Votre météo par ville

#effetbouledeneige : « On croule sous les commandes! »

03-04-2020

Actualité

Terre à terre

Éleveurs de chèvres dans le Nord, Jean-Philippe et France Bourgois ont bénéficié d’un petit coup de projecteur grâce aux réseaux sociaux. En pleine période de confinement, ils croulent sous les commandes de fromages et sillonnent la région pour les vendre.

fromages chèvre
Différents colis sont proposés à la vente. © DR

C’est l’effet bouche à oreille, mais version 2.0. Jean-Philippe et France Bourgois sont éleveurs à Vendegies-sur-Écaillon, près de Le Quesnoy (59). Ils transforment le lait de leurs 200 chèvres en fromage fermier.

Aujourd’hui, leur chèvrerie est en pleine ébullition. En raison de la pandémie de coronavirus et des mesures de confinement, les deux agriculteurs se sont retrouvés avec un stock de fromages à écouler. « Les supermarchés ont diminué leur nombre de références car ils ont moins d’employés et moins de clients. Ils ont donc réduit leurs commandes », confie France Bourgois.

Un ami du couple poste alors un message sur Facebook où il explique que l’entreprise va livrer à domicile ses « délicieux fromages, en camion frigo et en cartons tout prêts, équipés de gants, masques et gel hydro ».

Et là, c’est l’effet boule de neige. « Maintenant on croule sous les commandes, ça n’arrête pas ! », confie France qui a pris le temps de répondre à quelques questions. Le téléphone dont le numéro a été publié sur Facebook, est vite saturé : la messagerie invite… à ne pas laisser de messages, mais à privilégier le mail pour les commandes.

Le couple et ses deux employés ne font plus que ça : prendre les commandes, emballer, livrer. Ils prennent un peu de retard et espèrent pouvoir tout livrer rapidement ! Heureusement, leurs deux enfants aident aussi à la ferme. « On est content, on vend nos fromages », sourit l’éleveuse.

« La situation est compliquée et inédite pour chacun, on s’est adapté au mieux même si c’est compliqué« , conclut-elle.

Poursuivrons-t-il cette nouvelle façon de vendre leurs produits après la crise ? France n’en est pas si sûre : « Là c’est facile, il n’y a personne sur les routes, et les gens sont là quand on sonne chez eux ! Mais pourquoi pas ponctuellement… ». À méditer, une fois toutes les commandes livrées et le confinement levé.

Laura Béheulière

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Lin : Un mois pour jouer sur la fibre sensible
Perrine Dereux, à la tête d'une boutique de produits écoresponsables à Lambersart (59), près de Lille, a un vérita [...]
Lire la suite ...

Hausse des prix agricoles et de la consommation alimentaire
Selon la note de conjoncture de mai 2020 publiée par la Fédération du commerce et de la distribution (FCD) le 2 juin [...]
Lire la suite ...

Restauration collective : les chambres d’agriculture participent à un test en faveur des produits locaux
Les chambres d’agriculture travaillent avec le ministre chargé des collectivités territoriales, Sébastien Lecor [...]
Lire la suite ...

Le chanvre industriel, nouvel or vert ? (vidéo)
C'est une production encore peu connue : le chanvre industriel semble pourtant en plein développement dans l'Hexagone. [...]
Lire la suite ...

« Tereos sort conforté de la crise »
Le groupe sucrier Tereos vient de présenter un chiffre d'affaires en hausse et annonce que 99,5 % des engagements d [...]
Lire la suite ...

Les producteurs se préparent à animer la 16e Fête des fruits et légumes
Rendez-vous du 12 au 21 juin 2020 pour la 16e Fête des fruits et légumes frais. Dans les Hauts-de-France, l’inte [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires