Votre météo par ville

Objectif : touristes, toute l’année

20-10-2020

Actualité

Hors-champ

« Experience », c’est le projet interrégional dans lequel Pas-de-Calais Tourisme se lance avec les Britanniques et les Bretons. Objectif : développer, moderniser, innover l’offre sur le territoire pour attirer d’avantage de touristes en hors saison. À vos idées !

Le Pas-de-Calais travaille à étendre sa saison touristique. © Frederic Astier

En dehors du cas particulier de cet été, tout juste déconfiné, le Pas-de-Calais est considéré comme un havre de paix par nos voisins belges, anglais ou hollandais. Si le département, à 80 % rural, attire du monde en saison estivale, il en est tout autrement d’octobre à mars.

« On a besoin d’étendre notre saison touristique et de faire en sorte que les clients reviennent« , confirme Diana Hounslow, directrice de Pas-de-Calais Tourisme. Pour faire mordre à l’hameçon, même hors saison, l’agence de développement s’est lancée dans un projet de grande ampleur : le projet Interreg Expérience doté de 700 000 €, et financé à hauteur de 65 % par l’Union européenne.

Lire aussi : Qui sont les principaux visiteurs de Pas-de-Calais ?

Objectif : travailler avec nos presque voisins bretons (Côtes d’Armor), britanniques (Kent, Cornouailles…), mais aussi l’Office national des forêts (ONF) et d’autres partenaires pour réadapter l’offre touristique et aider les professionnels à renouveler leurs propositions. « On s’entraide pour aller plus vite et on écrit un projet qui nous ressemble, explique Diana Hounslow. L’idée est ensuite de pouvoir former et proposer des ateliers pour aider les hébergeurs, restaurateurs, agriculteurs… qui accueillent les touristes sur le territoire. »

Raconter son territoire

La campagne et la mer : les Bretons et les grands Bretons ont les mêmes caractéristiques, c’est pourquoi ils se retrouvent pour plancher sur Experience et échanger leurs bonnes idées pour attirer toute l’année. Les Bretons, par exemple, proposent la plongée ou la visite d’habitats patrimoniaux… L’idée étant d’offrir un moment, une expérience unique au visiteur, rappelle la directrice.

Elle insiste aussi sur l’importance de bien savoir communiquer sur ses valeurs. « Il faut savoir raconter son gîte, son histoire, connaître son territoire pour le faire découvrir aux touristes… On a la chance d’avoir une autoroute qui permet de traverser le département rapidement, encore faut-il que les professionnels sachent bien en parler pour envoyer les touristes visiter les bons endroits ! On a quand même les gens les plus sympas du monde. Il faut travailler sur ces valeurs ! Je pense, par exemple, à un propriétaire de gîte dans l’Audomarois, horticulteur, qui propose aux touristes d’aller voir les maraîchers du coin. »  

Les acteurs du territoire, hébergeurs, restaurateurs, responsables de musées, artisans, producteurs, agriculteurs… sont donc invités à partager leurs bonnes recettes pour attirer et faire rester les visiteurs. « Les agriculteurs entretiennent nos paysages, on aimerait que les touristes puissent les rencontrer, loger chez eux, assister à la production, ou simplement échanger autour d’un café… » 

Contact : developpement@pasdecalais.com

Agathe Villemagne

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
29 recommandations pour lutter contre le mal-être en agriculture
Il avait été missionné en février dernier par le ministre de l’Agriculture Didier Guillaume pour réfléchir sur l [...]
Lire la suite ...

Julien Denormandie détaille sa stratégie nationale sur les protéines végétales
Le ministre de l’Agriculture a détaillé, le 1er décembre 2020, le plan protéines végétales pour la France. L [...]
Lire la suite ...

Une opération de défrichage sauvage dans les Weppes (diapo photos)
Une manifestation pour la "reconquête du foncier" a eu lieu ce mardi 1er décembre à Illies (59). Les agriculteurs de [...]
Lire la suite ...

Électricité: les entreprises face à la fin des tarifs réglementés
Alors que les tarifs de l'électricité devraient grimper de plus de 40 % d'ici dix ans, le 1 janvier 2021 marquerala [...]
Lire la suite ...

Betteraves: des indemnisations qui se font attendre
Après une année 2020 assez noire, la Confédération générale des planteurs de betteraves demande au gouvernement un [...]
Lire la suite ...

OGM : léger recul des surfaces mondiales en 2019
Les surfaces plantées en OGM dans le monde ont légèrement reculé en 2019. C’est ce qu’indique le rapport [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires