Votre météo par ville

Chevaux mutilés : des cas dans l’Avesnois, un numéro vert pour les propriétaires

09-09-2020

Actualité

C’est tout frais

Des chevaux mutilés auraient été retrouvés dans le Nord, comme dans le reste de la France. Le gouvernement met en place un numéro vert d’écoute et d’informations.

cheval terres et territoires
Il y aurait eu trois cas recensés dans le Nord cet été. © DR

Le massacre ne semble pas vouloir prendre fin. Depuis de nombreux mois, plusieurs équidés ont été retrouvés morts et mutilés dans plusieurs départements de France. Mardi 8 septembre 2020, une plainte aurait été déposée par le propriétaire d’une jument à Feignies, dans le Nord, d’après nos confrères de France Bleu Nord. Il s’agirait du troisième cas recensé cet été dans le Nord. Le phénomène a également été observé dans la Somme et l’Aisne, notamment.

Lire aussi notre article sur les recommandations de la Fédération national du cheval : Équidés retrouvés morts et mutilés : appel à la vigilance

Plus d’une centaine d’enquêtes sont en cours à travers l’Hexagone mais le mystère reste entier. Le gouvernement semble vouloir prendre le problème à bras le corps. Le ministre de l’Agriculture a, en tout cas, annoncé la mobilisation d’une équipe dédiée à l’écoute des détenteurs de chevaux.

Cette équipe est constituée de 15 agents de l’Institut français du cheval et de l’équitation (IFCE). Elle est joignable à ce numéro, gratuitement :

0 800 738 908

« L’enquête est prise très au sérieux, a souligné Julien Denormandie dans un communiqué du 9 septembre 2020. D’importants moyens sont déployés par la gendarmerie et la police. Au-delà, j’entends la peur, la crainte, le désarroi des propriétaires de chevaux. ”

Laura Béheulière

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Aker : retour sur huit ans de recherche (vidéo)
Le programme Aker, qui avait pour but de booster la recherche en betteraves sucrières, s’est clôturé le 18  [...]
Lire la suite ...

Carbone : lancement d’un programme européen de rémunération en grandes cultures
Avec un prix minimal de 27,50 euros la tonne de carbone, Soil Capital souhaite « rémunérer les pratiques qui réduise [...]
Lire la suite ...

La cantine à l’heure des hauts-de-France
Du 28 septembre au 2 octobre, dans le cadre de l'opération Invitez les saveurs des Hauts-de-France à votre table, Séb [...]
Lire la suite ...

Des solutions pour limiter la pollution. Les images des essais Épand’air.
La chambre d'agriculture Nord-Pas de Calais et Atmo Hauts-de-France ont présenté, après trois années d'études, le b [...]
Lire la suite ...

Cévinor renforce son partenariat avec Bigard
Lors de son assemblée générale du 24 septembre 2020, la coopérative Cevinor a annoncé son rapprochement avec l&rsqu [...]
Lire la suite ...

Néonicotinoïdes : un amendement vise la création d’un conseil de surveillance
En commission des Affaires économiques, les députés ont voté le 23 septembre pour la création d’un conseil de [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires