Votre météo par ville

Association Arcade : Se faire accompagner dans la difficulté

16-03-2023

Actualité

C’est tout frais

Alors que le ministre de la Justice a fait des annonces sur le mal-être agricole, Arcade accompagne déjà les agriculteurs qui ne parviennent plus à se sortir de difficultés financières, juridiques ou administratives. Un rôle essentiel pour plusieurs centaines de familles.

Arcade accompagne les agriculteurs dans les démarches administratives ou judiciaires. © j.-c. gutner

C’est un soutien pour beaucoup d’agriculteurs du Nord et du Pas-de-Calais. Par le bouche-à-oreille la plupart du temps, ils prennent leur téléphone et composent le numéro de l’association Arcade pour obtenir de l’aide.

L’association a fêté ses 30 ans en 2022. Plus que jamais, elle joue un rôle essentiel.

« Dans les années 1990, c’était les débuts de la PAC et il y avait un nombre assez récurrent d’agriculteurs en difficultés financières ou juridiques, éclaire Mélanie Devigne, coordinatrice de l’association. Certains agriculteurs ont décidé de se structurer pour venir en aide à leurs pairs. Au fur à mesure des années, ils se sont rendu compte que la demande était là et qu’il fallait professionnaliser l’accompagnement. »

Un rôle d’écoute

Trente années plus tard, Arcade compte 12 salariés, 39 bénévoles et possède trois antennes : Ambricourt (62), Avesnes-sur-Helpe (59) et Hazebrouck (59). L’association accompagne aussi, depuis les années 2000, les artisans commerçants qui en font la demande.

Mais l’essentiel des accompagnements concerne les agriculteurs. Ceux qui appellent le font souvent au « bouche-à-oreille de notre réseau de partenaires » : la MSA, les collectivités, les comptables, banquiers ou personnels de justice.

Un premier rendez-vous est alors proposé à l’agriculteur ou l’agricultrice sur leur exploitation.

« On travaille toujours en binôme avec un salarié et un bénévole, indique Mélanie Devigne. C’est souvent quelqu’un du métier, en retraite, comme des anciens salariés des organismes professionnels agricoles, d’anciens comptables. » Ils connaissent la problématique. Ils sont opérationnels et peuvent plus facilement gagner la confiance de la personne qui les contacte. Car c’est souvent difficile pour cette dernière de se livrer.

Lire aussi : « On écoute beaucoup. Nous sommes des catalyseurs »

Un accompagnement personnalisé

Formés à ces situations, salariés et bénévoles de l’association Arcade proposent un accompagnement personnalisé et garantissent la confidentialité des échanges. « On fait de l’accompagnement, pas du conseil, précise bien Mélanie Devigne. On s’adapte à l’adhérent et à sa cadence. »

Le suivi dure, en général, entre deux et cinq années, mais chacun décide de son rythme et de ses besoins. « C’est un accompagnement global. Le financier, c’est souvent le haut de l’iceberg, et en fouillant, on se rend compte qu’il y a plusieurs causes à ces difficultés. Notre mission est de tirer les ficelles une par une pour essayer de voir l’intégralité et d’essayer de prendre les bonnes décisions pour que la personne puisse rebondir toute seule. On l’accompagne dans ces choix pour qu’elle rebondisse. »

Aides aux démarches administratives, organisation de rencontres avec les créanciers, accompagnements juridique et humain avec, si besoin, l’orientation vers des professionnels de santé…

« Notre objectif est de conserver des exploitations vivables humainement et économiquement », éclaire Mélanie Devigne, consciente également que ces exploitations sont au cœur des territoires.

Malgré la baisse de leur nombre ces dernières années, l’association continue à recevoir de nouveaux appels (48 en 2022).

« Mais on reste en deçà du milieu des années 2010. En 2015, on avait eu 90 nouveaux appels par exemple », la faute à la crise du lait qui avait touché les éleveurs à l’époque. Si tous les types d’exploitations sont concernés, « les grands comme les petites », ce sont en majorité des éleveurs qui contactent aujourd’hui l’association, et la moyenne d’âge des agriculteurs accompagnés est de 55 ans. Ils sont 367 à être suivis par l’association Arcade. Mais pas seulement car, derrière l’agriculteur ou l’agricultrice se cache souvent une famille qui a, elle aussi, besoin d’un soutien. 

Kévin Saroul

Arcade organise ce jeudi 23 mars son assemblée générale, à la salle de Dompierre-sur-Helpe, à 14 h. Au programme, un débat sur le changement climatique.

Lire aussi : SIA 2023 : Eric Dupont-Moretti s’exprime sur le mal-être des agriculteurs

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Noël autrement (4/4). De garde avec les soignants
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Noël autrement (3/4). Une fête aux accents d’ailleurs
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Émilie roibet, itinéraire d’une reconversion bien pensée
Architecte paysagiste de formation, Émilie Roibet a quitté ses bureaux lillois pour créer sa ferme florale "À l'ombr [...]
Lire la suite ...

Une Cuma qui a le sens de l’accueil
Localisée à Bois-Bernard, la Cuma " L'accueillante " est confrontée aux départs en retraite de ses membres, souvent [...]
Lire la suite ...

DOSSIER ÉNERGIE. À la centrale de Lens, le bois devient énergies
Unique dans la région, par son genre et sa taille, la centrale de cogénération de Lens produit à la fois de l'élect [...]
Lire la suite ...

Inondations : après la pluie, se reconstruire
Une semaine après les premières crues, le Pas-de-Calais tente d'émerger peu à peu, malgré la menace de nouvelles in [...]
Lire la suite ...

Inondations : 50 millions d’euros pour les collectivités sinistrées
Le chef de l'État en déplacement à Saint-Omer et à Blendecques, le mardi 14 novembre, a annoncé un plan d'aide pou [...]
Lire la suite ...

À la ferme du Major, “on crée de l’énergie”
La ferme d'insertion du Major, à Raismes, emploie 40 hommes et femmes éloignés de l'emploi pour leur permettre, en ac [...]
Lire la suite ...

Jean-Marie Vanlerenberghe : « L’attentat à Arras a souligné les failles du dispositif »
Ancien maire d'Arras et doyen du Sénat, Jean-Marie Vanlerenberghe réclame « une réponse ferme » mais dans le resp [...]
Lire la suite ...

Changer de goût et agir pour le futur
Plus saine, plus durable, plus accessible, l'alimentation de demain doit répondre à d'innombrables défis. À l'occasi [...]
Lire la suite ...

Retour sur la première édition du championnat international de la frite
Le premier championnat international de la frite s'est déroulé à Arras le samedi 7 octobre 2023. Soleil et ambiance [...]
Lire la suite ...

Jean-Paul Dambrine, le patron sensas’
Il est l'icône de la frite nordiste. À 75 ans, Jean-Paul Dambrine, fondateur des friteries Sensas et président du jur [...]
Lire la suite ...

Quatre lycéennes d’Anchin à la conquête de l’Andalousie
Iris, Angèle, Louise et Eulalie, lycéennes à l'Institut d'Anchin, ont passé trois semaines caniculaires près de Sé [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Nord, plusieurs nuances de rose, plusieurs nuances de bleu : l’éparpillement façon puzzle
Avec 11 sièges à pourvoir, c’est le département à renouveler le plus grand nombre de sièges derrière Paris : le [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Pas-de-Calais, la droite (presque) unie, la gauche en ordre dispersé et l’éventualité du Rassemblement National :
Pour les prochaines élections sénatoriales, les gauches ne font pas bloc dans le Pas-de-Calais. La droite, elle, table [...]
Lire la suite ...

Numéro 364 : 10 mai 2024

À Coulogne, aquaculture et ouverture
Le lycée agricole de Coulogne accueille près de 500 élèves et apprenants dans l'une de ses formations initiale, cont [...]
Lire la suite ...

L’Atelier Citronnelle ou les fruits et légumes simplement
Dans les locaux de Pom'Cannelle, à Boulogne-sur-Mer, une nouvelle marque a fait son entrée : Atelier Citronnelle. Der [...]
Lire la suite ...

Bien-être animal : investissements gagnants sur tous les plans
Ludovic Bouillet est éleveur à Bousbecque. Depuis son installation en 2006, l'agriculteur a fait, au fil des années, [...]
Lire la suite ...

Européennes 2024 : Les programmes des huit principales listes
22 listes de partis français ont été déposées dans le cadre des élections européennes qui se dérouleront le dima [...]
Lire la suite ...

Christophe Lépine : « Dans la région, nous avons des espaces naturels exceptionnels »
Christophe Lépine, président du Conservatoire d'espaces naturels Hauts-de-France, a deux passions : la nature et la r [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires