé le « blaireau » au sein du peloton, celui qui a aussi gagné à cinq reprises le Tour de France deviendra éleveur à l’issue de sa carrière sportive. Durant vingt ans, l’ancien coureur, très populaire auprès du public, a cultivé des terres à Calorguen, à côté de Dinant (22), sur une exploitation de 50 hectares.

Agriculteur brasseur novateur

Si « l’enfer du Nord » est le surnom historique donné à la course pour sa pénibilité, c’est aussi le nom d’une bière créée spécialement en son honneur. La brasserie Terre et tradition, tenue par Sylvain Delhaye, agriculteur-brasseur de Quérénaing (59), produit donc depuis trois ans cette boisson houblonnée. Un brassin éphémère disponible uniquement quelques jours avant le Paris-Roubaix.

Chemins agricoles

Cabossés, usés par des centaines d’années de passage, les chemins pavés sont redoutés des coureurs cyclistes. Ceux qui font toute l’originalité et la réputation du Paris-Roubaix à l’international ont une tout autre utilité au quotidien. 364 jours par an, ils desservent les villages ou les champs et sont quasi uniquement empruntés par des agriculteurs entre leur ferme et leurs parcelles.

La campagne en fête

La « Reine des classiques » est un événement sportif hors normes : l’une des courses cyclistes les plus longues et les plus anciennes (créée en 1896). Sa notoriété attire plusieurs dizaines de milliers de spectateurs aux bords des routes de campagne. Beaucoup d’habitants des communes traversées par la course se retrouvent pour voir la caravane et les coureurs passer. Plusieurs commerces de proximité restent ouverts toute la journée. Au public nordiste se joint une foule de fans de vélo étrangers : Belges, Hollandais, Italiens, Allemands.

Des lycées agricoles chargés du pavage

Depuis une vingtaine d’années, les lycées horticoles de Raismes et de Lomme dans le Nord sont chargés de restaurer les secteurs pavés accueillant la course. Chaque année, plusieurs parties du tracé sont choisies pour être réparées en amont de l’épreuve. Des dizaines d’élèves apprennent ainsi la technique du pavage en conditions réelles sur ces célèbres chemins. Pour cette 117e édition, les coureurs devront avaler 54,5 kilomètres de chemins pavés !

Simon Playoult

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Tags
Noël autrement (4/4). De garde avec les soignants
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Noël autrement (3/4). Une fête aux accents d’ailleurs
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Émilie roibet, itinéraire d’une reconversion bien pensée
Architecte paysagiste de formation, Émilie Roibet a quitté ses bureaux lillois pour créer sa ferme florale "À l'ombr [...]
Lire la suite ...

Une Cuma qui a le sens de l’accueil
Localisée à Bois-Bernard, la Cuma " L'accueillante " est confrontée aux départs en retraite de ses membres, souvent [...]
Lire la suite ...

DOSSIER ÉNERGIE. À la centrale de Lens, le bois devient énergies
Unique dans la région, par son genre et sa taille, la centrale de cogénération de Lens produit à la fois de l'élect [...]
Lire la suite ...

Inondations : après la pluie, se reconstruire
Une semaine après les premières crues, le Pas-de-Calais tente d'émerger peu à peu, malgré la menace de nouvelles in [...]
Lire la suite ...

Inondations : 50 millions d’euros pour les collectivités sinistrées
Le chef de l'État en déplacement à Saint-Omer et à Blendecques, le mardi 14 novembre, a annoncé un plan d'aide pou [...]
Lire la suite ...

À la ferme du Major, “on crée de l’énergie”
La ferme d'insertion du Major, à Raismes, emploie 40 hommes et femmes éloignés de l'emploi pour leur permettre, en ac [...]
Lire la suite ...

Jean-Marie Vanlerenberghe : « L’attentat à Arras a souligné les failles du dispositif »
Ancien maire d'Arras et doyen du Sénat, Jean-Marie Vanlerenberghe réclame « une réponse ferme » mais dans le resp [...]
Lire la suite ...

Changer de goût et agir pour le futur
Plus saine, plus durable, plus accessible, l'alimentation de demain doit répondre à d'innombrables défis. À l'occasi [...]
Lire la suite ...

Retour sur la première édition du championnat international de la frite
Le premier championnat international de la frite s'est déroulé à Arras le samedi 7 octobre 2023. Soleil et ambiance [...]
Lire la suite ...

Jean-Paul Dambrine, le patron sensas’
Il est l'icône de la frite nordiste. À 75 ans, Jean-Paul Dambrine, fondateur des friteries Sensas et président du jur [...]
Lire la suite ...

Quatre lycéennes d’Anchin à la conquête de l’Andalousie
Iris, Angèle, Louise et Eulalie, lycéennes à l'Institut d'Anchin, ont passé trois semaines caniculaires près de Sé [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Nord, plusieurs nuances de rose, plusieurs nuances de bleu : l’éparpillement façon puzzle
Avec 11 sièges à pourvoir, c’est le département à renouveler le plus grand nombre de sièges derrière Paris : le [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Pas-de-Calais, la droite (presque) unie, la gauche en ordre dispersé et l’éventualité du Rassemblement National :
Pour les prochaines élections sénatoriales, les gauches ne font pas bloc dans le Pas-de-Calais. La droite, elle, table [...]
Lire la suite ...

Terres en fête : on a testé… être membre d’un jury de produits laitiers
Un concours de produits laitiers fermiers est organisé à chaque édition de Terres en fête. Cette année, la rédacti [...]
Lire la suite ...

Le potager exemplaire du lycée Louis-Pasteur de Lille
Depuis plusieurs années, les adhérents du club Nature et culture du lycée Louis-Pasteur de Lille travaillent et entre [...]
Lire la suite ...

Bonne fête à toutes les mares !
Du 1e au 9 juin, dans le cadre de la fête des mares, plusieurs évènements sont organisés dans le Nord et le Pas-de-C [...]
Lire la suite ...

Recyclage : Bons élèves les agriculteurs ?
Films plastiques, ficelles, bidons vides, big-bags, produits hors d'usage, ferrailles, huiles usagées, déchets de soin [...]
Lire la suite ...

La nature colorée du Jardin des Lianes
Du 31 mai au 2 juin, les Rendez-vous aux jardins proposent à tous de visiter les jardins et parcs du Nord et Pas-de-C [...]
Lire la suite ...

Lait prairies du Boulonnais : Les secrets d’un fromage blanc médaillé
Créée en 2014, la coopérative Lait prairies du Boulonnais ne cesse d'étendre sa gamme de desserts laitiers. Du yaour [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires