Votre météo par ville

Classement : les meilleures frites sont à Hersin-Coupigny

20-03-2023

Actualité

Consommation

Chaque année, le site Lesfriteries.com établit son classement des meilleures friteries de France. Les premières places sont naturellement occupées par des adresses régionales. Pour 2022, c’est la friterie hersinoise, à Hersin-Coupigny, qui monte sur la première marche.

Nelly et les meilleures frites de France. © J. D. P.

Une église donne sur la place de la Liberté, à Hersin-Coupigny (62), mais c’est bien vers une autre chapelle que convergent les habitants en ce vendredi midi. Installée à l’autre bout de la place depuis 14 ans maintenant, la Friterie hersinoise est connue de tous. Et reconnue des autres depuis que le site spécialisé Lesfriteries.com l’a sacrée ” meilleure friterie de France ” en 2022. ” Nous étions deuxièmes en 2021 et avons été heureux de découvrir que nous étions premiers en 2022 “, commente Nelly Florent entre deux plongées de frites.

Elle a créé l’entreprise il y a 14 ans, avec sa sœur, Peggy Merlevelde, ” qui en avait marre de travailler à l’usine “. Il faut dire qu’elles sont issues d’une famille de commerçants : leurs parents, et leurs grands-parents avant eux, ont tenu le Café de la gare, à Hersin. ” Et si je n’avais pas créé la friterie, j’aurais repris le café “, prévient Nelly.

Goût du contact

Car ce qui l’anime au fond, c’est le goût du contact. Et du contact, depuis le petit sacre de l’adresse, elle n’en manque pas, entre les habitués, qui continuent à venir, et tous les autres, les curieux qui font un détour pour venir goûter auxdites frites. ” Comme ils mangent généralement sur place, sur l’une de nos petites tables ou sur le banc public, ils reviennent nous dire ce qu’ils en ont pensé et ça fait plaisir “, explique la patronne. Car ce qu’ils en pensent le plus souvent, c’est du bien.

Le principe même du classement fait valoir les avis des clients, comme l’explique le site Lesfriteries.com. Plus de 2 300 friteries référencées, un classement France et un autre pour la Belgique, évidemment, basés sur un indice de popularité pour chaque établissement recensé sur le site.

Plusieurs facteurs interviennent dans le calcul de cet indice parmi lesquels le vote des clients ou encore les avis déposés. La première place décrochée cette année “ motive encore plus ” les deux frangines qui revendiquent déjà ” une bonne clientèle, super sympa “.

Aidées de six salariés, elles proposent des frites fraîches cuites en deux bains, c’est incontournable, à l’huile de tournesol, pour un résultat moelleux et croustillant parfait. Pourquoi ne pas avoir opté pour la cuisson au gras de bœuf ? ” Nous avons testé de nombreuses recettes avant d’ouvrir et le gras de bœuf avait deux défauts pour nous : plus difficile à digérer et beaucoup plus fort en odeur, trop pour nous “, dévoile Nelly Florent en servant une généreuse portion de frites dorées.

Bintje évidemment…  quand c’est la saison

Pour les pommes de terre, c’est de la bintje évidemment, ” quand c’est la saison “, et pour les bains d’huile c’est 140 °C pour la précuisson, puis 180 °C pour la cuisson. Pas plus, pas moins. Mais la règle d’or est avant tout ” une huile propre “, prévient la spécialiste.

Le choix des pommes de terre, c’est l’affaire de Cédric Leroux, commercial pour le grossiste Savary Pom’Lorette. L’entreprise, basée à Angres (62), est productrice transformatrice de pommes de terre.

Des champs à l’assiette, sa soixantaine de salariés cultive des variétés livrées sous forme de frites fraîches, cubes ou lamelles prêts à cuire, dorer, roussir, mijoter. Une quarantaine de producteurs font sortir de terre les tubercules, dont chaque variété possède sa saisonnalité et ses usages. Pour les frites, on mise sur la classe C, les pommes de terre à chair farineuse, riches en amidon. C’est lui qui, après stockage, se transforme en sucre et permet d’obtenir la couleur dorée des frites. Pas pour rien que Nelly note que, “à chaque changement de variété, on n’arrive pas à faire dorer les pommes de terre et on sert des frites blanches aux clients“.

S’il est de notoriété publique que la hollandaise bintje est LA variété à frites, elle n’est évidemment pas la seule, et peut-être même pas la meilleure. Pas la seule parce que frites fraîches oblige, il faut renouveler les variétés transformées au fil de la campagne, la saison de cette variété s’étalant entre fin décembre et début mai. De nombreuses autres variétés permettent de faire de bonnes frites, que le commercial refuse de dévoiler, stratégie commerciale oblige.

Justine Demade Pellorce

Lire aussi : Aviko : De la pomme de terre à la frite en deux heures

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Noël autrement (4/4). De garde avec les soignants
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Noël autrement (3/4). Une fête aux accents d’ailleurs
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Émilie roibet, itinéraire d’une reconversion bien pensée
Architecte paysagiste de formation, Émilie Roibet a quitté ses bureaux lillois pour créer sa ferme florale "À l'ombr [...]
Lire la suite ...

Une Cuma qui a le sens de l’accueil
Localisée à Bois-Bernard, la Cuma " L'accueillante " est confrontée aux départs en retraite de ses membres, souvent [...]
Lire la suite ...

DOSSIER ÉNERGIE. À la centrale de Lens, le bois devient énergies
Unique dans la région, par son genre et sa taille, la centrale de cogénération de Lens produit à la fois de l'élect [...]
Lire la suite ...

Inondations : après la pluie, se reconstruire
Une semaine après les premières crues, le Pas-de-Calais tente d'émerger peu à peu, malgré la menace de nouvelles in [...]
Lire la suite ...

Inondations : 50 millions d’euros pour les collectivités sinistrées
Le chef de l'État en déplacement à Saint-Omer et à Blendecques, le mardi 14 novembre, a annoncé un plan d'aide pou [...]
Lire la suite ...

À la ferme du Major, “on crée de l’énergie”
La ferme d'insertion du Major, à Raismes, emploie 40 hommes et femmes éloignés de l'emploi pour leur permettre, en ac [...]
Lire la suite ...

Jean-Marie Vanlerenberghe : « L’attentat à Arras a souligné les failles du dispositif »
Ancien maire d'Arras et doyen du Sénat, Jean-Marie Vanlerenberghe réclame « une réponse ferme » mais dans le resp [...]
Lire la suite ...

Changer de goût et agir pour le futur
Plus saine, plus durable, plus accessible, l'alimentation de demain doit répondre à d'innombrables défis. À l'occasi [...]
Lire la suite ...

Retour sur la première édition du championnat international de la frite
Le premier championnat international de la frite s'est déroulé à Arras le samedi 7 octobre 2023. Soleil et ambiance [...]
Lire la suite ...

Jean-Paul Dambrine, le patron sensas’
Il est l'icône de la frite nordiste. À 75 ans, Jean-Paul Dambrine, fondateur des friteries Sensas et président du jur [...]
Lire la suite ...

Quatre lycéennes d’Anchin à la conquête de l’Andalousie
Iris, Angèle, Louise et Eulalie, lycéennes à l'Institut d'Anchin, ont passé trois semaines caniculaires près de Sé [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Nord, plusieurs nuances de rose, plusieurs nuances de bleu : l’éparpillement façon puzzle
Avec 11 sièges à pourvoir, c’est le département à renouveler le plus grand nombre de sièges derrière Paris : le [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Pas-de-Calais, la droite (presque) unie, la gauche en ordre dispersé et l’éventualité du Rassemblement National :
Pour les prochaines élections sénatoriales, les gauches ne font pas bloc dans le Pas-de-Calais. La droite, elle, table [...]
Lire la suite ...

Dans les coulisses : Le Fournil bio, fournisseur de pain des Jeux olympiques
Créé en 1996, le Fournil bio est aujourd'hui dirigé par Florent Leroy. Le pari ? Faire du pain 100 % bio, et le plu [...]
Lire la suite ...

Marc Dufumier : « L’agroécologie est avant tout un concept scientifique »
Celui qui était un productiviste convaincu prône un changement urgent des pratiques agricoles, s'appuyant sur l'agroé [...]
Lire la suite ...

Législatives 2024 : Quels sont les programmes ?
À une semaine du premier tour des élections législatives anticipées, prévu le 30 juin 2024, retrouvez en huit point [...]
Lire la suite ...

Législatives 2024 : Quels programmes pour la sécurité intérieure ?
À une semaine du premier tour des élections législatives anticipées, prévu le 30 juin 2024, retrouvez les programme [...]
Lire la suite ...

Législatives 2024 : Quels programmes pour l’immigration ?
À une semaine du premier tour des élections législatives anticipées, prévu le 30 juin 2024, retrouvez les programme [...]
Lire la suite ...

Législatives 2024 : Quels programmes pour le logement ?
À une semaine du premier tour des élections législatives anticipées, prévu le 30 juin 2024, retrouvez les programme [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires