Votre météo par ville

#effetbouledeneige : « On croule sous les commandes! »

03-04-2020

Actualité

Terre à terre

Éleveurs de chèvres dans le Nord, Jean-Philippe et France Bourgois ont bénéficié d’un petit coup de projecteur grâce aux réseaux sociaux. En pleine période de confinement, ils croulent sous les commandes de fromages et sillonnent la région pour les vendre.

fromages chèvre
Différents colis sont proposés à la vente. © DR

C’est l’effet bouche à oreille, mais version 2.0. Jean-Philippe et France Bourgois sont éleveurs à Vendegies-sur-Écaillon, près de Le Quesnoy (59). Ils transforment le lait de leurs 200 chèvres en fromage fermier.

Aujourd’hui, leur chèvrerie est en pleine ébullition. En raison de la pandémie de coronavirus et des mesures de confinement, les deux agriculteurs se sont retrouvés avec un stock de fromages à écouler. « Les supermarchés ont diminué leur nombre de références car ils ont moins d’employés et moins de clients. Ils ont donc réduit leurs commandes », confie France Bourgois.

Un ami du couple poste alors un message sur Facebook où il explique que l’entreprise va livrer à domicile ses « délicieux fromages, en camion frigo et en cartons tout prêts, équipés de gants, masques et gel hydro ».

Et là, c’est l’effet boule de neige. « Maintenant on croule sous les commandes, ça n’arrête pas ! », confie France qui a pris le temps de répondre à quelques questions. Le téléphone dont le numéro a été publié sur Facebook, est vite saturé : la messagerie invite… à ne pas laisser de messages, mais à privilégier le mail pour les commandes.

Le couple et ses deux employés ne font plus que ça : prendre les commandes, emballer, livrer. Ils prennent un peu de retard et espèrent pouvoir tout livrer rapidement ! Heureusement, leurs deux enfants aident aussi à la ferme. « On est content, on vend nos fromages », sourit l’éleveuse.

« La situation est compliquée et inédite pour chacun, on s’est adapté au mieux même si c’est compliqué« , conclut-elle.

Poursuivrons-t-il cette nouvelle façon de vendre leurs produits après la crise ? France n’en est pas si sûre : « Là c’est facile, il n’y a personne sur les routes, et les gens sont là quand on sonne chez eux ! Mais pourquoi pas ponctuellement… ». À méditer, une fois toutes les commandes livrées et le confinement levé.

Laura Béheulière

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
La MSA Nord-Pas de Calais a élu son nouveau président
Le nouveau conseil d’administration de la MSA Nord-Pas de Calais a été élu le 17 septembre 2020. Dominique Verm [...]
Lire la suite ...

L’agriculture biologique de conservation en démonstration
Le Forum Terr’eau bio s’est déroulé jeudi 17 septembre à Brunémont (59). Au cœur des débats et des dé [...]
Lire la suite ...

Pas-de-Calais : des agricultrices se mobilisent pour Octobre rose
Dimanche 4 octobre, une marche est organisée par l'association Agir ensemble à Saint-Venant. [...]
Lire la suite ...

Christiane Lambert élue présidente du Copa
La présidente de la FNSEA Christiane Lambert a été élue à la tête du Copa au niveau européen le 18 septembre 2020 [...]
Lire la suite ...

Un vent d’énergies vertes souffle sur le Caudrésis
Mercredi 16 septembre ont été inaugurées en petit comité, épidémie oblige, les quatorze éoliennes du parc éolie [...]
Lire la suite ...

Biométhane : la baisse des tarifs n’aura peut-être pas lieu
Le CSE, conseil supérieur de l’énergie, a rejeté le projet du gouvernement. Le projet était de réduire de 15 % le [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires