Votre météo par ville

Hesdin : futur village préféré des Français ?

17-03-2022

Actualité

Hors-champ

La commune d’Hesdin a été sélectionnée pour représenter les Hauts-de-France au concours « Le village préféré des Français ». Jusqu’au 22 mars, les amoureux du patrimoine et les habitants de la région sont appelés à voter pour ce bourg en plein cœur des Sept vallées.

Le maire d’Hesdin, Matthieu Demonchaux (à droite)  et Daniel Fasquelle président du CRTC Hauts-de-France. © Maxime Truffaut CRTC Hauts-de-France

Il a fait ça sur un coup de tête. En août, le maire d’Hesdin, Matthieu Demoncheaux envoie une candidature pour faire participer sa commune au concours « Le village préféré des Français ». « J’ai envoyé une douzaine de photos de la commune et un petit texte sur l’histoire sans en parler à personne », se souvient le maire, qui garde en tête le succès de Cassel sacré « Village préféré des Français » en 2018. « En octobre, on m’annonce que nous sommes retenus avec deux autres communes des Hauts-de-France. En me précisant que je ne peux en dire mot. » C’est en janvier que tout s’accélère. La ville d’Hesdin est sélectionnée pour représenter les Hauts-de-France par la rédaction de l’émission.

Trois semaines décisives

La verdure et la nature avec la forêt domaniale seront mises à l’honneur lors de l’émission « Le village préféré des Français » en juin. © Maxime Truffaut CRTC Hauts-de-France / © Paradize Motion

Depuis, les habitants des Hauts-de-France sont appelés à voter de manière illimitée pour cette bourgade. Le seul moyen pour arriver en haut du podium. Pour cela, la mairie a lancé des campagnes de communication à tout va, mais surtout sur les réseaux sociaux. « Comme c’est un vote en ligne, nous préférons favoriser ce canal-là, remarque le maire. Heureusement, nous pouvons nous adosser à nos partenaires que sont le comité régional du tourisme et des congrès Hauts-de-France, les départements du Pas-de-Calais et du Nord mais aussi les médias locaux et les pages Facebook qui ont relayé notre participation. Il y a également tout le travail que nous faisons sur le terrain. » Aucune tendance quant à l’issue ne peut être dessinée puisque personne ne sait où en sont les votes.

Une fois le scrutin bouclé, un tournage sera organisé avec la commune en mai avec une diffusion de ce reportage en juin afin de découvrir les 14 villages en lice. « C’est ce soir-là que nous découvririons quel est le village préféré des Français, s’enthousiasme le maire. Les reportages seront diffusés de la quatorzième à la première place. »

En mettre plein les yeux

Hesdin dispose d’un patrimoine bâti et de demeures d’exception. Un point fort pour la bourgade. © Maxime Truffaut CRTC Hauts-de-France / © Paradize Motion

Ce que veut montrer le maire, c’est le patrimoine bâti et naturel ainsi que l’histoire de la bourgade. « La ville s’appuie sur plus de cinq siècles d’histoire, illustre Matthieu Demoncheaux. De nombreux grands hommes sont nés ou passés à Hesdin, il y en a pour tous les goûts. Par ailleurs, je souhaite monter notre patrimoine bâti avec nos monuments classés et nos demeures remarquables. » Le maire veut aussi s’appuyer sur le patrimoine naturel avec sa commune nichée au cœur des Sept vallées. La forêt de 1 200 hectares et la Canche qui traverse la ville et ses abreuvoirs et terrasses au pied de la rivière semblent être de vrais atouts.

Pour la venue de Stéphane Bern et son équipe, le maire veut faire les choses en grand. Son but : montrer qu’Hesdin est une commune où il fait bon vivre. « Depuis quelques années, avec la pépinière Mêla Rosa, située à proximité de la ville, nous travaillons sur le végétal en essayant de sélectionner une variété de rosier, explique-t-il. Lors du tournage nous baptiserons la nouvelle variété « Hesdin ». Pour l’occasion, l’orchestre harmonique de la ville jouera dans un écrin de verdure. J’ai aussi envie de mettre à l’honneur notre savoir-faire artisanal et commerçant en présentant l’une des plus vieilles drogueries de France. Sans oublier la tradition. Nous avons, ici, l’une des plus vieilles sociétés d’arbalétriers, je compte bien les mettre en avant. »

Redorer l’image

Si la candidature s’est faite en catimini, elle n’est pourtant pas irréfléchie. « Nous avons assisté à un feuilleton politique dans notre ville (l’ancien maire a été condamné pour détournement de fonds publics et révoqué, ndlr). Il est grandement temps de redonner la vraie image de notre ville : celle d’une ville sérieuse et honnête », lance Matthieu Demoncheaux. De plus, cette commune industrialisée auparavant cherche à redynamiser son économie. « Nous n’attirerons plus d’industries ici, c’est fini, estime le maire. Par contre, nous avons une carte à jouer sur le tourisme. Nous sommes une ville d’Art et d’Histoire et j’espère, grâce à cette participation attirer des touristes mais aussi des résidents à l’année. » Depuis l’annonce de sa participation au concours, il y a déjà des retombées. « Rien que le fait de faire ce reportage et d’être dans les quatorze communes sélectionnées, c’est déjà top ! »

Dans le top 5

La concurrence nationale est rude! Mais le maire espère arriver dans le top cinq. La région Hauts-de-France a déjà été distinguée à plusieurs reprises : le Beffroi d’Arras a été couronné « Monument préféré des Français » en 2015, Montreuil-sur-Mer et Saint-Valery-sur-Somme ont terminé en deuxième position du concours « Le village préféré des Français ». Enfin, le marché d’Étaples a été élu « Plus beau marché de France » en 2021… Autant d’exemples qui donnent espoir. 

Pour voter, c’est par ici

Lucie Debuire

Lire aussi : Une ludothèque ambulante dans le Pas-de-Calais

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Le job est dans le pré !
Terres et Territoires c’est aussi l’emploi agricole, bientôt retrouvez toutes les offres de la région ! Mais en at [...]
Lire la suite ...

Nord-Pas de Calais : Succès pour l’opération d’abandon simplifié d’armes
Le bilan de l’opération nationale d’abandon simplifié d’armes à l’Etat est positif pour le No [...]
Lire la suite ...

Sécheresse : fin des mesures de restriction dans le Pas-de-Calais
Compte tenu des pluies parfois importantes de ces dernières semaines, le préfet du Pas-de-Calais a décidé de lever t [...]
Lire la suite ...

Numéro 290 : 25 novembre 2022

Sapins : Une saison qui se joue en un mois
C'est officiel : la saison des fêtes a commencé. Après les cadeaux, il est temps de penser au menu et au sapin. À l [...]
Lire la suite ...

Porcs : Une période compliquée dans les Hauts-de-France
L'Union régionale des groupements de producteurs de porcs et Interporc Nord-Picardie ont tenu leur assemblée général [...]
Lire la suite ...

Comment imaginer l’élevage porcin de demain ?
L’assemblée générale de l’Union régionale des groupements de producteurs de porcs et Interporc Nord-Pica [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires