Votre météo par ville

Rentrée 2019. Le conjoint collaborateur lui aussi maître d’apprentissage

26-08-2019

Actualite

Terre à terre

Une ordonnance parue au Journal officiel du 22 août 2019 permet de désigner le conjoint collaborateur du chef d’exploitation comme maître d’apprentissage.

Pour devenir maître d’apprentissage, le conjoint collaborateur doit justifier de deux années d’activité et d’un diplôme équivalent à celui préparé par l’appenti. © Freepik

Rentrée oblige, de nouvelles règles vont s’appliquer dès le 1er septembre 2019. Parmi celles-ci, la désignation du maître d’apprentissage. Dans le cadre de la loi sur la liberté de choisir son avenir professionnel, l’ordonnance 2019-861 parue au Journal officiel du 22 août 2019 prévoit un encadrement de cette fonction. Dorénavant, le conjoint collaborateur du chef d’entreprise peut tenir ce rôle.
Auparavant, seuls le salarié ou le chef d’entreprise pouvaient prétendre à ce poste. Toutefois, le maître d’apprentissage doit avoir les compétences professionnelles déterminées par la convention collective ou l’accord de branche qui le concerne.
Si ce n’est pas le cas, il doit remplir deux conditions :
– la première concerne le diplôme. Il doit correspondre au moins à celui que prépare l’apprenti ;
– le second critère porte sur l’expérience. Le maître d’apprentissage doit justifier l’exercice d’au moins deux ans de l’activité professionnelle préparée par l’apprenti.
Pour rappel, être maître d’apprentissage pendant une période continue de six mois permet d’acquérir un crédit de 240 euros sur son compte personnel de formation. Le maître d’apprentissage devient responsable de la formation et contribue à l’acquisition de compétences liées au diplôme préparé par l’élève.
Lucie Debuire

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Le chlorpyrifos interdit dans l’UE dès 2020
Les États membres de l’Union européenne ont décidé d’interdire l’usage du chlorpyrifos, un insecti [...]
Lire la suite ...

La Région au grand galop avec la filière équine
Le conseil régional des Hauts-de-France a voté, fin septembre 2019, un ambitieux Plan cheval. 5,3 millions d’eur [...]
Lire la suite ...

Retraites : qui appelle à manifester et pourquoi ?
Une très grosse mobilisation est prévue dans toute la France ce jeudi 5 décembre 2019 pour protester contre la réfor [...]
Lire la suite ...

Pour emballer, ils se plient en quatre
Arnaud Noiret et Rémy Denecker ont une marotte, l’usage multiple d’un même objet pour éviter son gaspillage. Alor [...]
Lire la suite ...

Rev3. « Être les premiers sur le biométhane »
Au cœur de la troisième révolution industrielle, les projets de méthanisation sont de plus en plus nombreux dans les [...]
Lire la suite ...

Un Premier ministre à l’écoute
Après les mobilisations du 27 novembre 2019, Édouard Philippe a reçu la FNSEA et les Jeunes agriculteurs le mardi 3 d [...]
Lire la suite ...

Restez informé en recevant votre newsletter Terres et Territoires

Au cœur des terres

#terresetterritoires