Votre météo par ville

Une ludothèque ambulante dans le Pas-de-Calais

10-02-2022

Actualité

Hors-champ

Depuis presque un an, Mathieu Pigny, ancien salarié de l’agroalimentaire, sillonne le Pas-de-Calais avec sa ludothèque ambulante. Il propose des jeux de société à la vente ou en location sur les marchés et a lancé une activité d’animation. Rencontre avec un passionné.

Mathieu Pigny a lancé sa ludothèque en mars 2021. © V.CH

Le marché, ses fruits, ses légumes, son fromager, son épicerie vrac et… son étal coloré de jeux de société ! Jeudi 3 février, à Rivière, dans le Pas-de-Calais, c’est un commerçant original qui s’est installé, comme chaque semaine, sur ce petit marché de producteurs et artisans locaux.

Mathieu Pigny a lancé en mars 2021 une activité de location et de vente ambulante de jeux de société baptisée « Jeux dés roule ». « Il se vend environ un jeu de société chaque seconde en France, avance le commerçant. Je me suis dit que je pouvais avoir ma place ! »

Originaire de Sainte-Catherine-les-Arras (62), ce petit-fils d’agriculteurs a étudié au lycée agricole de Douai avant de poursuivre des études supérieures et obtenir un master en génie des systèmes agroalimentaire.

Il a ensuite travaillé durant 14 ans dans le secteur agroalimentaire, notamment à Délifrance, à Béthune, durant deux ans, jusqu’en décembre 2020. « J’ai eu envie de changement, j’avais fait le tour de mon travail, le confinement a été le déclencheur », raconte Mathieu Pigny.

500 références

Entre 500 et 600 références sont accessibles à la vente et quasiment autant en location. © V.CH

Fort d’une première expérience de vente à domicile de jeux de société pour le compte d’un éditeur, il décide de lancer sa propre activité. Passionné de jeux de société depuis l’enfance, il en possédait déjà près de 300 avant de devenir un professionnel du secteur. Ce sont d’ailleurs ses propres jeux qu’il propose de louer pour quelques semaines à ses clients, enrichis de 200 références supplémentaires, parmi lesquelles une cinquantaine de jeux traditionnels en bois.

Pour la partie vente, il propose entre 500 à 600 références. « J’ai des jeux pour tous les âges, avec quelques grands classiques, mais j’essaye surtout de proposer des choses qu’on ne trouve pas partout », explique Mathieu Pigny, qui a également la volonté de proposer « une alternative aux écrans pour les jeunes ».

Les jeux sont visibles sur son site internet, mais il n’est pas possible de les acheter par ce biais. « L’idée est d’apporter du conseil aux clients en fonction de leurs besoins », avance le commerçant qui passe beaucoup de temps à tester et à découvrir de nouveaux jeux, notamment grâce à des festivals dédiés. Il a fort à faire en la matière : plus d’un millier de nouveaux jeux sont édités chaque année en France.

Lien social

Actuellement, la ludothèque est présente sur une dizaine de marchés du Pas-de-Calais, principalement dans des communes rurales. « Le but est d’amener les jeux de société dans des communes où l’accès aux magasins est compliqué », confie Mathieu Pigny. Il anime aussi régulièrement des soirées jeux de société au café collaboratif Le choucas des tours à Mont-Saint-Éloi.

Car en plus de son activité de commerce, le trentenaire développe une activité d’animation qui lui tient particulièrement à cœur. Convaincu des bienfaits du jeu en matière d’échanges et de lien social, il commence à proposer ses services aux centres de loisirs, aux entreprises, aux Ehpad…

Mathieu Pigny a aménagé un camion qu’il a fait « logoter » avec le nom de sa société “Jeux Dés Roule”. © V.CH

Une activité en partie entravée par la crise sanitaire. « Avec les marchés, je commence néanmoins à me faire connaître », se réjouit Mathieu Pigny, qui n’est pas en manque d’idées et rêve d’organiser, un jour, un festival de jeux de société dans le Pas-de-Calais.  

Virginie Charpenet

Lire aussi : Rencontre avec Virginie Dubois-Dhorne, élue meilleure fromagère du monde

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Noël autrement (4/4). De garde avec les soignants
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Noël autrement (3/4). Une fête aux accents d’ailleurs
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Émilie roibet, itinéraire d’une reconversion bien pensée
Architecte paysagiste de formation, Émilie Roibet a quitté ses bureaux lillois pour créer sa ferme florale "À l'ombr [...]
Lire la suite ...

Une Cuma qui a le sens de l’accueil
Localisée à Bois-Bernard, la Cuma " L'accueillante " est confrontée aux départs en retraite de ses membres, souvent [...]
Lire la suite ...

DOSSIER ÉNERGIE. À la centrale de Lens, le bois devient énergies
Unique dans la région, par son genre et sa taille, la centrale de cogénération de Lens produit à la fois de l'élect [...]
Lire la suite ...

Inondations : après la pluie, se reconstruire
Une semaine après les premières crues, le Pas-de-Calais tente d'émerger peu à peu, malgré la menace de nouvelles in [...]
Lire la suite ...

Inondations : 50 millions d’euros pour les collectivités sinistrées
Le chef de l'État en déplacement à Saint-Omer et à Blendecques, le mardi 14 novembre, a annoncé un plan d'aide pou [...]
Lire la suite ...

À la ferme du Major, “on crée de l’énergie”
La ferme d'insertion du Major, à Raismes, emploie 40 hommes et femmes éloignés de l'emploi pour leur permettre, en ac [...]
Lire la suite ...

Jean-Marie Vanlerenberghe : « L’attentat à Arras a souligné les failles du dispositif »
Ancien maire d'Arras et doyen du Sénat, Jean-Marie Vanlerenberghe réclame « une réponse ferme » mais dans le resp [...]
Lire la suite ...

Changer de goût et agir pour le futur
Plus saine, plus durable, plus accessible, l'alimentation de demain doit répondre à d'innombrables défis. À l'occasi [...]
Lire la suite ...

Retour sur la première édition du championnat international de la frite
Le premier championnat international de la frite s'est déroulé à Arras le samedi 7 octobre 2023. Soleil et ambiance [...]
Lire la suite ...

Jean-Paul Dambrine, le patron sensas’
Il est l'icône de la frite nordiste. À 75 ans, Jean-Paul Dambrine, fondateur des friteries Sensas et président du jur [...]
Lire la suite ...

Quatre lycéennes d’Anchin à la conquête de l’Andalousie
Iris, Angèle, Louise et Eulalie, lycéennes à l'Institut d'Anchin, ont passé trois semaines caniculaires près de Sé [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Nord, plusieurs nuances de rose, plusieurs nuances de bleu : l’éparpillement façon puzzle
Avec 11 sièges à pourvoir, c’est le département à renouveler le plus grand nombre de sièges derrière Paris : le [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Pas-de-Calais, la droite (presque) unie, la gauche en ordre dispersé et l’éventualité du Rassemblement National :
Pour les prochaines élections sénatoriales, les gauches ne font pas bloc dans le Pas-de-Calais. La droite, elle, table [...]
Lire la suite ...

Numéro 364 : 10 mai 2024

À Coulogne, aquaculture et ouverture
Le lycée agricole de Coulogne accueille près de 500 élèves et apprenants dans l'une de ses formations initiale, cont [...]
Lire la suite ...

L’Atelier Citronnelle ou les fruits et légumes simplement
Dans les locaux de Pom'Cannelle, à Boulogne-sur-Mer, une nouvelle marque a fait son entrée : Atelier Citronnelle. Der [...]
Lire la suite ...

Bien-être animal : investissements gagnants sur tous les plans
Ludovic Bouillet est éleveur à Bousbecque. Depuis son installation en 2006, l'agriculteur a fait, au fil des années, [...]
Lire la suite ...

Européennes 2024 : Les programmes des huit principales listes
22 listes de partis français ont été déposées dans le cadre des élections européennes qui se dérouleront le dima [...]
Lire la suite ...

Christophe Lépine : « Dans la région, nous avons des espaces naturels exceptionnels »
Christophe Lépine, président du Conservatoire d'espaces naturels Hauts-de-France, a deux passions : la nature et la r [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires