Votre météo par ville

Une grande boucle en terres du Nord

22-10-2021

Actualité

Hors-champ

Les rumeurs disaient vrai. Le Tour de France 2022 passera bien par le Nord et le Pas-de-Calais. Deux étapes de la course sont prévues le long du littoral de la côte d’Opale, les monts puis la capitale des Flandres et les pavés nordistes du Hainaut.

Christian Prudhomme, directeur du Tour de France, et Natacha Bouchart, maire de Calais (future ville d’arrivée de la course) lors de la présentation du parcours 2022, le 14 octobre dernier. © C. Lopez, A. Vialatte, F. Boukla

C’est officiel. La Grande boucle traversera bien par les départements du Nord et du Pas-de-Calais au début du mois de juillet 2022. Le peloton va passer par plusieurs symboles de la région comme le mont des Cats, les terrils du Bassin-minier ou encore les rues historiques de Lille, capitale régionale. Tout un programme autour d’une épreuve mythique.

Entre mer et campagne

Le Tour de France partira de Copenhague le 1er juillet 2022. Après trois jours passés au Danemark, la course reprendra en France, dans le Nord. Mardi 5 juillet, la caravane prendra le départ de Dunkerque (59), d’où le Tour était parti en 2001. Les coureurs auront à parcourir une étape de 172 km pour rallier un autre port maritime : celui de Calais (62).

Les cyclistes arpenteront les reliefs de la côte d’Opale, oscillant entre front de mer et routes de campagne. « Si on évolue au niveau de la mer au départ comme à l’arrivée, la ration de dénivelé à encaisser peut donner quelques aigreurs d’estomac aux sprinteurs. Le peloton se dirigera, par exemple, vers les monts des Flandres puis visitera les monts du Boulonnais, commente Christian Prudhomme, directeur du Tour de France. Des attaques au long cours et en nombre sont à prévoir, surtout dans le final côtier et potentiellement venté : les passages près des caps Gris-Nez et Blanc-Nez pourraient se révéler décisifs. » Six ascensions répertoriées compteront pour le classement à points du meilleur grimpeur (le maillot à pois).

Tenir le pavé

Mercredi 6 juillet, le Tour de France s’élancera de Lille (59) pour une étape de 155 km à destination de Wallers-Arenberg, la porte du Hainaut. Principale difficulté de la journée : 11 secteurs pavés à franchir, dont cinq inédits, jamais empruntés ni par la Grande boucle ni par le Paris-Roubaix annonce l’organisation du Tour. « En 2018, la dernière étape parsemée de secteurs pavés avait vu la victoire à Roubaix de John Degenkolb. Le kilométrage de tremblements sera équivalent sur le défi acrobatique de cette première semaine. La concentration et la préparation de ce rendez-vous seront pour les favoris du Tour les meilleures armes pour canaliser leurs appréhensions », indique Christian Prudhomme. 

Jeudi 7 juillet, la course gardera le cap au nord. L’étape de 176 km partira de Binche en Belgique en direction des Ardennes. 

Les agriculteurs au rendez-vous

Depuis quinze ans, la FNSEA organise, en partenariat avec ASO (Amaury sport organisation), société organisatrice du Tour de France, un concours intitulé « Les agriculteurs aiment le Tour ». Les agriculteurs qui se trouvent sur le long des routes empruntées par la course sont invités à réaliser, dans un champ, une grande fresque qui sera retransmise en direct à la télévision. Une façon de promouvoir leur travail, les terroirs et les paysages.

En 2014, les agriculteurs du Nord s’étaient illustrés au pied du mont Noir, à Saint-Jans-Cappel (59), tandis que ceux du Pas-de-Calais s’étaient mobilisés en 2018 dans le village de Fampoux (62), dans l’Arrageois. Frapperont-ils à nouveau un grand coup avec une fresque en 2022 ?

Simon Playoult

Lire aussi : 2 000 km à vélo dans la « diagonale du vide » pour célébrer la France rurale

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Lait : forte baisse des investissements industriels liée à la crise sanitaire
« Face à l’incertitude générée par la crise, les entreprises de la filière lait ont mis en pause une part signif [...]
Lire la suite ...

Mal-être agricole : Agri’écoute lance une plateforme de discussion en ligne
Le dispositif d’écoute téléphonique pour les actifs agricoles en difficulté, Agri’écoute, s’est enrichi d’u [...]
Lire la suite ...

Le Crédit agricole crée un fonds d’investissement d’1 Milliard d’euros pour les filières agricoles
Dans le cadre de la présentation, le 1er décembre, de son « projet sociétal », dont les « transitions agricoles et [...]
Lire la suite ...

AG de la MSA : le point sur l’actualité des caisses locales
La MSA Nord-Pas de Calais tenait le 25 novembre à Arras son assemblée générale 2020. Covid, numérisation, budget... [...]
Lire la suite ...

Les cours dévissent pendant que l’inquiétude monte
Depuis l'apparition du variant du Covid Omicron, les marchés des matières premières s'orientent à la baisse. Une ap [...]
Lire la suite ...

Les chambres d’agriculture se réorganisent
Les chambres d'agriculture, par l'intermédiaire de l'APCA, se sont engagées dans un contrat d'objectifs et de perform [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires