Votre météo par ville

Téréos : Face à la fermeture, l’Agglo de Cambrai affiche son opposition

09-03-2023

Actualité

C’est tout frais

Mercredi 8 mars 2023, le groupe Tereos a annoncé à la surprise générale sa volonté de fermer la sucrerie d’Escaudœuvres. Une décision incompréhensible pour le président de l’Agglo de Cambrai, Nicolas Siegler.

Nicolas Siegler refuse la fermeture de la sucrerie et demande plus d’explications. © Facebook

La nouvelle s’est propagée dans la matinée avant d’être confirmée dans un communiqué de presse aux alentours de 15 h, mercredi 8 mars 2023 : Tereos souhaite fermer la sucrerie d’Escaudœuvres.

Pour le président de l’Agglo de Cambrai, cette décision est incompréhensible.

Un fonctionnement déshumanisé

Pour l’élu, également conseiller départemental au département du Nord et vice-président en charge de l’Aménagement du territoire et du Canal Seine-Nord Europe, au-delà de la nouvelle, la méthode de Tereos est discutable.

Personne n’a été consulté ou n’était au courant parmi les élus. Pas même les salariés, planteurs, sous-traitants… Ce qui est autrement plus grave ! C’est moi qui l’ai appris aux salariés. C’est un fonctionnement insupportable et déshumanisé, en déconnexion totale avec les valeurs de la filière et les 150 ans d’histoire de cette sucrerie”, assène Nicolas Siegler.

Selon lui, “le président de la région, Xavier Bertrand, moi-même, et d’autres élus aurions été tout à fait disposés à discuter pour aider ce groupe. Avant de prendre cette décision, un dialogue était possible… “

Sidération et colère

Ce qui inquiète particulièrement Nicolas Siegler, c’est l’avenir des salariés et des gens en emploi indirect avec la sucrerie : “On parle de 400 emplois au total (directs et indirects). Ils ont présenté un projet de PSE (plan de sauvegarde de l’emploi), ce qui veut dire qu’ils estiment que l’usine n’est plus viable… Ce qui est surprenant car ils y ont investi près de 62 millions d’euros ! On ne ferme pas une usine dans laquelle on investit autant. J’ai beau avoir écouté toutes les parties, rien ne me permet d’être convaincu de l’opportunité pour Tereos de fermer Escaudœuvres.”

D’autant que, comme le rappelle l’élu, Tereos a réalisé un chiffre d’affaires de 5,1 milliards d’euros en 2021-2022, permettant un résultat net de 172 millions d’euros.

Sur le terrain, Nicolas Siegler l’affirme, “les salariés et planteurs sont sidérés… Ça fait 25 ans qu’i y a des menaces comme cela mais quand votre entreprise investit 62 millions d’euros dans votre usine on ne se doute pas qu’elle compte la fermer”. Pourtant, reconnaît Nicolas Siegler, avec le recul des indices ont été laissés comme “l’annulation il y a quinze jours de travaux prévus de longue date et acté il y a quelques mois. Que s’est-il passé entre-temps ? C’est la véritable question.”

Car les arguments donnés par Tereos n’ont pas convaincu Nicolas Siegler : “On nous parle de la baisse de la production… Très bien. Mais le Nord-Pas de Calais sera probablement d’ici quelque temps une des dernières régions française où l’on pourra encore produire de la betterave ! Il faut laisser une chance à cette usine.”

Nicolas Siegler, ainsi que Xavier Bertrand, ont demandé une entrevue avec la direction de Tereos et ont mis au courant de la situation le ministre de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire Marc Fesneau.

Eglantine Puel

Lire aussi : Sucre : Tereos annonce la réorganisation du site d’Escaudœuvres

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Noël autrement (4/4). De garde avec les soignants
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Noël autrement (3/4). Une fête aux accents d’ailleurs
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Émilie roibet, itinéraire d’une reconversion bien pensée
Architecte paysagiste de formation, Émilie Roibet a quitté ses bureaux lillois pour créer sa ferme florale "À l'ombr [...]
Lire la suite ...

Une Cuma qui a le sens de l’accueil
Localisée à Bois-Bernard, la Cuma " L'accueillante " est confrontée aux départs en retraite de ses membres, souvent [...]
Lire la suite ...

DOSSIER ÉNERGIE. À la centrale de Lens, le bois devient énergies
Unique dans la région, par son genre et sa taille, la centrale de cogénération de Lens produit à la fois de l'élect [...]
Lire la suite ...

Inondations : après la pluie, se reconstruire
Une semaine après les premières crues, le Pas-de-Calais tente d'émerger peu à peu, malgré la menace de nouvelles in [...]
Lire la suite ...

Inondations : 50 millions d’euros pour les collectivités sinistrées
Le chef de l'État en déplacement à Saint-Omer et à Blendecques, le mardi 14 novembre, a annoncé un plan d'aide pou [...]
Lire la suite ...

À la ferme du Major, “on crée de l’énergie”
La ferme d'insertion du Major, à Raismes, emploie 40 hommes et femmes éloignés de l'emploi pour leur permettre, en ac [...]
Lire la suite ...

Jean-Marie Vanlerenberghe : « L’attentat à Arras a souligné les failles du dispositif »
Ancien maire d'Arras et doyen du Sénat, Jean-Marie Vanlerenberghe réclame « une réponse ferme » mais dans le resp [...]
Lire la suite ...

Changer de goût et agir pour le futur
Plus saine, plus durable, plus accessible, l'alimentation de demain doit répondre à d'innombrables défis. À l'occasi [...]
Lire la suite ...

Retour sur la première édition du championnat international de la frite
Le premier championnat international de la frite s'est déroulé à Arras le samedi 7 octobre 2023. Soleil et ambiance [...]
Lire la suite ...

Jean-Paul Dambrine, le patron sensas’
Il est l'icône de la frite nordiste. À 75 ans, Jean-Paul Dambrine, fondateur des friteries Sensas et président du jur [...]
Lire la suite ...

Quatre lycéennes d’Anchin à la conquête de l’Andalousie
Iris, Angèle, Louise et Eulalie, lycéennes à l'Institut d'Anchin, ont passé trois semaines caniculaires près de Sé [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Nord, plusieurs nuances de rose, plusieurs nuances de bleu : l’éparpillement façon puzzle
Avec 11 sièges à pourvoir, c’est le département à renouveler le plus grand nombre de sièges derrière Paris : le [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Pas-de-Calais, la droite (presque) unie, la gauche en ordre dispersé et l’éventualité du Rassemblement National :
Pour les prochaines élections sénatoriales, les gauches ne font pas bloc dans le Pas-de-Calais. La droite, elle, table [...]
Lire la suite ...

Pévèle : Suite aux orages de grêle, visite sur le terrain pour une demande de reconnaissance ISN
Le 9 juillet, la Pévèle était touchée par la grêle. La DDTM s'est rendue ce 17 juillet sur le terrain pour évalu [...]
Lire la suite ...

Numéro 373 : 12 juillet 2024

Série de l’été : La Lys et sa vallée alluviale (3/9)
Cet été, Terres et Territoires vous emmène à la découverte des milieux naturels du Nord-Pas de Calais avec le Conse [...]
Lire la suite ...

Climat. Antoine Rabain (Geckosphere), apôtre de la neutralité carbone
À 43 ans, Antoine Rabain est à la tête de Geckosphère. Il met son expertise sur le climat au service de ceux qui veu [...]
Lire la suite ...

Agence de l’eau : Isabelle Matykowski nommée directrice générale
Isabelle Matykowski a été nommée directrice de l'Agence de l'eau Artois-Picardie. À l'occasion de sa prise de foncti [...]
Lire la suite ...

À Lorgies, Le Pôle Légumes recense sa biodiversité
Quelles sont les infrastructures agroécologiques les plus bénéfiques à la biodiversité ? La production agricole es [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires