Votre météo par ville

Une ludothèque ambulante dans le Pas-de-Calais

10-02-2022

Actualité

Hors-champ

Depuis presque un an, Mathieu Pigny, ancien salarié de l’agroalimentaire, sillonne le Pas-de-Calais avec sa ludothèque ambulante. Il propose des jeux de société à la vente ou en location sur les marchés et a lancé une activité d’animation. Rencontre avec un passionné.

Mathieu Pigny a lancé sa ludothèque en mars 2021. © V.CH

Le marché, ses fruits, ses légumes, son fromager, son épicerie vrac et… son étal coloré de jeux de société ! Jeudi 3 février, à Rivière, dans le Pas-de-Calais, c’est un commerçant original qui s’est installé, comme chaque semaine, sur ce petit marché de producteurs et artisans locaux.

Mathieu Pigny a lancé en mars 2021 une activité de location et de vente ambulante de jeux de société baptisée « Jeux dés roule ». « Il se vend environ un jeu de société chaque seconde en France, avance le commerçant. Je me suis dit que je pouvais avoir ma place ! »

Originaire de Sainte-Catherine-les-Arras (62), ce petit-fils d’agriculteurs a étudié au lycée agricole de Douai avant de poursuivre des études supérieures et obtenir un master en génie des systèmes agroalimentaire.

Il a ensuite travaillé durant 14 ans dans le secteur agroalimentaire, notamment à Délifrance, à Béthune, durant deux ans, jusqu’en décembre 2020. « J’ai eu envie de changement, j’avais fait le tour de mon travail, le confinement a été le déclencheur », raconte Mathieu Pigny.

500 références

Entre 500 et 600 références sont accessibles à la vente et quasiment autant en location. © V.CH

Fort d’une première expérience de vente à domicile de jeux de société pour le compte d’un éditeur, il décide de lancer sa propre activité. Passionné de jeux de société depuis l’enfance, il en possédait déjà près de 300 avant de devenir un professionnel du secteur. Ce sont d’ailleurs ses propres jeux qu’il propose de louer pour quelques semaines à ses clients, enrichis de 200 références supplémentaires, parmi lesquelles une cinquantaine de jeux traditionnels en bois.

Pour la partie vente, il propose entre 500 à 600 références. « J’ai des jeux pour tous les âges, avec quelques grands classiques, mais j’essaye surtout de proposer des choses qu’on ne trouve pas partout », explique Mathieu Pigny, qui a également la volonté de proposer « une alternative aux écrans pour les jeunes ».

Les jeux sont visibles sur son site internet, mais il n’est pas possible de les acheter par ce biais. « L’idée est d’apporter du conseil aux clients en fonction de leurs besoins », avance le commerçant qui passe beaucoup de temps à tester et à découvrir de nouveaux jeux, notamment grâce à des festivals dédiés. Il a fort à faire en la matière : plus d’un millier de nouveaux jeux sont édités chaque année en France.

Lien social

Actuellement, la ludothèque est présente sur une dizaine de marchés du Pas-de-Calais, principalement dans des communes rurales. « Le but est d’amener les jeux de société dans des communes où l’accès aux magasins est compliqué », confie Mathieu Pigny. Il anime aussi régulièrement des soirées jeux de société au café collaboratif Le choucas des tours à Mont-Saint-Éloi.

Car en plus de son activité de commerce, le trentenaire développe une activité d’animation qui lui tient particulièrement à cœur. Convaincu des bienfaits du jeu en matière d’échanges et de lien social, il commence à proposer ses services aux centres de loisirs, aux entreprises, aux Ehpad…

Mathieu Pigny a aménagé un camion qu’il a fait « logoter » avec le nom de sa société « Jeux Dés Roule ». © V.CH

Une activité en partie entravée par la crise sanitaire. « Avec les marchés, je commence néanmoins à me faire connaître », se réjouit Mathieu Pigny, qui n’est pas en manque d’idées et rêve d’organiser, un jour, un festival de jeux de société dans le Pas-de-Calais.  

Virginie Charpenet

Lire aussi : Rencontre avec Virginie Dubois-Dhorne, élue meilleure fromagère du monde

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Le job est dans le pré !
Terres et Territoires c’est aussi l’emploi agricole, bientôt retrouvez toutes les offres de la région ! Mais en at [...]
Lire la suite ...

Betterave : Alors, ça donne quoi cette bataille contre les pucerons ?
Pour réduire l'usage des pesticides, Martin Gosse de Gorre a confié une partie de sa production à l'Institut techniqu [...]
Lire la suite ...

Mérite agricole : Une conférence sur la PAC
Pour sa conférence annuelle, l'Amicale des membres du mérite agricole accueille Philippe Tabary. Le spécialiste des q [...]
Lire la suite ...

MSA, « l’amortisseur social »
La Mutualité sociale agricole Nord-Pas de Calais tenait son assemblée générale vendredi 16 septembre sur fond de cri [...]
Lire la suite ...

L’ONF réitère l’opération « Tous en forêt ! »
Les forestiers se rendent tous sur le terrain et invitent les usagers à venir les rencontrer mercredi 28 septembre à p [...]
Lire la suite ...

Frappadingue : une course de collégiens dédiée aux abeilles à la Casseline
Vendredi 23 septembre de 8h30 à 17h00, La Frappadingue traversera le site de La Casseline située sur le flanc sud du M [...]
Lire la suite ...

Numéro 280 : 16 septembre 2022

Au cœur des terres

#terresetterritoires